X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par URWERK

Rechercher dans :
Ulysse Nardin - Freak, la famille Adams de l'horlogerie

Ulysse Nardin Freak, la famille Adams de l'horlogerie

La collection Freak, c'est un peu la famille Adams. Il y en a des sages, des attendrissants et il y a les phénomènes. Mais surtout, ils sont tous fous

On ne choisit pas sa famille. On la prend comme elle est. Et chez Ulysse Nardin, les Freak, c'est toute une histoire. Depuis que l'ancêtre est née en 2001, les générations se succèdent, plus ou moins sages, plus ou moins complexes, toujours différentes. Faut-il voir un atavisme dans l'écart qui sépare les deux dernières générations ? Car entre la Freak X et la Freak S, on constate un grand saut sur l'échelle de la folie. 

Un peu de généalogie. En 2001, Ulysse Nardin présente une montre qui n'a pas de couronne, pas de cadran, pas d'aiguilles. Elle se remonte et se règle par la lunette et son mouvement lui tient lieu d'aiguille des minutes. Une immense aiguille dont le contrepoids est le balancier du mouvement. Elle a 7 jours de réserve de marche et le premier échappement en silicium, et à double roue d'ancre,  et à impulsion directe au balancier. Littéralement, c'est un monstre, c'est à dire une créature que l'on mon(s)tre du doigt. 

Freak, la famille Adams de l'horlogerie

Ulysse Nardin Freak originale, de 2001 © David Chokron / Worldtempus

Puis les mutations s’enchaînent, avec des tentatives d'utilisation de diamant synthétique, à la place de ou déposé sur le silicium, l'ajout d'un tourbillon volant une minute au bout de l'aiguille (qui est déjà un tourbillon une heure), la modification de la forme de cette aiguille, qui sera squelettée, allongée, repliée,  mais aussi l'introduction de mille et unes modifications sur les organes essentiels du mouvement. A travers cette généalogie, les Freak sont restées hors normes à tous les sens du terme. On a là les Gomez, Morticia, Fétide et autres adultes de la famille Adams.

Comme elles étaient aussi coûteuses, en 2019, la marque avait lancé la Freak X. Plus accessible, plus simple, avec une couronne, son mouvement était moins intégré dans son aiguille des minutes, qui restait toujours aussi fonctionnelle qu'indicatrice. Vendredi et Pugsley, bien partis pour des carrières de psychopathes dignes de leurs aînés, ne sont pas loin. 

Freak, la famille Adams de l'horlogerie

Ulysse Nardin Freak X © David Chokron / Worldtempus

Et puis voilà ! La grossesse tardive, l'atavisme. Morticia et Gomez ont fait un bébé, né le 30 avril 2022, qui renoue avec tout ce qu'il y a de plus dingue dans son lignage. Son nom est Freak S, mais cette simple et douce lettre ne résume pas du tout la créature. Imposante, édifiante, innovante, elle a décidé de passer outre toutes les limites. Double oscillateur incliné sur carrousel volant, différentiel vertical, composants d’échappement en silicium recouvert de diamant synthétique, remontage par grinder, boite en titane, céramique et or de 45mm et un look dont même le cousin Machin n'aurait pas pu rêver.

Freak, la famille Adams de l'horlogerie

Ulysse Nardin Freak S © David Chokron / Worldtempus

Je ne voudrais pas inquiéter Gomez Adams, mais le petit à tellement une tête d'extra-terrestre qu'il se pourrait qu'il ne soit pas le père...

 

Vous aimerez aussi

La marque

Ulysse Nardin est une manufacture d’avant-garde inspirée par l’univers marin et proposant des garde-temps aux assoiffés de liberté.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >