X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Chopard  - L.U.C Full Strike

Chopard L.U.C Full Strike

Une nouvelle édition limitée en platine pour la répétition minutes au son pur comme le cristal de Chopard Manufacture

Unique par sa conception, sa sonorité et son élégance naturelle, le garde-temps L.U.C Full Strike fait l'objet d'une nouvelle série limitée de 20 pièces avec un boîtier en platine et un cadran de teinte gris-bleu. Elle unit la noblesse du mouvement à répétition minutes L.U.C 08.01-L à celle d'un métal précieux et à des finitions de Haute Horlogerie reconnues par le Poinçon de Genève. Avec cette montre de collection, à la précision certifiée ‘Chronomètre’ et aux innovations brevetées, Chopard Manufacture a créé une répétition minutes d’exception, où la glace et les timbres en saphir sont fabriqués d’un seul tenant, générant ainsi un son riche, cristallin, constant et puissant, unique au monde. 

En 2017, le Coprésident de Chopard, Karl-Friedrich Scheufele, recevait avec émotion l’Aiguille d'Or – récompense suprême du Grand Prix d'Horlogerie de Genève – pour son garde-temps L.U.C Full Strike sorti de la Manufacture l’année précédente. Il s’agissait de la première répétition minutes de la collection L.U.C, mais aussi la plus innovante des montres à sonnerie. En indiquant l'heure par la combinaison de deux notes, do# et fa, et en intégrant de nombreuses premières mondiales dans un mouvement complexe, le modèle L.U.C Full Strike ne cesse depuis de s'affirmer comme le lien entre Haute Horlogerie et musicalité.

L.U.C Full Strike

L.U.C Full Strike © Chopard

En effet, le verre qui protège son cadran, et ses timbres qui donnent l'heure par voie sonore, forment une seule et même pièce. Usiné d'un seul tenant dans un bloc de saphir, sans soudure, ni vis, ni colle, il offre à la montre L.U.C Full Strike une intensité sonore unique. Cette construction, toujours sans équivalent, a fait l’objet d'un des nombreux brevets déposés par Chopard au fil des quinze mille heures nécessaires à la conception du calibre L.U.C 08.01-L. 

Un son cristallin unique au monde Dans le cas de toutes les autres répétitions minutes, le matériau dans lequel est taillé la boîte transmet la vibration sonore générée par le mouvement. Il crée la sonorité de la montre et en définit le son. Dans ce contexte, le platine est connu pour être un matériau peu sonore et moins musical car il est à la fois dense et tendre. Un obstacle contourné avec succès par le modèle L.U.C Full Strike, puisque le verre saphir est directement lié aux timbres, avec lesquels il forme un tout solide. C'est lui qui entre en vibration et excite l'air alentours, formant un parfait haut-parleur. Ce faisant, c’est lui qui génère le son et la musicalité du L.U.C Full Strike en platine. Certes, la matière dans laquelle est fabriquée la boîte a son influence. Comme un violoniste qui jouerait sur le même instrument mais changerait d'archet, le son du garde-temps L.U.C Full Strike en platine diffère de celui des éditions précédentes. Mais les limites intrinsèques du platine sont entièrement gommées par la nature cristalline du saphir et par le fait que la L.U.C Full Strike laisse s’échapper le son par le dessus de la montre, de sorte que le matériau de la boîte n’affecte pas la qualité du son ni sa puissance. Une prouesse qui permet à Chopard de proposer son modèle de répétition minutes, jusque-là décliné en or 18 carats rose en 2016 et blanc en 2018, dans une déclinaison en platine d’égale bienfacture. 

Un mouvement en maillechort d’une grande complexité d’usinage Avec le garde-temps L.U.C Full Strike, la frontière entre le mouvement et l'habillage est complexe. En effet, si les timbres font normalement partie du mouvement, ici ils font aussi partie de l'habillage. Cette dualité est l'une des caractéristiques uniques du calibre L.U.C 08.01-L. 

Usiné dans le maillechort, platine et ponts, décorés de Côtes de Genève, profitent de l’éclat mi-gris, mi-doré de cet alliage prestigieux. Le matériau se prête parfaitement aux terminaisons de surface. En échange, il ne tolère pas la moindre erreur d'exécution, car elles ne peuvent pas se rattraper par un repolissage. Plus résistant à l’oxydation que le traditionnel laiton, Chopard a choisi de l'utiliser sans traitement protecteur, ce qui exige un soin d’autant plus méticuleux lors de la fabrication, la décoration et la manipulation. 

L.U.C Full Strike

L.U.C Full Strike © Chopard

Un affichage élégant et harmonieux Un demi-disque d'or massif sert de base au cadran de la montre L.U.C Full Strike en platine. Il est ajouré, son anneau extérieur azuré, et teint dans une couleur gris-bleu par traitement galvanique. Puis sont ajoutés les chiffres romains en applique, rhodiés et caractéristiques de la collection L.U.C. Enfin, les décalques blanches et noires sont imprimées, dessinant les réserves de marche, le compteur de la petite seconde et la minuterie chemin de fer.

A 10 heures se trouvent les deux marteaux qui frappent sur les timbres en saphir. Leur surface est entièrement polie miroir, une qualité de finition qui témoigne de la bienfacture du reste du mouvement. Ces marteaux sont à la même hauteur que le cadran, très hauts et offerts au regard. Ainsi, le refus d'une frontière nette entre habillage et mouvement est affirmé par le design. 

Un système de débrayage du poussoir de sonnerie breveté Les répétitions minutes sont naturellement exposées à des risques de casse lors de mauvaises manipulations. Afin d'offrir au porteur d’un garde-temps L.U.C Full Strike une parfaite expérience de porter, son mouvement a fait l'objet de nombreux développements qui sécurisent le fonctionnement. Lorsqu’une sonnerie est ré-actionnée alors qu'elle est encore en cours, des pièces peuvent casser. Contre ce risque, le calibre L.U.C 08.01-L est muni d'un système de débrayage du poussoir de sonnerie, intégré dans la couronne. Lorsque la montre sonne, on peut actionner ce poussoir à volonté sans qu'il impacte le mouvement, car il en est déconnecté. Cette ingénieuse particularité fait l'objet d'un brevet déposé par Chopard. 

Une parfaite sécurisation du son Quand le levier de déclenchement d'une répétition minutes n'est pas actionné à fond, la sonnerie peut être incomplète, et la lecture sonore de l'heure imprécise. C’est pourquoi le calibre L.U.C 08.01-L dispose d'un barillet séparé, dédié à la sonnerie. Il emmagasine une énergie suffisante pour douze sonneries complètes de l'heure la plus longue, soit les 32 frappes que l'on entend à 12h59 (douze pour les heures, deux fois trois pour les quarts d'heure, quatorze fois pour les minutes restantes). Si l'énergie du barillet est insuffisante pour sonner tous ces coups, la sonnerie ne se déclenchera pas. Du reste, l'intensité constante de chaque frappe sur les timbres est garantie par ce barillet séparé. Enfin, raffinement suprême, les unités de temps non sonnées sont sautées. Le garde-temps L.U.C Full Strike ne fait donc pas de pause silencieuse entre les heures et les quarts, ni entre les quarts et les minutes. Au contraire, il les enchaine, quelle que soit l'heure.

La réserve de sonnerie du mouvement est indiquée par l'aiguille la plus longue située à deux heures, dans le compteur gradué au-dessus duquel se trouve une cloche. Dans le même espace, sur une échelle de lecture voisine, une aiguille légèrement plus courte indique la réserve de marche du mouvement, qui est de 60 heures. 

Une précision certifiée ‘Chronomètre’ Pour sophistiqué qu'il est, le garde-temps L.U.C Full Strike en platine ne déroge pas aux règles fondamentales de la collection L.U.C. La première d'entre elles est un impératif de précision, une exigence personnelle de Karl-Friedrich Scheufele, de sorte que les vingt exemplaires du calibre L.U.C 08.01-L ont tous passé avec succès le test de la certification ‘Chronomètre’ du COSC. 

L.U.C Full Strike

L.U.C Full Strike © Chopard

La fréquence du calibre L.U.C 08.01-L est de 4 Hertz : elle est garante d'une meilleure stabilité de marche et reste une rareté pour une répétition minutes. Afin de pousser encore plus loin la précision, les L.U.C Full Strike sont dotés d'un mécanisme qui arrête la trotteuse à 6 heures lorsque la couronne est tirée. Ce stop seconde permet une mise à l'heure d'une parfaite exactitude. 

A l’image de tous les garde-temps L.U.C, le L.U.C Full Strike fait l'objet d'un soin exceptionnel dans ses finitions, qu’il s’agisse de la boîte, du cadran ou de tout le mouvement. Entièrement assemblé, emboité et réglé dans les ateliers de Chopard Manufacture, le L.U.C Full Strike en platine est estampillé par le prestigieux Poinçon de Genève. Ce dernier atteste non seulement de la qualité et de la précision des garde-temps produits dans le Canton de Genève, mais également du niveau élevé de finitions appliquées sur tous les composants de la montre. 

La collection L.U.C : 25 ans d'excellence horlogère En 1997, Chopard Manufacture lançait la première montre issue de ses ateliers d’horlogerie : la L.U.C 1860, équipée du mouvement L.U.C 96.01-L. Depuis, à travers la collection L.U.C, elle a accumulé la maîtrise de l'intégralité des complications majeures de l'horlogerie. Entre Fleurier et Genève, Chopard Manufacture imagine, développe, fabrique, assemble, décore et certifie l'intégralité de ses garde-temps. Grâce à l’engagement de Karl-Friedrich Scheufele pour la tradition horlogère, la Manufacture maintient un niveau élevé de finitions grâce à la préservation de nombreux métiers d’art. Enfin, elle s’ancre dans une solide tradition d’horlogerie de précision, l’ensemble des garde-temps L.U.C équipés de l’indication des secondes faisant l'objet d'une certification ‘Chronomètre’. 

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le Savoir-faire, la tradition, l'innovation et l'engagement dans des actions philanthropiques.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >