X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Aux origines de... -  Le swiss made horloger

Aux origines de... Le swiss made horloger

Si la mention Swiss made, présente sur certains de nos garde-temps, est plutôt bien connue, bien que quelque peu obscure sur son exacte signification, qu’en est-il de son origine ?

Formellement apparu à la fin du XIXe siècle, le Swiss made horloger puise ses racines bien plus tôt dans les appellations vouées à lutter contre la contrefaçon.

Les premières bases d’une volonté de protection du savoir-faire horloger helvétique sont à trouver dans la Fondation de la Corporation des horlogers à Genève en 1601, ceci afin de lutter contre la « malfaçon » qui sévissait déjà. L’horlogerie alors en pleine croissance et devenant une industrie importante, les horlogers souhaitent s’organiser afin d’assurer la pérennité qualitative de la profession. En se regroupant en corporation, les horlogers genevois établissent les critères fondamentaux à l’accession au titre de Maître horloger à Genève, cité qui se verra rapidement associée à l’excellence horlogère.

Puis, en 1876, l’Exposition Universelle de Philadelphie affiche la supériorité américaine dans la production industrielle horlogère. Ce constat est fait notamment par Jacques David (Longines) dans sa rédaction d’un rapport sur les méthodes d’automatisation de production américaines. Ce document va créer un véritable électrochoc auprès des autorités horlogères helvétiques. Cette prise de conscience associée à la multiplication constatée des manufactures horlogères américaines va pousser la branche horlogère suisse à réagir.

Ainsi, afin de défendre les valeurs horlogères suisses, le « Swiss made » horloger naît vers les années 1880. Conséquence directe d’une industrie américaine très concurrentielle, le terme est utilisé dès l’origine en anglais. La brièveté du terme dans la langue de Shakespeare est également sérieux atout car il ne prend que très peu de place sur le cadran de la montre. D’ailleurs, l’emplacement de la mention n’est pas encore défini légalement et le « Swiss made » se trouve placé selon l’envie du cadranier.

Un siècle plus tard, en 1971, à la demande des acteurs de la branche horlogère helvétique, le gouvernement fédéral promeut une ordonnance réglant l'utilisation du nom "Suisse" pour les montres. Celle-ci définit le caractère juridique du label Swiss made et détermine notamment ses conditions d'utilisation. Cette date constitue la naissance légale du Swiss made. Cette ordonnance légale subira plusieurs modifications pour aboutir à celle actuellement en vigueur dont le dernier remaniement date d’il y a quelques années seulement. Mais ceci est une autre histoire.

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Basée à Saint-Imier depuis 1832, Longines dispose d'une longue tradition horlogère marquée par l'élégance de ses montres. Mettant à profit les compétences acquises au sein même de la compagnie, Longines a progressivement tissé des liens privilégiés avec le monde du sport où elle démontre son savoir-faire dans la mesure de précision. Aujourd’hui, Longines est la plus ancienne marque encore en activité, et sans modification, dans les registres...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >