X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Blancpain

Rechercher dans :
Aux origines de… - Le chronographe

Aux origines de… Le chronographe

Il est l’une des complications horlogères les plus rependues avec le calendrier et pourtant peu d’entre-nous l’utilisons au quotidien. Cependant, cette qualité d’instrument de mesure des temps courts est bien la source de sa création

Pour trouver l’origine du chronographe – à ne pas confondre avec « chronomètre » qui est une certification relative à la précision – il nous faut remonter au début du XIXe siècle avec Louis Moinet.

Ce dernier, né à Bourges en 1768, est passionné d’astronomie, horloger et artiste peintre. En 1816, avec l’aide d’un horloger des ateliers d’Abraham-Louis Breguet voit le jour un « Compteur de Tierces », soit un instrument mécanique indiquant le soixantième de seconde, la tierce étant la troisième subdivision en base 60 de l’heure après la minute et la seconde et étant utilisée en astronomie. Avant-gardiste, cet appareil bat au rythme de 30 Hz, ce qui est une prouesse jamais atteinte pour l’époque et qui le restera encore pendant de très nombreuses années.

Le chronographe

Compteur de Tierces © Louis Moinet

De plus, dans son Traité d’horlogerie, Louis Moinet indique que son invention destinée à l’astronomie est mise à disposition de quiconque le désire. Etonnamment, personne n’utilisera cette avancée technique offerte sur un plateau et il faudra attendre le 1er septembre 1821 pour qu’un certain Nicolas Mathieu Rieussec, horloger du roi, chronomètre une course de chevaux sur le Champ de Mars à Paris à l’aide d’un instrument de sa conception. L’appareil qui dépose une goutte d’encre sur le cadran lors des mesures est le premier à être nommé chronographe. Il est également le premier chronographe breveté en 1822.

Le chronographe deviendra l’instrument de prédilections de divers corps de métiers, en se dotant d’échelles spécifiques. Télémètres, tachymètres ou encore productomètres pour les ingénieurs ; pulsomètres pour les médecins. Le télémètre sera également présent sur les chronographes militaires, permettant ainsi aux troupes de calculer la position de tir de l’ennemi.

Le chronographe

Star Legacy Nicolas Rieussec Chronograph Only Watch 21 Pièce unique et réplique de la machine chronographe originale © Montblanc

La mesure de temps courts sera utile aux scientifiques, principalement les astronomes qui auront besoin d’instruments de mesures précis et fiables pour leurs recherches. Et, bien évidemment, le monde sportif popularisera l’usage du chronographe.

Avec un ou deux poussoirs, avec ou sans rattrapante, le chronographe revêt aujourd’hui plusieurs visages et est présent chez la plupart des marques horlogères. Si au fil de l’histoire il a gagné en précision et fiabilité, le chronographe en a perdu son statut unique d’instrument scientifique au profit d’une complication iconique que peu utilisent, mais que beaucoup apprécient pour sa beauté aussi bien côté cadran que côté mouvement. 

Le chronographe

Mouvement 1815 Rattrapante Chronograph © A. Lange & Söhne

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Inspirée par un patrimoine exceptionnel d’archives, conservées en Suisse et à Paris, riche d’une tradition ininterrompue, la Maison Breguet innove sans relâche et se doit d’être toujours en avance...

En savoir plus >

La Maison Louis Moinet est née de la passion d’un homme qui se retrouve aujourd’hui dans chacune de ses créations. Elle conduit le concept d’exclusivité à son paroxysme en ne développant que des...

En savoir plus >

Synonyme d’excellence en savoir-faire raffiné et en design, Montblanc a toujours mis un point d’honneur à repousser les frontières de l’innovation depuis l’époque où la Maison a révolutionné la...

En savoir plus >