×

Cette recherche est sponsorisée par Schwarz Etienne

Rechercher dans :

Audemars Piguet

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

A propos

C’était en 1875. À cette époque, deux amis d’école partageant la même passion pour l’horlogerie, Jules Audemars et Edward Piguet, âgés respectivement de 24 et 22 ans, entreprennent la production de montres compliquées dans la maison de leurs parents au Brassus, en Suisse. Après 6 années de collaboration, ils fondent « Audemars Piguet & Cie ».

Leurs prouesses techniques leur procurent un rapide succès, si bien qu’en 1888 déjà plusieurs agents les représentent à travers le monde. L’année suivante, la manufacture devient le troisième employeur de la région.

Entre sa fondation et 1912, Audemars Piguet livre 35 complications à Glashütte, la capitale allemande de l’horlogerie située en Saxe.

Après la Première Guerre mondiale, l’activité se poursuit jusqu’à la mort des fondateurs en 1918 et 1919. Leurs fils héritent de la société et Audemars Piguet devient spécialiste des grandes complications. Plus de cent personnes travaillent alors pour l’entreprise et perpétuent son engagement, même pendant la Grande Dépression entre 1929 et 1939.

C’est en 1972 qu’Audemars Piguet lance le modèle iconique Royal Oak, la première montre sportive de luxe en acier.

Aujourd’hui, plus d’un millier de collaborateurs travaillent pour l’entreprise. Audemars Piguet est actuellement la plus ancienne manufacture horlogère encore aux mains de la famille fondatrice.

1875
Origines de la marque.
1882
Audemars Piguet présente sa première grande complication.
1955
Création de la première montre bracelet à quantième perpétuel avec indication des années bissextiles.
1972
Lancement de la Royal Oak.
2002
Lancement de la collection Royal Oak Concept.
Philosophie

Manufacture d’excellence, Audemars Piguet représente la quintessence de l’art horloger, porté à son plus haut niveau. Toujours à l’affut de l’innovation, l’entreprise peut se targuer d’un nombre impressionnant de brevets et de calibres maison, allant des pièces simples aux plus grandes complications.

Audemars Piguet est également audacieuse, explorant des voies très diverses comme les montres de sport ou les montres squelette. À ce titre, la manufacture est l’une des rares à encore produire des mouvements de forme.

Les collections

Classique

Une collection aux boîtiers de forme coussin qui tire son inspiration des toutes premières montres de poche et montres bracelet produites par Audemars Piguet.

Jules Audemars

Avec son boîtier rond, classique et intemporel, sa lunette aux lignes minimalistes et son cadran d’une grande sobriété, la collection Jules Audemars s’impose comme un véritable classique horloger.

Millenary

Un style néoclassique et une forme ovale inhabituelle offrent des possibilités infinies pour mettre en avant le mouvement et les complications de ces montres terminées à la main.

Royal Oak

Avec son design en rupture avec les codes traditionnels de l’horlogerie, la Royal Oak possède un boîtier imposant, tel un coffre-fort, et se distingue par sa lunette octogonale fixée par huit vis hexagonales.

Royal Oak Concept

Fruit d’une précision technique ultra-moderne et de la micromécanique de pointe, Royal Oak Concept crée une harmonie parfaite entre la boîte et son mouvement.

Royal Oak Offshore

Les codes de la collection Royal Oak Offshore transforment les composants fonctionnels de la montre en éléments de design dans des proportions surdimensionnées.

Les montres

Audemars Piguet, c’est avant tout l’association de deux horlogers dont le rêve est de créer une manufacture qui ne produira que le meilleur des complications horlogères.

En effet Jules Louis Audemars et Edward Auguste Piguet fondent leur entreprise en 1875 dans la Vallée de Joux, mais il faudra attendre 1899 pour que la première montre de poche à grande complication soit mise au point. Son boîtier en or rose contient une grande et une petite sonnerie, une répétition minute, un quantième perpétuel, un réveil, un chronographe à rattrapante muni d’une seconde foudroyante, ainsi que d’une seconde morte. A cette époque là, la maison horlogère réalisait des commandes pour les allemands de Glashütte. Aujourd’hui, la maison a conservé son savoir-faire et produit toujours ses somptueux quantièmes perpétuels présents dans les collections Classique, Jules Audemars et même Royal Oak.

Pour le 20ème anniversaire de la Royal Oak, Audemars Piguet lance le pari Offshore.

C’était en 1992, vingt ans après cette période très incertaine de l’arrivée du quartz, que la manufacture rend hommage à la plus iconique de ses créations qui avait été dessinée par Gérald Genta en lançant la Royal Oak Offshore. Caractérisée par des proportions plus généreuses que la version originale, ainsi que des revêtements plus innovants tel que le caoutchouc surmoulé, elle embarque une fonction chrono encore jamais associée au modèle phare de la maison. Les proportions plus importantes de son boîtier en acier permettent notamment de rendre son mouvement amagnétique. Même son cadran préserve le motif tapisserie propre au modèle, mais en version agrandie. Au vu de son succès, une déclinaison Offshore Diver résistant à 300 mètres de profondeur sera mise au point par la suite.

10 ans après le succès de l’Offshore, c’est l’innovation qui prime avec les Royal Oak Concept.

La collection Concept fait chaque année des émules au SIHH. Elle s’articule autour d’un boîtier de 44mm de diamètre, disponible en carbone, titane, or jaune ou or rose, dont les arêtes franches sont une interprétation futuriste du modèle iconique. Il fallait bien dessiner un écrin de caractère pour souligner les innovations techniques qui animent les différents mouvements à complications. L’une des plus impressionnantes est la montre Concept Supersonnerie avec fonction chronographe et répétition minute au son hors du commun, le tout agrémenté d’un tourbillon.

Collection Millenary, une montre tradition qui n’a rien d’une création classique.

Caractérisée par son boîtier de forme ovale et son cadran asymétrique, la collection Millenary se veut élégante, travaillée dans un esprit classique, bien que surprenante par ses détails. La montre se décline en trois dimensions, s’adaptant ainsi aux poignets masculins et féminins. Ces dernières ont à disposition un choix de modèles sertis de diamants sur or rose ou blanc dont les décors ajourés des cadrans magnifient les différents composants du mouvement. Côté complications, la gamme Millenary privilégie le tourbillon et la répétition minutes.

Audemars Piguet, une marque horlogère aux ambassadeurs de choix.

Régulièrement, la marque entretient son image en créant des partenariats avec de grands sportifs issus du football, du basketball, de la course automobile, et particulièrement du golf et du tennis. Parmi les plus connus figurent Michael Schumacher, Lionel Messi, Lebron James, Branden Grace et plus récemment Stanislas Wawrinka et Serena Williams qui portent  chacun une version limitée Royal Oak. Cependant, sous la responsabilité de l’héritière Jasmine Audemars, la Fondation Audemars Piguet, active depuis 1992 s’investit dans la cause écologique et participe au rayonnement de la maison, tout en travaillant à préserver la biodiversité dans les pays nécessiteux comme le Brésil, l’Inde, l’Indonésie ou Madagascar. Par conséquent, on peut affirmer que le meilleur ambassadeur de la marque, c’est la nature.