X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Claude Meylan

Rechercher dans :
De Bethune - DB Kind of Two Jumping GMT

De Bethune DB Kind of Two Jumping GMT

Deux montres, deux mondes: ici et ailleurs

Histoire horlogère 

Les montres à double face ne sont pas une invention récente. Depuis plus de deux siècles, ces mécanismes singuliers naissent entre les mains d’horlogers érudits, ouverts aux idées nouvelles du Siècle des lumières, souvent inspirés d’astronomie, d’arts décoratifs et de génie mécanique.

Avec la tentation des grandes complications, la solution d’un boitier double face s’est ainsi naturellement répandue, pour y exprimer l’étendue de leurs savoir-faire tant dans le domaine esthétique que technique en permettant d’afficher un plus grand nombre de fonctions.

Quelques grandes réalisations ont ainsi jalonné l’histoire horlogère. Déjà sous la Renaissance, les horloges de tour dont la plus célèbre se situe à Venise, offraient plusieurs visages. Un peu plus tard, certaines horloges de table avec leurs cadrans verticaux, à quatre facettes, proposaient elles-aussi plusieurs identités en un seul objet. Suivirent les montres de poche jouant ainsi de leurs deux cadrans, la plus fameuse étant la Leroy 01 de Louis Leroy présentée en 1900 au Grand Prix de l'Exposition Universelle de Paris qui restera longtemps la montre la plus compliquée jamais créée.

DB Kind of Two Jumping GMT

DB Kind of Two Jumping GMT © De Bethune

Une vision contemporaine de la double face

Dans les complications horlogères, les montres à double face occupent une place à part. Sous une apparente simplicité, De Bethune n’a pas cédé à la facilité avec cette pièce aux deux cadrans représentant un véritable défi horloger. Recto, verso, c’est une véritable métamorphose qui s’opère de chaque côté.

Idée mûrement réfléchie par Denis Flageollet depuis de nombreuses années, le sujet lui a semblé pouvoir offrir un champ de recherches inédit, l’opportunité d’une interprétation différente, contemporaine, apportant – comme pour l’invention de son balancier et spiral en silicium, ou des berceaux mobiles - une petite pierre à l’édifice horloger.

Deux visages, très différents, esthétiquement, et techniquement 

Parfaitement réversible, se portant indifféremment d’un côté ou de l’autre selon ses préférences du moment et selon le fuseau horaire choisi, la DB Kind of Two Jumping GMT arbore en réalité un mécanisme d’une grande sophistication, basé sur un système complexe de rouages et de pignons organisés selon le recto ou le verso de la montre qui permet de faire tourner les aiguilles toujours dans le bon sens, quel que soit le cadran choisi. 

D’un côté, l’aiguille des heure sautante de la fonction GMT, de l’autre l’aiguille de seconde sautante centrale. Design moderne ou plus classique ? L’inspiration de départ a d’abord été de créer une montre à deux identités, bien différentes, dont l’aspect esthétique a guidé la conception technique du nouveau calibre entièrement développé au sein de la manufacture De Bethune à l’Auberson dans le Jura suisse.

La DB Kind of Two Jumping GMT arbore sur la première face, un cadran au design épuré et contemporain qui fait la part belle à la mécanique. En effet, il s’agit d’une nouvelle lecture de l’heure centrée sur le balancier à 6H, accompagnée de l’index des minutes en périphérie. Un travail approfondi d’intégration des formes polies, bombées, des parties mattes ou brillantes, des différentes épaisseurs et niveaux, offre une sensation d’espace et de volume optimal, compte-tenu de la hauteur minimale à disposition pour une montre intégrant les complications de la seconde sautante et du GMT. Un pont deltoïde, parfaitement symétrique, est positionné au centre, tel un triangle isocèle qui participe à l’harmonie de l’ensemble.

Sur la face GMT, c’est un cadran à l’inspiration esthétique plus classique, arborant une partie centrale finement guillochée à la main, entourée des chiffres déjà présents historiquement chez De Bethune sur les cadrans des DB8 et DB10. 

DB Kind of Two Jumping GMT

DB Kind of Two Jumping GMT © De Bethune

La fonction GMT

Si elle est complexe par sa conception, est au contraire très simple dans son utilisation. L’agencement des fonctions repose sur un double affichage recto/verso heures et minutes. En premier lieu, le possesseur règle par la couronne en position 3, sur la face contemporaine, son heure de référence, dite du domicile et indiquée par les aiguilles des heures et minutes sur le cadran de 12h. En deuxième lieu, il réglera son second fuseau horaire sur la face GMT, dîtes classique, par l’aiguille des heures et minutes qui se commande par la couronne tirée en deuxième position.

Les berceaux mobiles qui jouent leur pleine fonction

Le moindre détail est pris en considération. Facile d’utilisation, mais hautement complexe, le système des berceaux mobiles se prêtent particulièrement bien à la « bascule » de la boite.

Redessinés spécialement pour les DB Kind of Two, ils ont été équipés de chaque côté d’un ingénieux petit mécanisme de rotation composé de 28 composants, tous fabriqués pour une question de fiabilité dans des matériaux inoxydables comme l’acier chirurgical ou le titane, pour résister aux agressions extérieures de l’eau, de l’humidité, des écarts de température et des contacts continus avec la peau.

Grâce à une came, le petit « cran » permet de positionner instinctivement et parfaitement la boite de la montre dans l’alignement des berceaux. Tout en rondeur, la boite tourne sur son axe central et se met en place, recto ou verso, d’une manière si facile, fluide, complètement naturelle.

DB Kind of Two Jumping GMT

DB Kind of Two Jumping GMT © De Bethune

La DB29, une carrure naturellement propoice pour une montre pivotante 

Enfin, la carrure de la DB29 s’est rapidement imposée au projet de boite pivotante nourrie par De Bethune. Parfaitement symétrique, sa forme offre un bel équilibre avec les berceaux et son élégante couronne totalement intégrée à 12H (ou 6H selon la face choisie). Ainsi, elle tourne naturellement, le principe de circonférence est évident, offrant une vraie compréhension de l’objet.

Au final, élégance de la ligne, alliance d’une mécanique contemporaine avec un visage plus classique, soin aux détails, à la lisibilité, au confort, la DB28 Kind of Two Jumping GMT illustre à merveille l’un des grands principes de la manufacture De Bethune : réinterpréter la grande tradition avec une vision contemporaine de l’objet, ayant ouvert ainsi un nouveau champ d’expression raffiné et sophistiqué tout en conservant la simplicité d’emploi et de lecture pour son utilisateur. Une œuvre d’art aux deux visages, dont la beauté intemporelle reflète la perfection mécanique et esthétique.

 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

De Bethune épouse la richesse du savoir-faire de l’horlogerie d’hier afin de concevoir les montres de demain. De ce mariage résultent des garde-temps très exclusifs de Haute Horlogerie qui s’affranchissent de ses contraintes traditionnelles.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >