X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Charles Girardier

Rechercher dans :
20e Anniversaire
20 ans d'horlogerie - L’essor des Complications : Partie 1

20 ans d'horlogerie L’essor des Complications : Partie 1

Plus rapides, meilleures et plus résistantes: le nouveau millénaire a engendré une ère de méga-complication*

En horlogerie, le terme « complication» fait largement débat. On admet généralement qu’une montre à complication n’est a priori pas, et n’a jamais été, «meilleure » ou «plus prestigieuse » qu’une montre sans complication. Personne ne peut raisonnablement soutenir que le calibre chronomètre RR-1, conçu et construit par Rexhep Rexhepi chez Akrivia, est d’une manière ou d’une autre inférieur à bon nombre de mouvements avec date ou chronographe produits en série. Malgré cela, nous, les spécialistes de l’horlogerie, continuons à associer le terme complication à une valeur induite et à faire des distinctions qui ne sont pas forcément valables en matière de performance chronométrique ou de savoir-faire horloger.

D’une certaine manière, cette approche un peu illogique des complications est révélatrice des a priori qui règnent largement dans le domaine de l’horlogerie mécanique. Il n’est pas logique d’aimer des choses qui n’ont plus d’utilité, il n’est pas logique de prendre plaisir à se lancer des défis mécaniques quand les appareils numériques modernes nous proposent toutes les fonctions que nous attendons. Mais, si l’on cherche à être logique en toutes circonstances, on perd une grande part de plaisir. La période allant de 2001 à 2020 restera dans les mémoires pour une abondance exceptionnelle de créativité et d’audace horlogères, en particulier les années jusqu’à 2009 qui, selon les spécialistes, ont correspondu à un boom économique contemporain illusoire. Durant ces années-là, rien n’était trop fou, trop extravagant ou trop ésotérique pour se glisser dans une montre bracelet. C’était l’époque des méga-complications.

Si on faisait le décompte...

Fin 2009, l’auto-proclamé «Maître des complications » Franck Muller a dévoilé l’Aeternitas Mega 4, la montre bracelet la plus compliquée au monde. Présentée dans le boîtier de forme tonneau signature de la marque, elle comprend 36 complications dont une grande et petite sonnerie et un calendrier séculaire d’une grande rareté qui, avec une programmation sur 400 ans, se classe au-dessus du calendrier perpétuel.

L’essor des Complications : Partie 1

Aeternitas Mega 4 © Frand Muller

En 2014, Patek Philippe célébrait son 175E anniversaire en présentant la Grandmaster Chime, une montre bracelet à double face, richement décorée et dotée de 20 complications, qui a nécessité plus de 100’000 heures de développement, production et assemblage. La Grandmaster Chime a été lancée au prix de 2,5 millions de dollars mais la version 2019, pièce unique en acier réalisée pour la vente aux enchères caritative Only Watch, a atteint 31,2 millions de dollars. L’attrait des méga-complications est persistant, encore plus avec des facteurs multiplicateurs magiques comme «Patek Philippe», «pièce unique» et « acier inoxydable ».

L’essor des Complications : Partie 1

Grandmaster Chime réf. 6300A-010 © Patek Philippe

Bien que réalisée en format de poche plutôt qu’en montre bracelet, la création suivante à avoir explosé le record des complications est la Vacheron Constantin Référence 57260 de 2015. Les principales informations figurent dans l’appellation: 57 complications pour commémorer le 260E anniversaire de la marque. La montre a été produite sur commande, d’où des complications très particulières comme le calendrier perpétuel hébraïque et la date de Yom Kippour. Cette dernière n’était apparue dans aucune une montre connue et la Référence 57260 a considérablement élargi l’étendue du savoir-faire horloger de Vacheron Constantin.

S’il qualifie naturellement des montres dominantes sur la scène de la haute horlogerie, le nombre de complications – 36, 20, 57 – n’a cependant pas de valeur absolue, simplement du fait que les entreprises horlogères ont des systèmes de comptage différents. Pour certaines, le calendrier perpétuel constitue une seule complication, pour d’autres, chaque indication du calendrier est une complication. Quand on observe des montres très compliquées, il est important de se rappeler qu’elles représentent bien plus qu’une accumulation de fonctions et que leur nombre ne suffit pas toujours à tout dire.

L’essor des Complications : Partie 1

L.U.C Full Strike / Octo Finissimo Tourbillon Chronographe Squelette Automatique © Chopard / Bulgari

Et pour mémoire

En matière de complications, moins ne vaut évidemment pas plus. «Voyez grand ou ne changez rien» est, semble-t-il, la philosophie dominante et nous l’approuvons – certaines des montres les plus intéressantes de ces dernières années reflètent cet état d’esprit Une répétition minutes peut rester discrète et intimiste mais cela n’a pas empêché certaines marques de redéfinir les paramètres de la sonnerie. A l’issue d’une étude approfondie menée à l’interne par Jaeger-LeCoultre, la Master Minute Repeater Antoine LeCoultre (2005) a été présentée comme la répétition minutes la plus sonore au monde. On a apporté des améliorations au systèmes traditionnels de marteaux et timbres afin de produire une sonnerie puissante, bien diffusée, avec un minimum d’interférences acoustiques. Par la suite, en 2011, Hublot a lancé la King Power Cathedral Minute Repeater Tourbillon dotée d’un boîtier en composite de fibre de carbone : la légèreté et la rigidité du matériau ont permis d’atteindre de nouveaux sommets dans la transmission du son.

L’essor des Complications : Partie 1

Gyrotourbillon 1 © Jaeger LeCoultre

Cependant, question dépassement des limites, c’est la Supersonnerie d’Audemars Piguet, présentée sous le nom de Royal Oak Concept RD#1 en 2015, qui remporte la palme. En collaboration avec l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), l’équipe de recherche et innovation d’Audemars Piguet a étudié en profondeur la science de l’acoustique afin d’isoler puis de reproduire rigoureusement les éléments constitutifs d’une répétition à sonnerie optimale. Alors que certaines entreprises décomposaient le son, d’autres décomposaient le temps lui-même. En 2011 et 2012, les chronographes Mikro de TAG Heuer – Mikrograph et Mikrotimer de 2011, Mikrogirder de 2012 – ont porté la précision à des niveaux incroyables, allant jusqu’à intégrer un oscillateur mécanique capable de mesurer les 5/10’000E de seconde.

L’essor des Complications : Partie 1

Mikrogirder © TAG Heuer

La marque sœur Zenith, initiatrice du chronographe à haute fréquence, a emboîté le pas et fait du chronographe précis au 1/100E de seconde un produit de base de sa collection courante (à la différence des Mikro qui sont des montres concepts). À nouveau au sein de l’écurie LVMH mais avec une approche différente des records en matière de chronographes, Bulgari a lancé l’Octo Finissimo Chronograph en 2019, avant de parvenir à un résultat encore plus impressionnant avec l’Octo Finissimo Chronograph Tourbillon de 2020 (encore plus impressionnant car la montre a été lancée en pleine crise sanitaire mondiale).

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute...

En savoir plus >

Bulgari possède sa propre définition de l’excellence, qui implique l’équilibre parfait entre design, valeur ajoutée, qualité des produits et service mondial. Concernant l’horlogerie,  tout...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

Jaeger-LeCoultre : BERCEAU DE LA HAUTE HORLOGERIE DEPUIS 1833. Nichée dans le décor serein de la Vallée de Joux, notre Maison offre un sentiment d’appartenance unique. C’est ici, inspirée par les...

En savoir plus >

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant...

En savoir plus >

Entrer dans l’histoire de Vacheron Constantin, c’est entreprendre un voyage initiatique à travers l’excellence d’une horlogerie séculaire. Chaque pièce procède d’un souffle créatif qui anime...

En savoir plus >

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >