X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Claude Meylan

Rechercher dans :
TAG Heuer - Test au porter de la Modular 45

TAG Heuer Test au porter de la Modular 45

Notre rédacteur en chef a essayé la nouvelle montre connectée TAG Heuer interchangeable et modulaire.

Difficile de croire que j’ai testé la première montre connectée TAG Heuer il y a déjà plus d’un an. Depuis, les choses ont beaucoup changé dans le monde de l’horlogerie, et dans le domaine des montres connectées en particulier. La marque de la Chaux-de-Fonds a encouragé les premiers acheteurs de sa Carrera Connected en leur donnant la possibilité de l’échanger contre une montre mécanique après deux ans, mais TAG Heuer réduit aujourd’hui le temps d’attente à zéro avec un concept innovant qui vous permet non seulement de changer le bracelet de votre montre, mais également les cornes, ce qui signifie que vous pouvez maintenant passer de la montre connectée à la montre mécanique en une poignée de secondes. Mais il ne s’agit pas ici de choisir entre la Silicon Valley et la Chaux-de-Fonds, puisque les deux modules, mécanique et électronique, de cette montre sont fabriqués en Suisse.

Test au porter de la Modular 45

TAG Heuer Modular 45 © WorldTempus / Paul O'Neil

Le module de la montre intelligente TAG Heuer Modular 45 fonctionne sur Android Wear, et la configuration est donc beaucoup plus facile si vous avez un compte Google. C’est mon cas, configurer la montre s’est ainsi avéré aussi simple que se connecter à la montre via l’app Android Wear sur mon iPhone. (A noter que si la montre a déjà été mise en route avec un compte différent, vous devez la réinitialiser pour effacer ce compte avant de pouvoir la coupler à votre propre téléphone). Une fois que cela est fait, toutes vos fonctions Google  sont disponibles directement sur votre montre et vous recevez automatiquement des notifications pour les emails reçus sur votre compte Gmail et d’autres notifications qui sont déjà installées sur votre téléphone.

La navigation sur la montre est relativement simple et le fait que l’écran présente la traditionnelle forme circulaire d’une  montre (plutôt que, disons, la forme carrée de l’Apple Watch) ne change pratiquement pas sa lisibilité et il est facile de faire défiler l’écran lorsque c’est nécessaire. Le seul inconvénient dans mon cas était que mon compte Gmail est mon compte personnel et est inondé de centaines de messages chaque semaine. Par conséquent, les notifications et les vibrations qui les accompagnent se déclenchaient toutes les deux minutes. Pour tirer le meilleur parti de cette montre, il faut vraiment être plus attaché à l’écosystème Google qu’à celui d’Apple, car les fonctions essentielles comme le suivi de la forme physique sont basées sur Google Fit. Après tout, c’est le système d’exploitation qui détermine le choix du téléphone et de la montre connectée plus que la marque.

Le TAG Heuer Studio vous permet de personnaliser votre propre cadran digital à partir de l’un de ces trois points de départ : trois aiguilles, chronographe et GMT. J’ai passé quelque temps à m’amuser à créer un cadran GMT personnalisé WorldTempus en utilisant nos couleurs dorées caractéristiques. Mais quoi de mieux que le look permanent du cadran d’une montre traditionnelle mécanique ? C’est possible grâce au système interchangeable, qui vous permet d’ajuster un module mécanique aux cornes amovibles. Mais cela résout-il vraiment le problème ? Ceux qui portent une montre connectée ont tendance à le faire tout le temps, parce que les fonctions les plus intelligentes qu’elle offre sont basées sur une utilisation permanente (tout suivi d’activité est perdu dès que vous remplacez le module électronique par le mécanique). De par son design même, le module mécanique doit être exactement de la même taille que le module électronique à cause du système modulaire, donc cela demeure une montre sportive. Dès lors, vous ne passez pas d’une montre sportive à une montre habillée, mais d’une sportive à une autre.

Test au porter de la Modular 45

Le module connecté est interchangeable avec un module de montre mécanique © WorldTempus / Paul O'Neil

Mais s’attarder sur de tels détails c’est peut-être manquer quelques points significatifs. Le premier c’est que ce système modulaire est une merveille technique en soi, que vous l’ajustiez à une montre connectée ou à toute autre montre. A un moment où les bracelets interchangeables font fureur,  le système modulaire de TAG Heuer ajoute une dimension supplémentaire en permettant aux cornes d’être enlevées avec le bracelet et en offrant ainsi davantage de possibilités de personnalisation (cornes PVD ou DLC, par exemple, qui contrasteraient avec le boîtier ou une combinaison bicolore or et noir PVD pour une touche de luxe). Mais le plus important toutefois c’est que ce système modulaire peut servir à rappeler aux gens l’héritage de TAG Heuer et l’existence même des montres mécaniques.

Test au porter de la Modular 45

Le dos de la montre © Worldtempus / Paul O'Neil

 

Vous aimerez aussi

La marque

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant l’essor de disciplines exigeant une chronométrie toujours plus précise, TAG Heuer a développé des capacités uniques soutenues par une vision à long terme de ce qu’est et sera l’horlogerie de demain.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >