×

Cette recherche est sponsorisée par Graham

Rechercher dans :

Echappement à détente

Ce mécanisme a été surtout employé que dans la chronométrie de marine; il est coûteux et délicat, exige une exécution parfaite et ne se prête guère à la fabrication en série. C'est par ailleurs un échappement excellent qui, bien fait, permet le réglage le plus précis. L'échappement à détente ne donne au balancier qu'une impulsion à chaque oscillation (l'échappement à ancre en donne deux). On reconnaît très facilement la présence de cet échappement par le « tic tac » caractéristique - un coup fort, un coup faible - qu'il fait entendre.