X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
GMT Magazine
Greubel Forsey - Antonio Calce

Greubel Forsey Antonio Calce

Entretien avec le CEO de la marque

En rachetant les parts détenues par Richemont, vous avez redonné à Greubel Forsey la totalité de son indépendance, qu’est-ce que cela signifie pour vous?
Cela signifie tout d’abord que Greubel Forsey est en très bonne santé car nous avons procédé à ce rachat sous forme d’autofinancement. Cela implique ensuite une confiance et une vision suffisamment claires de là où nous voulons aller, tout en augmentant notre agilité et notre liberté d’action. D’autant que la relation qui me lie à Robert Greubel, l’actionnaire majoritaire, est excellente, portée par une très grande complicité, ce qui nous permet de travailler efficacement et tout en souplesse.

Antonio Calce CEO Greubel Forsey

Antonio Calce © Greubel Forsey

Depuis votre arrivée en 2020, vous avez doublé la production, est-ce une étape?
Effectivement, nous avons doublé la production et les ventes en un peu plus d’un an. La demande des clients finaux est très soutenue, tout comme celle des grands acteurs dans la distribution. Cela valide les choix que nous avons effectués pour franchir cette étape de maturité, nos nouveaux segments de prix et une identité plus contemporaine sur la base très identitaire de notre boite convexe. Nous prévoyons d’ailleurs une nouvelle hausse en 2023 pour se rapprocher des 300 pièces, et stabiliser la production juste en dessous de 500 garde-temps dans les prochaines années. Le tout en conservant la qualité exceptionnelle qui a fait la réputation de Greubel Forsey depuis 2004. Cela implique de gros chantiers, notamment une extension de nos équipes et surfaces de production en deux phases33: d’ici la fin de l’année nous occuperons un atelier supplémentaire que nous lourons, en construisant en parallèle un nouveau bâtiment qui devrait être opérationnel fin 2025.

Cela implique des recrutements importants…
Effectivement, et ce sera bien la condition pour répondre à la demande, car l’excellence a toujours été un élément fondamental pour Greubel Forsey et elle ne souffrira d’aucun compromis. Nous sommes un employeur important parmis les marques indépendantes de niche, avec une centaine de collaborateurs, et vingt de plus d’ici la fin de l’année. Ainsi nous comptons une vingtaine de personnes en R&D, et autant de décorateurs, mais il nous en faudra 33 pour atteindre ce nouveau cap de production. Il en sera de même pour notre Atelier d’horlogerie où il faudra engager plusieurs horlogers supplémentaires, notamment pour soutenir la croissance. Pour terminer, nous avons fait évoluer notre équipe managériale ainsi que la structure de notre organisation pour accompagner le développement de Greubel Forsey.

Antonio Calce CEO Greubel Forsey

GMT Balancier Convexe © Greubel Forsey

Vos clients s’y retrouvent ?
Oui, comme évoqué précédemment et dans la mesure où nous conservons et nous continuons de développer une famille de garde-temps pour les collectionneurs qui nous suivent depuis le début. Nous avons également introduit une gamme pour les connaisseurs de 25 à 40 ans : une ligne plus contemporaine dans une catégorie de prix qui a ouvert la porte à de nouveaux clients. Le point commun entre ces deux clientèles, c’est l’excellence des garde-temps et l’appétence pour un savoir-faire hors pair, une précision irréprochable, de l’innovation, un design très créatif et abouti, ainsi qu’une finition hors-norme à tous les niveaux.

Quel est pour vous le nouveau modèle le plus important de l’année?
Justement, il était fondamental de faire découvrir la marque à une clientèle plus jeune grâce à une typologie de produits et de prix nouveaux pour nous, et c’est exactement ce qu’a apporté le Balancier Convexe S2, qui a rajeuni Greubel Forsey, tout en respectant son ADN. Cette nouvelle dimension s’est confirmée dans son sillage avec le Double Balancier Convexe puis le Tourbillon 24 Secondes Architecture qui en ont conservé les codes, et durant les Geneva Watch Days avec la GMT Balancier Convexe, à la fois très contemporaine, très pure mais qui répond également aux codes très forts de Greubel Forsey.

Quelle nouveauté a le plus surpris les collectionneurs par ailleurs cette année?
Sans hésiter, le Tourbillon 24 Secondes Architecture. Qui imaginait un garde-temps avec un pont de 7.40mm de hauteur ? Cette arche qui émerge de la platine et qui vient fixer le barillet n’a jamais existé dans l’horlogerie, nous sortons complètement des sentiers battus ! Idem avec la petite seconde incarnée par un cylindre poli à 360 degrés. Nous avons touché de façon significative nos collectionneurs et connaisseurs par cette réalisation. Tout autant par le GMT Balancier Convexe, au globe central sublime, entouré d’un nouveau type de grenage main et de décorations poli-miroir autour du rehaut intérieur, c’est d’une très grande beauté esthétique. Le tout en conservant les codes Greubel Forsey et une cohérence de l’ensemble.