X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Hublot - Hublot Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey

Hublot Hublot Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey

Véritable sculpture de titane à porter au poignet, elle symbolise les cycles naturels de la vie et l’unité entre les différentes cultures

Hublot reste fidèle à sa devise d’être « Premier, unique, différent » en s’engageant toujours plus avant dans son programme « Hublot Loves Art ». Après avoir présenté de nouvelles collaborations avec les artistes Takashi Murakami et Richard Orlinski, Hublot dévoile aujourd’hui sa troisième montre-œuvre d’art de l’année, la Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey. Comme son nom l’indique, elle a été imaginée par l’artiste américain Shepard Fairey. À la fois peintre, graphiste, deejay, illustrateur, street artist, initiateur de la ligne de vêtements Obey Clothing et skateur, Fairey – aussi connu sous le pseudonyme Obey - est probablement l’artiste le plus politiquement influent de sa génération. On lui doit notamment le fameux poster « Obama Hope », emblème de la campagne électorale de Barak Obama en 2008, ainsi que le tableau « Liberté, égalité, fraternité », symbole d’espoir qu’il a créé après les attaques terroristes de 2015 en France. Ses œuvres sont exposées dans les plus prestigieux musées du monde tels que le Smithsonian de Washington, le Los Angeles County Museum of Art, le MoMa de New York, ou le Victoria and Albert Museum de Londres, pour n’en citer que quelques uns. Il est ambassadeur de la maison Hublot depuis 2018.

Hublot Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey

Hublot Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey © Hublot

Hublot et Shepard Fairey ont choisi pour base de leur deuxième collaboration une montre issue de la collection Classic Fusion. Ici, l’artiste américain, très impliqué dans le projet, a choisi de donner vie à une œuvre symbolisant un mandala, un symbole ornemental qui puise simultanément ses origines dans plusieurs cultures à travers la planète. Il représente l'harmonie, le cycle de la vie et des éléments ainsi que la préciosité du temps dans l’esprit. Un motif ici gravé et brossé dans le titane, matériau dont sont composées la lunette et la boîte d’un diamètre de 45mm. Une œuvre qui se poursuit sur le cadran, lui aussi finement entaillé pour laisser entr’apercevoir le mouvement chronographe automatique, un calibre HUB1155 offrant une réserve de marche de 42 heures. Au centre des aiguilles s’affiche la signature de Fairey : le logo « Star Gear ». Montée sur un bracelet en caoutchouc noir ligné, la boucle déployante noire en acier inoxydable est également brossée.

La montre Hublot Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey est disponible immédiatement en édition limitée dans les boutiques et le e-shop Hublot. D’une commune volonté exprimée par Hublot et Shepard Fairey, elle servira à financer un don à Amnesty International, une ONG regroupant plus de 10 millions de personnes dans 150 pays qui font campagne pour mettre fin aux violations des droits de l’homme, en accord avec le thème de l'harmonie mondiale représentée par l’œuvre gravée sur la montre.

Hublot Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey

Hublot Classic Fusion Chronograph Shepard Fairey © Hublot

« Issu du street art, une forme d’expression portant en soi la revendication, Shepard Fairey se pose en véritable agitateur du monde de l’art ; ses œuvres incitent à la réflexion », déclare Ricardo Guadalupe, Hublot CEO. « Une démarche inspiratrice dans laquelle Hublot s’inscrit également avec son programme « Hublot Loves Art ». Pour sa deuxième montre-œuvre d’art, il a souhaité s’immerger totalement dans les aspects techniques permis par le savoir-faire de notre Maison, avec pour résultat une pièce à l’impact visuel très fort, dont les ornements transmettent un message émotionnel et intellectuel que chacun pourra interpréter librement.»

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique qui conduit la marque, dirigée aujourd’hui par Ricardo Guadalupe – son CEO depuis 2012, à développer des garde-temps particulièrement audacieux et ancrés pour la plupart dans une sportivité extrême.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >