×

Cette recherche est sponsorisée par Armin Strom

Rechercher dans :

Audemars Piguet

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

A propos

C’était en 1875. À cette époque, deux amis d’école partageant la même passion pour l’horlogerie, Jules Audemars et Edward Piguet, âgés respectivement de 24 et 22 ans, entreprennent la production de montres compliquées dans la maison de leurs parents au Brassus, en Suisse. Après 6 années de collaboration, ils fondent « Audemars Piguet & Cie ».

Leurs prouesses techniques leur procurent un rapide succès, si bien qu’en 1888 déjà plusieurs agents les représentent à travers le monde. L’année suivante, la manufacture devient le troisième employeur de la région.

Entre sa fondation et 1912, Audemars Piguet livre 35 complications à Glashütte, la capitale allemande de l’horlogerie située en Saxe.

Après la Première Guerre mondiale, l’activité se poursuit jusqu’à la mort des fondateurs en 1918 et 1919. Leurs fils héritent de la société et Audemars Piguet devient spécialiste des grandes complications. Plus de cent personnes travaillent alors pour l’entreprise et perpétuent son engagement, même pendant la Grande Dépression entre 1929 et 1939.

C’est en 1972 qu’Audemars Piguet lance le modèle iconique Royal Oak, la première montre sportive de luxe en acier.

Aujourd’hui, plus d’un millier de collaborateurs travaillent pour l’entreprise. Audemars Piguet est actuellement la plus ancienne manufacture horlogère encore aux mains de la famille fondatrice.

1875
Origines de la marque.
1882
Audemars Piguet présente sa première grande complication.
1955
Création de la première montre bracelet à quantième perpétuel avec indication des années bissextiles.
1972
Lancement de la Royal Oak.
2002
Lancement de la collection Royal Oak Concept.
Philosophie

Manufacture d’excellence, Audemars Piguet représente la quintessence de l’art horloger, porté à son plus haut niveau. Toujours à l’affut de l’innovation, l’entreprise peut se targuer d’un nombre impressionnant de brevets et de calibres maison, allant des pièces simples aux plus grandes complications.

Audemars Piguet est également audacieuse, explorant des voies très diverses comme les montres de sport ou les montres squelette. À ce titre, la manufacture est l’une des rares à encore produire des mouvements de forme.

Les collections

Classique

Une collection aux boîtiers de forme coussin qui tire son inspiration des toutes premières montres de poche et montres bracelet produites par Audemars Piguet.

Jules Audemars

Avec son boîtier rond, classique et intemporel, sa lunette aux lignes minimalistes et son cadran d’une grande sobriété, la collection Jules Audemars s’impose comme un véritable classique horloger.

Millenary

Un style néoclassique et une forme ovale inhabituelle offrent des possibilités infinies pour mettre en avant le mouvement et les complications de ces montres terminées à la main.

Royal Oak

Avec son design en rupture avec les codes traditionnels de l’horlogerie, la Royal Oak possède un boîtier imposant, tel un coffre-fort, et se distingue par sa lunette octogonale fixée par huit vis hexagonales.

Royal Oak Concept

Fruit d’une précision technique ultra-moderne et de la micromécanique de pointe, Royal Oak Concept crée une harmonie parfaite entre la boîte et son mouvement.

Royal Oak Offshore

Les codes de la collection Royal Oak Offshore transforment les composants fonctionnels de la montre en éléments de design dans des proportions surdimensionnées.

Les montres