X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
TAG Heuer - La Monaco, un chronographe mythique

TAG Heuer La Monaco, un chronographe mythique

1969 : lancement de l’Heuer Monaco, la première montre chronographe automatique carrée et étanche de l’horlogerie suisse. 47 ans après son apparition, cette montre de sport constitue toujours l’un des piliers du catalogue de TAG Heuer.

En cette année 1969, le monde de l’horlogerie suisse connaît une petite révolution : pour la première fois une montre chronographe de forme carrée, étanche de surcroît, voit le jour. Son nom ? L’Heuer Monaco. Avec sa grande boîte carrée à angles droits, son cadran bleu métallique, sa trotteuse rouge vif, son verre plastique bombé mais également sa fameuse couronne à gauche, cette montre au design audacieux rompt alors totalement avec les codes esthétiques de l’horlogerie traditionnelle. En son cœur bat le Chronomatic Calibre 11, le premier mouvement chrono automatique commercialisé dans l’histoire de l’horlogerie.

TAG Heuer Monaco 1969 : le début d’une icône

L’Heuer Monaco ne connaît sa réelle destinée qu’un an après sa sortie, lorsque Steve McQueen, l’un des acteurs les plus charismatique de l’époque, décide de la porter lors du tournage du film « Le Mans », sorti en 1971. Au poignet de la star, la Monaco atteint rapidement son statut d’icône et se classe au rang des montres de sport mythiques. Au fil des années, TAG Heuer n’a pas manqué de décliner ce modèle en de nombreuses versions. Le garde-temps voit son diamètre rétrécir, ses arêtes les plus vives sont retravaillées, le verre d’origine en plexiglass est remplacé par un verre saphir, son mouvement est perfectionné et l’historique Calibre 11 est remplacé. Au gré des interprétations, la Monaco reste cependant fidèle au modèle original de 1969, exprimant toujours avec passion l’univers de la course automobile et l’esprit d’avant-garde de TAG Heuer.

Steve McQueen - TAG Heuer - Heuer Monaco

La Monaco et ses calibres

De fabrication Swiss Made, divers calibres motorisent les actuels modèles Monaco, dont trois principaux. Le calibre 6 tout d’abord, un mouvement automatique trois aiguilles offrant les fonctions heures, minutes, petite seconde et quantième à guichet. Le calibre 12 quant à lui est un mouvement chronographe automatique permettant de mesurer le temps allant jusqu'à 12 heures avec une précision d'1/8e de seconde. Simple d’emploi, il possède un certain nombre de fonctions utiles pour les sports de pointe, mais aussi pour la vie de tous les jours telles que la mesure du temps simple et la mesure du temps additionnel. Le dernier calibre en date est le numéro 11. Basé sur le Sellita SW300 et complété par un module chronographe Dubois-Dépraz, ce mouvement équipe la Monaco Chronographe Calibre 11, une réédition de la TAG Heuer Monaco de 1969, dévoilée il y a seulement quelques mois.

Monaco V4 : un concept révolutionnaire

Incarnant l’étape suivante dans l’évolution de l’iconique Monaco, la concept watch V4 créée la surprise lors de sa présentation à Baselworld en 2004. L’appellation V4 du modèle provient de la platine en forme de V qui porte les quatre barillets montés en série, deux par deux, sur des roulements à billes. Inclinés à +/-13°, ils évoquent les cylindres d’un moteur de voiture de Formule 1. Avec sa transmission par courroies et sa masse linéaire qui se déplace sur un rail droit au lieu de tourner comme de coutume, la Monaco V4 symbolise alors l'engagement de TAG Heuer dans le créneau de l'innovation. Cinq années de recherches auront été nécessaires pour passer de l’image de synthèse au produit fini. En 2009, pour son 150e anniversaire, la marque dévoile la Monaco V4, aujourd’hui disponible en plusieurs versions.

TAG Heuer - Monaco V4 Phantom

Monaco Chronographe Calibre 11 : la réédition d’une légende

Fin 2015, TAG Heuer présentait une toute nouvelle interprétation de son mythique chronographe automatique carré au cadran bleu métallique. S’inspirant fidèlement de la montre portée par Steve McQueen dans le film « Le Mans », la Monaco Chronographe Calibre 11 rappelle directement l’originale de 1969 : boîtier de 39mm de côté, cadran bleu pétrole avec deux compteurs blancs, logo vintage Heuer, couronne positionnée à 9H... La nouvelle interprétation se distingue néanmoins de son aînée par la forme rectangulaire des poussoirs du chronographe et par un compteur à 3H affichant la petite seconde.

TAG Heuer - Monaco Calibre 11

 

Vous aimerez aussi

La marque

Plus de 150 ans de savoir-faire horloger et d'innovations techniques ont permis à TAG Heuer d'être aujourd'hui la référence absolue en matière de montres de sport d'avant-garde. En accompagnant l’essor de disciplines exigeant une chronométrie toujours plus précise, TAG Heuer a développé des capacités uniques soutenues par une vision à long terme de ce qu’est et sera l’horlogerie de demain.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >