×

Cette recherche est sponsorisée par Hublot

Rechercher dans :
Baselworld
Longines - Conquest VHP -  le quartz a encore sa place

Longines Conquest VHP - le quartz a encore sa place

La collection Longines Conquest VHP introduit un nouveau mouvement à quartz ultra-précis dans une large gamme de modèles.

Lors du lancement de la nouvelle Longines Conquest VHP à l’Observatoire de Neuchâtel, nous autres journalistes avons été invités à nous déconnecter en remettant nos téléphones portables au début de la visite. C’est là qu’en 1954 fut certifié le fameux Chronocinégines de Longines, qui allait poser de nouveaux jalons dans l’histoire de la chronométrie et révolutionner le chronométrage sportif. En enregistrant une série d’images prises à intervalles d’un centième de seconde, il inaugurait la photo-finish sur la ligne d’arrivée. En fait, lors de cette présentation, Longines souhaitait éviter tout parallèle avec le monde des montres connectées. Un souci rappelé à plusieurs reprises, d’abord par cette « déconnexion » et jusqu’à l’accent mis sur la durée de vie de 5 ans de la batterie des nouvelles montres.

La nouvelle Conquest VHP embarque pourtant de la haute technologie et s’appuie sur l’expérience acquise par Longines dans les mouvements à quartz depuis le lancement du Chronocinégines en 1954. La miniaturisation constante de cette technologie a permis à Longines de présenter en 1984 son premier modèle Conquest VHP, qui offrait une précision de +/- 1 minute sur 5 ans (soit une précision 5 à 10 fois supérieure à celle des montres à quartz de l’époque). Trente-trois ans plus tard, le nouveau calibre à quartz d’ETA qui anime la Conquest VPH de la collection 2017 offre une précision de +/- 5 secondes par année et propose le système novateur DPR (Détection Position Rouages) capable de détecter la position des aiguilles et de les régler sur l‘heure exacte, après un choc, par exemple. C’est le premier mouvement horloger qui non seulement donne l‘heure, mais aussi « sait » quelle heure il est.
Conquet VHP -  le quartz a encore sa place

Cette nouvelle collection possède un boîtier en acier brossé au design résolument classique, avec une lunette polie contrastée, et s’accompagne d’un choix de cadrans noirs, bleus et argentés. Une version plus contemporaine arbore un cadran noir en fibres de carbone. La Conquest VPH existe en versions 3-aiguilles ou chronographe, toutes deux avec la fonction de quantième perpétuel ne nécessitant aucun réglage avant l’an 2399. Cette montre possède tout de même un élément intelligent : sa couronne qui permet un réglage aisé de l’heure. Il suffit de la tirer et de la tourner lentement pour régler les minutes, ou de la tourner un peu plus rapidement pour faire avancer l‘aiguille des heures par sauts d’une heure, sans affecter la précision des minutes ou des secondes.

Conquet VHP -  le quartz a encore sa place

Le prix de ce type de montre peut s’avérer déterminant. D’autres marques du Swatch Group proposent des montres mécaniques dès mille francs suisses, soit à peine plus que le prix de la Longines Conquest VHP 3-aiguilles (le chronographe sera quant à lui vendu 1500 francs suisses environ). Mais n'oubliez pas que pour ce prix, la montre garantit une précision imbattable et une "réserve de marche" de cinq ans.


Conquet VHP -  le quartz a encore sa place

Lecture 1 commentaire(s)

20 Mars 2017
jacques detraux
Elle est magnifique.j'ai une longines a diapason(ultronic) mais je trouve qu'elle a fait son temps et en plus elle a besoin d'un bon rhabillage alors pourquoi pas

La marque

Aujourd’hui, Longines est la plus ancienne marque encore en activité, et sans modification, dans les registres internationaux gérés par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). La maison dispose d'une longue tradition marquée par l'élégance de ses montres.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >