×

Cette recherche est sponsorisée par Longines

Rechercher dans :
Labels de qualité - La Fondation Qualité Fleurier fête ses dix ans

Labels de qualité La Fondation Qualité Fleurier fête ses dix ans

Les tests de Qualité Fleurier sont incontestablement les plus sévères de l’industrie et les garde-temps qui obtiennent chaque année la certification ne représentent qu’une goutte d’eau dans l’océan des exportations horlogères. Désormais, les équipements utilisés pour ces tests sont mis à la disposition de toute l’industrie, afin d’aider d’autres marques à améliorer leur qualité, qu’elle soit certifiée ou non.

Le label Qualité Fleurier concrétise parfaitement la tradition horlogère tri-centenaire au Val-de-Travers, en Suisse. C’est là qu’est née l’industrie horlogère, quand une population est venue s’établir dans ces régions de montagne, loin de Genève et de son lac, pour payer moins d’impôts. Autre avantage social : ils pouvaient alors fabriquer des montres sans être obligés d’appartenir aux corporations qui dominaient l’horlogerie dans la région lémanique, ce qui, en retour leur procurait plus de liberté et d’opportunités d’innovation.

C’est Michel Parmigiani qui est à l’origine du label Qualité Fleurier : en 1975, il ressuscite l’horlogerie dans la région en créant un atelier de restauration à Fleurier. Une rencontre avec Karl-Friedrich Scheufele, patron de Chopard, débouche sur leur décision commune de produire des garde-temps portant un standard de qualité de Fleurier : le label Qualité Fleurier, voit ainsi le jour,  fondé par les trois partenaires Bovet, Chopard et Parmigiani.

Malgré son nom, la certification Qualité Fleurier n’est pas réservée aux marques qui fabriquent leurs montres au Val-de-Travers. Indépendante, la Fondation Qualité Fleurier - qui est soutenue par la Confédération helvétique, le canton de Neuchâtel et la ville de Fleurier – teste les garde-temps de n’importe quelle marque.

 

Fondation Qualité Fleurier

 

Ces tests sont cependant les plus exigeants de l’horlogerie. Avant d’accéder au test final d’endurance effectué sur les formidables machines Fleuritest, le mouvement horloger (qui doit être manufacturé à 100% en Suisse) doit avoir passé un premier test esthétique. Ensuite, c’est au redoutable test Chronofiable qu’il aura été soumis, au laboratoire indépendant Dubois,  pour gagner son certificat COSC. C’est alors seulement que la montre complète gagne le droit d’être attachée sur une des trois boîtes d’une machine Fleuritest, pour une simulation pendant 24h des conditions réelles de porter. Le mouvement est contrôlé par caméra pendant toute la durée du test, et il doit maintenir une précision allant de 0 à +5 secondes par jour. 

Etant donné la sévérité des tests et le fait qu’il faille généralement 4 ans pour atteindre le niveau de qualité nécessaire pour la certification, il n’est pas étonnant que seules 3000 montres aient obtenu le label Qualité Fleurier en dix ans d’existence ; surtout si l’on considère que pour le seul test Chronofiable, cinq pour cent du cycle de production doit être sacrifié ( et s’agissant, ne l’oublions pas, de montres au boîtier en métal précieux, et donc très chères).

A l’occasion de la célébration de son 10e anniversaire, la Fondation Qualité Fleurier a annoncé qu’elle mettait les équipements de son laboratoire à disposition de toute l’industrie horlogère suisse.  Cependant, les résultats des analyses effectuées pour des parties tierces devront rester confidentiels et ne pourront être communiqués, l’idée étant de pousser ces nouveaux clients à obtenir la certification complète Qualité Fleurier.

 

Fleuritest machine

 

Même sans rechercher le label,  les équipements spécifiques du laboratoire de la FQF permettant aux marques de tester des aspects tels que la vitesse de remontage et la réserve de marche d’une montre. Bientôt, de nouveaux appareils seront ajoutés aux machines Fleuritest, qui permettront un contrôle continu du spiral et de la cinétique de la masse oscillante.

Comme le précise Karl-Friedrich Scheufele, “ la certification Qualité Fleurier représente indéniablement l’essence de l’horlogerie suisse. C’est la seule qui effectue des tests de 360°. Mais c’est surtout son impact sur la recherche et le développement qui est important, puisqu’elle nous a aidé à innover en terme de qualité. Elle nous a permis de développer et de fabriquer de meilleurs garde-temps.

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

La manufacture Bovet s’inscrit dans une tradition d’arts décoratifs appliqués à ses cadrans, boîtes et mouvements finement gravés, ciselés, émaillés, guillochés ou peints à la main, pérennisant...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Vous aimerez aussi