X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Bovet 1822

Rechercher dans :
Chopard - Le son du futur

Chopard Le son du futur

Co-président de Chopard, Karl-Friedrich Scheufele partage ses réflexions sur les deux années écoulées et nous offre un avant-goût de ce que l’on peut attendre de Chopard en 2023

Suzanne Wong
Nous avons commencé par parler de Sound of Eternity – la trilogie de montres à sonnerie de la collection L.U.C. – encore bravo pour cette prouesse. Votre équipe a vraiment réalisé un travail exceptionnel. Nous avons constaté à quel point tout le monde était ébahi et enthousiaste, mais peut-être pas surpris du tout, ce qui est compréhensible, parce que nous devrions tous être conscients maintenant de ce que Chopard est capable de faire.

Le son du futur

L.U.C Full Strike Tourbillon - L.U.C Full Strike Sapphire - L.U.C Strike One © Chopard

Karl-Friedrich Scheufele
Eh bien, je suppose que si quelqu’un ne le savait pas, il le sait maintenant.

Suzanne Wong
C’est important que Chopard ait été capable de lancer ces montres au bon moment, je veux dire par là que dans de nombreux endroits du monde, les choses sont presque revenues à la normale : un environnement où nous pouvons nous concentrer à nouveau sur notre travail et sur le plaisir d’avoir des créations horlogères aussi magnifiques.

Karl-Friedrich Scheufele
La situation est tellement meilleure que le sombre tableau qui s’offrait à nous début 2020. A ce moment-là nous ne savions même pas comment communiquer entre nous. Au fur et à mesure, j’ai remarqué que le gros problème de notre industrie en termes de communication était le fait que nous avons perdu le contact physique avec les produits, et nous avons perdu la capacité de nous rencontrer sans objectif. Bien sûr nous avions des logiciels comme Microsoft Teams et Zoom, nous avions toujours des présentations et des réunions, mais c’était toujours dans un but précis. Nous avons perdu le luxe de passer du temps avec quelqu’un assis de l’autre côté de la table, à échanger des vues et à discuter de différents sujets. Et bien sûr même la plus belle des photos sur un écran ne rend pas justice à une montre. J’ai remarqué cela en particulier l’an dernier lorsque je regardais les montres en compétition pour le Grand Prix d’Horlogerie de Genève, lors duquel j’ai voté. Je me disais à moi-même à quel point les montres semblaient différentes de leurs photos lorsque vous pouviez réellement les toucher, une dimension nous a vraiment manqué durant ces deux dernières années.

Suzanne Wong
Evidemment le développement de la trilogie à sonnerie a commencé il y a des années et l’environnement dans lequel les montres ont été lancées en 2022 est très différent de la situation que nous avions imaginée pour le lancement original. Cela a-t-il changé votre perception de ce que les montres représentent, de ce qu’elles signifient pour l’entreprise, et de la façon dont elles parlent aux consommateurs ?

Karl-Friedrich Scheufele
Il y a toujours des avantages et des désavantages dans toute chose. Ce que j’ai remarqué ces deux dernières années c’est que de plus en plus de gens lisent, se documentent et s’informent à propos des montres mécaniques. Je dirais qu’il y a probablement plus de collectionneurs de montres aujourd’hui qu’il y a deux ans, et ils sont aussi plus jeunes. Cela vient du fait qu’ils ont eu plus de temps à consacrer au développement de leur intérêt, car vous devez passer du temps sur les montres, vous ne n’apprenez pas juste comme ça. Ils avaient du temps pour effectuer des recherches sur les compagnies horlogères, pour essayer de comprendre la philosophie de la compagnie, la raison pour laquelle elle fait ceci ou cela. Les gens ont pu venir à la rencontre des montres et de l’horlogerie à leur propre rythme. Contrairement à précédemment, vous savez, lorsque nous tous dans l’industrie accélérions à fond, voyagions partout et que la dynamique était importante. Et ce n’était probablement pas la bonne façon de faire.

Le son du futur

L.U.C Strike One © Chopard

Suzanne Wong
J’ai l’impression que vous avez le sentiment que le public actuel est plus réceptif à ce que nous essayons de leur dire à propos de la haute horlogerie, des grandes complications et des détails complexes.

Karl-Friedrich Scheufele
Oui je crois. J’ai tout à fait ce sentiment.

Suzanne Wong
Cela rend-il la communication avec les clients plus facile ? Ceux d’entre nous qui travaillent essentiellement avec des produits de haute horlogerie ont toujours été conscients qu’il peut être ardu de parler de mécanismes aussi raffinés et complexes de façon accessible.

Karl-Friedrich Scheufele
C’est tout à fait vrai que plus le public a de connaissance et de compréhension, plus il est facile de se sentir en résonance avec lui, particulièrement pour quelque chose comme la haute horlogerie. Et puisque nous sommes sur le sujet de l’acoustique et des montres à sonnerie, l’idée de résonance marche très bien ici. On peut affirmer que le public ne pense pas seulement à l’aspect prestigieux, aux aspects extérieurs, mais aussi à l’intérieur. C’est très gratifiant.

Suzanne Wong
Cela s’harmonise parfaitement avec l’un de vos projets personnels, Art in Time, une galerie à Monaco qui défend les valeurs de la haute horlogerie et de l’esprit artisanal.

Karl-Friedrich Scheufele
Lorsque nous avons ouvert à Monaco, pendant quelque temps personne ne savait vraiment que nous étions là. Et c’est Monaco, il y a beaucoup de touristes. Nous étions ouverts depuis plus d’un an et nous avons dû fermer en 2020. Mais lorsque nous avons réouvert plus tard, nous avons fait mieux qu’en 2019. Et nous avons fait encore mieux en 2021. De manière générale, les gens s’intéressent davantage aux horlogers indépendants maintenant. Comment cela se fait-il ? Je pense que cela n’a pu arriver que parce que chacun rassemble davantage d’informations et par conséquent s’intéresse davantage. Autrement tout le monde continuerait à acheter les mêmes montres classiques qui ne sont pas en stock pendant des mois, voire des années vous savez. J’aime cette dynamique que nous voyons, et je crois que c’est très bien. A mon avis, tout cela montre clairement que l’horlogerie en général est sur la bonne voie.

Le son du futur

L.U.C Full Strike Tourbillon © Chopard

Suzanne Wong
Ces observations que vous avez réunies, allez-vous les intégrer un peu plus dans la stratégie produit de Chopard et la direction de l’entreprise ? Je veux dire par là : vous avez cette étape importante chez Chopard, The Sound of Eternity, et vous avez aussi obtenu ces informations sur la façon dont le public horloger s’est développé. Verrons-nous Chopard se concentrer de plus en plus sur la haute horlogerie ou pensez-vous qu’il est tout aussi important d’avoir une offre commercial forte également ?

Karl-Friedrich Scheufele
Je crois que nous devons encore garder une base solide de ce que vous appelez une offre plus commerciale. Parce que je crois que nous avons besoin d’encourager une partie considérable de la communauté horlogère à continuer d’investir dans l’expérience des montres mécaniques. Mais si vous n’offrez que des pièces très haut de gamme et rien d’autre, comment cela va-t-il fonctionner ? C’est la raison pour laquelle, l’année prochaine, nous allons revoir et repenser la collection Mille Miglia, dont nous pensons qu’il est très important de la garder comme collection d’entrée de gamme chez Chopard. Même au sein de la collection L.U.C., nous souhaitons maintenir un certain niveau d’accessibilité, mais toujours quelque chose d’intéressant et de sophistiqué. C’est génial d’avoir la Full Strike et nous sommes très fiers de ce que cette pièce représente. Mais je crois qu’il est important d’attirer aussi un autre genre de public.

Le son du futur

L.U.C Full Strike Sapphire © Chopard

Suzanne Wong
Vous avez absolument raison. Et je pense que nous avons tort de croire que les consommateurs sont coincés soit dans le domaine des montres mécaniques soit dans celui des pièces accessibles, d’entrée de gamme. On ne peut pas cataloguer les consommateurs comme cela. Par exemple, ce n’est pas parce qu’on aime les bons vins qu’on ne peut pas apprécier une bonne bière fraîche.

Karl-Friedrich Scheufele
Exactement ! Si vous ne buvez que de grands vins tous les jours, ce n’est vraiment pas la même chose. Je veux dire, cela doit rester exceptionnel.

Envoyez la musique !

Co-président de Chopard, Karl-Friedrich Scheufele © Chopard

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le Savoir-faire, la tradition, l'innovation et l'engagement dans des actions philanthropiques.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >