X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Vuitton

Rechercher dans :
Patek Philippe - Patek Philippe sonne plus fort

Patek Philippe Patek Philippe sonne plus fort

Avec la nouvelle 5750P et son système d'amplification naturelle, Patek Philippe veut maintenir son avance et son assise dans le domaine des répétitions minutes

Ce n'est pas qu’une affirmation auto-proclamée. Patek Philippe produit bien des montres à sonnerie parmi les meilleures qui soient. Par leur intensité, par leur richesse tonale, par la longueur de chaque note, il s'avère lors de séances d'écoute comparée que ces montres appartiennent bien au-dessus du panier. Cela n'a rien d'étonnant, vu que la marque est une des deux ou trois seules à avoir produit des montres à sonnerie sans discontinuer tout au long du 20e siècle, ainsi que les boites faites pour les accueillir.

Patek Philippe sonne plus fort

Répétition minutes ref. 5750P « Advanced Research » © Patek Philippe

Mais si l'expérience paie, la concurrence est devenue intense sur le sujet et son calibre phare, le R 27, a été lancé en 1989. Les innovations se multiplient, qui augmentent les performances acoustiques de ces pièces prestigieuses, emblèmes des marques qui les produisent. Alors Patek Philippe a décidé de s'inscrire dans cette trajectoire d'innovation, de progrès, qui est par ailleurs à l'oeuvre dans bien des aspects de son développement produit. C'est ainsi que son département Advanced Research vient de présenter la répétition minute 5750P, équipée du nouveau système d’amplification naturelle de sonnerie Fortissimo.

Patek Philippe sonne plus fort

Répétition minutes ref. 5750P « Advanced Research » vue côté fond © Patek Philippe

Le but ? Augmenter l'intensité de la sonnerie des heures, des quarts et des minutes. Par la bande, Patek Philippe cherche à se maintenir à la pointe et à préserver son avance, son emprise sur le thème de la répétition minutes auprès d'un public qui rajeunit, et est donc plus sensible à l'innovation. 

Comment marche ce système Fortissimo. Il consiste à détacher les timbres de sonnerie du mouvement et à les installer sur un talon en acier qui se place devant les marteaux. Ce talon est solidaire d'un levier plat, en acier, de quelques millimètres de long. Au bout de ce levier est vissée une plaque de saphir transparent. La vibration sonore excite les timbres, le levier et se transmet jusqu'au disque. Fin, léger et rigide, il se met en résonance et produit un son plus intense. Comme les timbres sont séparés du mouvement et le levier aussi, ce n'est pas la boite qui résonne. Ce d'autant moins que Patek a interposé un cercle isolant en composite. Le son s'échappe par quatre ouïes pratiquées dans un anneau de titane qui entoure le mouvement et qui mène vers l'extérieur. 

Patek Philippe sonne plus fort

Calibre R 27 PS de la ref. 5750P, côté cadran © Patek Philippe

On retrouve ici une synthèse des avancées de ces dernières années. Fortissimo exploite un principe similaire à celui de la Super Sonnerie d'Audemars Piguet et à l'Hourstriker Phantom qu'Ulysse Nardin a développée avec Devialet: intercaler un composant capable de résonner mieux, plus librement et plus intensément que la boite de montre. Comme chez Chopard, la matière retenue est le saphir, mais dans le cas de sa L.U.C Full Strike, il constitue les timbres et la glace, solidaires et qui agissent comme un haut-parleur. Comme dans un réveil Vulcain, des ouvertures conduisent le son vers l'extérieur. 

L'autre petit secret caché dans la nouvelle mouture du calibre R 27 PS est que les marteaux sont en platine, pas en acier. Patek affirme que cela rend le son plus doux. Mais comme le platine est plus lourd, il a plus d'inertie à armage égal. Cela crée donc une frappe plus puissante, ce qui contribue à l’intensité sonore. 

Patek Philippe sonne plus fort

Calibre R 27 PS de la ref. 5750P, côté fond © Patek Philippe

La marque ne la quantifie pas, ce qui serait de toute manière inutile vu que toute mesure acoustique ne peut avoir de sens que si elle est effectuée dans le cadre d'un protocole standardisé, qui n’existe pas en horlogerie. La seule indication fournie est que la montre s'entend à 60 mètres, contre 10 pour, par exemple, une 5178G, répétition minutes classique en or gris. Dans son message de présentation, le Président de Patek Philippe, M. Thierry Stern, rappelle qu'il n'est pas encore satisfait de la sonorité des pièces. Chacun des 15 exemplaires prévus a donc encore du chemin à parcourir avant de recueillir son approbation.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >