X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Jacob & Co.

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
IWC Schaffhausen - IWC Aquatimer  « Cousteau Divers»

IWC Schaffhausen IWC Aquatimer « Cousteau Divers»

IWC sur les traces du commandant

IWC, spécialiste des chronographes d’aviation, a la tête dans les nuages mais aussi les pieds dans l’eau. La première Aquatimer est sortie en octobre 1967 et a fait l’objet de nombreuses itérations. En 2003, un modèle particulier marque à la fois la refonte contemporaine de la collection et l’engagement durable de la marque.

Cousteau. Un nom qui murmure à l’oreille de tous les amateurs d’exploration sous-marine et de préservation des océans. Un nom très protégé mais qu’IWC a su séduire, il y a près de vingt ans. En 2003, la manufacture horlogère signait un partenariat avec la célèbre institution Cousteau Society, qui fêtait ses 50 ans. Avec, à la clé, une pièce emblématique limitée à seulement 1953 exemplaires. 

Engagement Concret

Cette Aquatimer Special Edition «Cousteau Divers » marque un tournant. Elle incarne le visage moderne de l’Aquatimer. Elle est rare. Elle n’est pas seulement l’objet d’un partenariat commercial, mais aussi et surtout celle qui témoigne de l’engagement concret d’IWC pour la préservation de l’océan. Car l’Aquatimer Cousteau est alors au cœur d’une expédition scientifique dans la mer Rouge, entre novembre 2003 et février 2004. Pendant près de 80 jours, on a sondé l’état des récifs de coraux dans différentes zones de plongée, sites sur lesquels Cousteau avait travaillé en 1953 en tant que chercheur marin et où il avait tourné le film primé Le Monde du silence. L’expédition réalisée 50 ans plus tard a elle-même été consignée dans un film, agrémenté des découvertes sur l’état de ce biotope marin qui fait partie des plus belles zones de plongée au monde. La Cousteau Society et IWC ont communément œuvré à sa protection.

IWC Aquatimer  « Cousteau Divers» :

Aquatimer Special Edition «Cousteau Divers » © IWC Schaffhausen

Fonctionnelle - comme en 1967

Si cette Aquatimer est éminemment moderne, elle n’en est pas moins la descendante directe de la pièce originale de 1967. On retrouve ainsi ses deux couronnes emblématiques, à 2h et 4h, une singularité IWC. Les aiguilles adoptent une géométrie très proche de l’originale, avec ce large rectangle luminescent, très simple et fonctionnel, qui assure la meilleure lisibilité par faible luminosité. 

La minuterie reste elle aussi très sobre et épurée : un index par minute, complété d’un témoin luminescent toutes les cinq minutes. Inutile d’insérer de multiples repères de seconde : ce n’est pas une unité utilisée en plongée. À nouveau, IWC vise l’efficacité. Les deux couronnes ont le même profil qu’en 1967, finement strié. Ce n’est pas une simple revendication vintage, mais l’adoption renouvelée du meilleur profil pour les actionner, même avec des gants. Enfin, on retrouve à 3h le guichet de date qui, en 1967 comme en 2003, permet d’avoir aussi un usage urbain et quotidien de son Aquatimer. 

Parée pour le  XXIe siècle 

De la modernité, la version «Cousteau Divers » a pris ce qui lui semblait utile et nécessaire. Le bracelet passe du synthétique au caoutchouc et se trouve désormais intégré, pour offrir une meilleure continuité avec la boîte et plus de solidité. 

Côté cadran, plusieurs repères, ainsi que l’aiguille des minutes, sont en matière luminescente orange. Elle n’existait pas 50 ans auparavant mais il a été établi entre-temps que c’est cette teinte bien précise qui se voit le mieux en profondeur sous-marine.

Enfin, le mouvement de la pièce est un calibre 30110, reposant sur la très éprouvée base ETA 2892-A2, automatique et cadencée à la haute fréquence de 28 800 A/h, optimisée par IWC. On retrouve d’ailleurs ce mouvement dans de très nombreux modèles IWC, des Montres d’Aviateur aux Portofino, en passant par les Ingenieur et, évidemment, un grand nombre d’Aquatimer. D’un diamètre de 42mm et étanche à 100 mètres, la pièce est gravée du sceau original de l’«Alcyone », le navire de recherche de la Cousteau Society de l’époque. Un beau collector qui n’a pas pris une ride.

Cette année, GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer la montre de plongée depuis l'an 2000 dans The Millennium Watch Book - Diver, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Diver est disponible sur en français et en anglais ici :

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

En mettant clairement l’accent sur la technologie et le développement, IWC Schaffhausen fabrique depuis 1868 des garde-temps de valeur durable. La philosophie, fondée sur la passion de l’horlogerie, vise à conserver un esprit d’initiative inépuisable et une qualité d’artisanat irréprochable.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >