X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Sequent

Rechercher dans :
Blancpain - « Mission Cap Corse » : une sixième expédition Gombessa

Blancpain « Mission Cap Corse » : une sixième expédition Gombessa

Partenaire fondateur des expéditions Gombessa, Blancpain a soutenu la sixième odyssée du plongeur, biologiste et photographe sous-marin Laurent Ballesta, intitulée « Mission Cap Corse », Gombessa VI

L'équipe de l'expédition a refait surface après 20 jours passés dans les eaux de la mer Ligure. C'est à Monaco que les plongeurs ont débarqué, où ils ont été accueillis avec émotion par Marc A. Hayek, Président & CEO de Blancpain.

En 2011, au hasard d'une campagne de cartographie menée au large du Cap Corse par l'IFREMER (Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer), un millier d'étranges formations parfaitement circulaires, régulièrement dessinées sur le fond de la mer entre 115 et 140 m, apparaissent sur les écrans de contrôle. Jamais explorés, ces immenses atolls de coralligène (30 m de diamètre chacun) sont une grande énigme. Quelle en est l'origine ? Quelles sont les raisons de leur présence en Méditerranée ?

« Mission Cap Corse » : une sixième expédition Gombessa

« Mission Cap Corse » Gombessa VI © Blancpain

Pour apporter des éléments de réponse à ces questions – et bien d'autres encore –, Laurent Ballesta et trois plongeurs de l'équipe Gombessa ont embarqué, le 1er juillet 2021, à bord de la désormais célèbre station bathyale, installée sur la barge de l'INPP (Institut National de la Plongée Professionnelle). En 2019, lors de Gombessa V, elle leur avait permis de marier pour la première fois la plongée à saturation avec la plongée autonome en recycleurs à circuit fermé. Grâce à cette technique, les aquanautes ont cette année été en mesure d'explorer, durant 20 jours, les grandes profondeurs du Parc naturel marin du Cap Corse et de l'Agriate au cours de plongées très longues, rythmées par de nombreux protocoles de recherche. Au-delà de l'aspect scientifique, cette expédition a revêtu un enjeu physiologique majeur, les quatre compagnons ayant séjourné dans un caisson pressurisé de 5 m2 – un environnement extrême pour l'homme. De son voyage à la découverte des « anneaux de corail » de la Méditerranée, Laurent Ballesta a rapporté des images inédites. La mission permettra, à terme, de confirmer ou d'infirmer l'hypothèse selon laquelle la formation de ces curieux agrégats serait liée à des émissions de gaz ou des résurgences d'eau douce.

« Mission Cap Corse » : une sixième expédition Gombessa

« Mission Cap Corse » Gombessa VI © Blancpain

La Manufacture de Haute Horlogerie Blancpain est heureuse d'avoir contribué à la réalisation de ce projet, qui s'inscrit dans une démarche continue. En mai 2021, Laurent Ballesta s'était déjà rendu en Corse afin d'étudier l'ange de mer, dont l'espèce semblait avoir disparu en Méditerranée française. C'est en 2020, au cours d'une mission extraordinaire dont l'ambition était d'étudier l'impact de l'arrêt des activités humaines sur les populations de vertébrés et d'invertébrés marins suite à la pandémie de Covid-19, que Laurent Ballesta avait retrouvé la trace de cet animal à mi-chemin entre le requin et la raie.

Blancpain et les expéditions Gombessa

Gombessa VI fait suite à cinq autres expéditions majeures menées avec l’appui de Blancpain par Laurent Ballesta dans le but d'étudier les écosystèmes marins parmi les plus rares et inaccessibles de la planète. Consacrée au cœlacanthe – appelé « Gombessa » aux Comores –, un poisson préhistorique dont les historiens pensaient qu’il avait disparu il y a 70 millions d’années, la première a eu lieu en 2013 dans l’océan Indien. La deuxième expédition s'est déroulée en 2014 à Fakarava, en Polynésie française. Elle s'est concentrée sur l'observation et la compréhension du phénomène de reproduction des mérous camouflage. Pour sa troisième expédition Gombessa, Laurent Ballesta s'est rendu en Antarctique en 2015 afin d'illustrer, pour la première fois, la richesse de l'écosystème sous-marin de cette région fragilisée par le réchauffement climatique. En 2017, Fakarava a accueilli la quatrième expédition Gombessa, avec pour objectif d'examiner le comportement de chasse des quelque 700 requins gris de récif qui peuplent la passe sud de l'atoll. Cette quatrième mission, qui a bénéficié d'un don additionnel lié à la vente de la première montre en édition limitée BOC – en plus du soutien régulier de Blancpain – s'est inscrite dans la continuité de l'étude sur les mérous camouflage.

« Mission Cap Corse » : une sixième expédition Gombessa

Module de descente de Laurent Ballesta et son équipe © Blancpain

Pour sa cinquième expédition, Laurent Ballesta s'est rendu en Méditerranée afin d'étudier, illustrer et faire connaître les richesses sous-marines encore bien gardées de cette mer qui demeure pleine de mystères. Dans le cadre de cette mission, l'équipe Gombessa – qui a bénéficié d'une donation supplémentaire issue de la vente de la série de montres BOC II – a mis au point une première mondiale : le mariage de la plongée à saturation initialement dédiée à l'exploitation offshore, avec les techniques de plongée autonome en recycleur à gestion électronique. Cette méthode inédite – qui a pu être améliorée dans le cadre de Gombessa VI – a permis aux plongeurs de cumuler, en l'espace de 28 jours, 400 heures d'immersion dans la zone des -60 à -145 mètres.

« Mission Cap Corse » : une sixième expédition Gombessa

« Mission Cap Corse » Gombessa VI © Blancpain

Le soutien par Blancpain des projets de Laurent Ballesta fait suite à une rencontre entre le plongeur et Marc A. Hayek, Président & CEO de la Marque. Passionné par les océans depuis son plus jeune âge et certifié plongeur professionnel, ce dernier a immédiatement cru au talent de Laurent et à son potentiel en tant que communiquant capable d'inspirer le changement. La collaboration a donc été une évidence.

« Au fil des ans, le projet s'est étoffé et nous avons clairement constaté qu'il avait un effet positif sur la compréhension par le public des écosystèmes sous-marins inaccessibles », évoque Marc A. Hayek. « Ainsi, nous avons accompagné Laurent dans chacun de ses projets de façon active », ajoute-t-il. Laurent Ballesta, pour sa part, se dit « très fier de travailler avec Blancpain, dont les partenariats sont basés sur la pertinence et la crédibilité des projets. » Il affirme : « Blancpain tient à contribuer réellement à la connaissance de la vie sous-marine et à la progression des techniques de plongée. C'est pour cela, je crois, que la Manufacture apprécie les projets Gombessa. »

 

Vous aimerez aussi

La marque

En tant que plus ancienne marque horlogère au monde, Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition, tout en y insufflant un esprit d'innovation. A chaque époque correspond une invention qui a marqué son temps et est restée référente à travers les décennies.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >