X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Jacob & Co.

Rechercher dans :
Genus - « Les gens sont toujours excités de mettre notre pièce au poignet »

Genus « Les gens sont toujours excités de mettre notre pièce au poignet »

Marque indépendante,jeune et de taille modeste, Genus apprend à gérer sa croissance. Cela passe aussi par une pédagogie permanente sur son modèle phare, au niveau de finition dans le respect des exigences de la Haute Horlogerie don l'affichage est spectaculaire

Genus est un cas d'école. Le succès de la marque, propulsée sous les projecteurs grâce au prestigieux prix de l'Exception Mécanique du Grand Prix d’Horlogerie de Genève, en 2019, repose sur son modèle GNS1.2 au mouvement in-house et à la complication d’affichage exclusive. La marque a ainsi créé une nouvelle modalité d'affichage, où les minutes sont représentées par un cortège d'éléments mobiles, qui circulent le long d'une trajectoire en huit au-dessus d'un remarquable mouvement. Et ces éléments peuvent prendre de multiples formes, les plus connues étant le corps articulé de dragon ou un dégradé de saphirs bleus. Les heures sont affichées en périphérie et sous forme d'index mobiles et rotatifs en chiffres arabes.  

Ce succès initial est une bénédiction, et un challenge qui soulève son lot de questions. Comment gérer l'après ? Les attentes ? La production ? La relation avec les clients ? Autant de sujets qui se posent de manière aiguë pour nombre de petites marques, dont Genus, farouchement indépendant et naturellement modeste. La co-fondatrice Catherine Henry esquisse les contours de son activité, et de son actualité.

« Les gens sont toujours excités de mettre notre pièce au poignet »

GNS1.2 RG © Genus

Pouvez-vous nous faire un état des lieux de Genus ?
L'année de son lancement, en 2019, notre montre GNS1.2 a gagné le prix de l'Exception Mécanique au GPHG. Nous sommes une petite équipe, pleine de projets, dont Sébastien Billières est le co-fondateur et horloger. Notre GNS1.2 est une montre dont la complication est à géométrie variable. Elle est faite pour être personnalisée dans le cadre d'une riche relation avec les clients qui travaillent avec nous.

Quel rythme particulier cela vous impose-t-il ?
Quand on est indépendant comme nous le sommes, chaque franc gagné est immédiatement réinjecté dans les prochaines créations. Nous nous entourons des bonnes personnes et passons aux étapes suivantes. On est naturellement sous pression ce qui stimule notre créativité. C’est remarquable d’être financièrement indépendant. On en est fiers et sommes contents de travailler comme cela. Nous travaillons avec un flow de sérénité et nos clients nous soutiennent activement. Cette liberté financière nous donne de la souplesse dans le processus décisionnel et nous permet de laisser éclore notre créativité sans être dans la course à la nouveauté. C’est ultra stimulant.

« Les gens sont toujours excités de mettre notre pièce au poignet »

Au coeur de la braise de la forge © Genus

Comment est organisée votre production ?
Notre atelier se situe à Genève. De là, nous partons à la rencontre du monde. En conséquence, nous sortons une nouveauté par an (NDLR : une variation sur la base du modèle originel), ce qui semble peu. Mais en réalité, chaque montre est adaptée à la demande du client. Donc nous faisons de la nouveauté en permanence. Comme l’architecture de notre complication d’affichage a une géométrie variable, cela veut dire que chaque élément qui circule est différent. On peut réadapter et donc redévelopper à chaque fois. Cela nous teste, nous stimule. 

Quelles sont les versions que vous avez produites depuis 2019?
Nous ne pouvons pas toutes les présenter. Certaines sont faites sur-mesure et nos clients veulent qu'elles restent confidentielles. Mais toutes s'appuient sur un mouvement dont le prototypage a duré 3 ans. Nous sommes arrivés avec un produit abouti, fiable. Il nous a permis de faire de fantastiques rencontres.

Par exemple?
Nous avons rencontré un incroyable forgeron. Il fabrique du titane damassé, avec lequel nous réalisons la GNS1.2 TD. Nous nous faisons surprendre par chaque bloc de métal qu'il nous livre. Ils sont tous différents, grâce à la méthode de fabrication, identique à celle que les japonais utilisent pour leurs lames de sabre. Il faut inventer un nouveau vocabulaire pour décrire chaque coulée. Une fois la carrure fabriquée, l’acquéreur de la montre peut choisir les motifs. Sur demande également, il peut lui-même procéder au bleuissage et choisir l’intensité des tons. Les couleurs obtenues à la flamme et à la main, sont inédites. A chaque fois, nous sommes honorés qu'un collectionneur veuille posséder quelque chose d'aussi unique. 

« Les gens sont toujours excités de mettre notre pièce au poignet »

Lumineuse Carrure en Titane Damassée © Genus

 

 

Vous aimerez aussi

La marque

GENUS, ou la singularité du temps. En repoussant les limites connues de l'affichage, la marque a installé son langage horloger propre. Il repose sur l'expérience de son horloger, auteur d’une complication d’affichage inédit et d'un mouvement, tous deux manufacturés, en or massif et complétés par des finitions de haute horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >