×

Cette recherche est sponsorisée par Encelade 1789

Rechercher dans :
Journée internationale des femmes - L’horlogerie au féminin

Journée internationale des femmes L’horlogerie au féminin

L’horlogerie est souvent estampillée « monde d’homme ». Il n’empêche que les femmes y sont aussi (de plus en plus) présentes aux postes de dirigeants.

Il y a quelques années encore les femmes CEO de maison horlogères étaient très rares. Sans parler des femmes fondatrices de maison horlogères. Mais à côtés de celles qui bénéficient du statut d’héritières d’entreprises familiales, on a assisté depuis trois ou quatre ans à l’arrivée de femmes à la tête de manufactures. Le titre de CEO se féminiserait-il dans l’horlogerie ? Tour d’horizon des femmes dans l’horlogerie.

Les héritières

Elle porte l’un de noms les plus illustres de l’horlogerie suisse. Jasmine Audemars est l’arrière-petite-fille de Jules-Louis Audemars, co-fondateur en 1875 avec son ami Edward Auguste Piguet, de la maison horlogère Audemars Piguet. Elle est l’héritière par excellence, représentant la quatrième génération des fondateurs de l’entreprise du Brassus. Un rôle d’autant plus important qu’Audemars Piguet est la dernière manufacture qui soit encore aux mains de ses fondateurs. Mais si elle est née dans l’horlogerie, Jasmine Audemars choisira en 1968 une autre voie professionnelle, le journalisme où sa brillante carrière la mènera au poste de rédactrice en chef du « Journal de Genève ». Cependant, au début des années 1990, son père, Jacques-Louis Audemars, lui demande de reprendre la direction de la Manufacture. Commence alors la seconde vie professionnelle de Jasmine Audemars. Présidente du conseil d’administration d’Audemars Piguet depuis 1992 (et aussi Présidente du Conseil de la Fondation Audemars Piguet, qui contribue à la conservation des forêts dans le monde entier), son rôle consiste prioritairement à définir la stratégie du groupe et à s’appuyer sur des collaborateurs aptes à comprendre, préserver et développer l’ADN d’Audemars Piguet.

L’horlogerie au féminin

Jasmine Audemars © Audemars Piguet

Nayla Hayek appartient également à une grande famille de l’horlogerie suisse, quoique très différente de celle d’Audemars Piguet. Elle est la fille de Nicolas G. Hayek, considéré comme le sauveur de l’horlogerie suisse et fondateur du Swatch Group, et la sœur aînée de Nick Hayek. Elle et son frère sont à la tête du Swatch Group, étant respectivement Présidente du Conseil d’administration et Président de la Direction générale du Groupe et membre du Conseil d’administration. Passionnée d’équitation, propriétaire d’un élevage de pur-sang, Nayla Hayek est également Présidente et CEO de Harry Winston, entré dans le giron du Swatch Group en 2013.

L’horlogerie au féminin

Nayla Hayek © Harry Winston

L’horlogerie suisse connaît un autre duo fraternel aux commandes d’une marque prestigieuse. Quand, en 1963, l’orfèvre et horloger allemand Karl Scheufele rachète l’entreprise Chopard, fondée dans les années 1880, il la sauve de l’oubli et en fait une maison internationale de joaillerie et horlogerie. Ses enfants, Karl Friedrich et Caroline, en sont aujourd’hui les co-présidents, respectivement responsable de l’horlogerie pour homme, et responsable des collections femme, du pôle bijoux et de la Haute Joaillerie. Formée à la joaillerie, passionnée de pierres précieuses, Caroline Scheufele est portée vers la création. Elle dessine à seize ans le Happy Diamond Clown et crée il y a vingt ans la collection horlogère féminine Happy Sport, qui combine audacieusement acier et diamants. Caroline est également à l’origine du partenariat qui lie Chopard au Festival de Cannes et dont le fruit est la Palme d’or, redessinée par Chopard, et à la collection de joaillerie éthique Green Carpet, réalisée avec de l’or et des pierres précieuses certifiés d’origine responsable. 

L’horlogerie au féminin

Caroline Scheufele © Chopard

Le 7 novembre 1962, Danielle Montandon (née Eberhard) et son mari André meurent dans un accident de la route. L’entreprise familiale Eberhard & Co., fondée à la Chaux-de-Fonds en 1887 par Georges-Lucien Eberhard est décapitée. Elle sera rachetée quelques années plus tard par Palmiro Monti, un investisseur et distributeur de la marque horlogère en Italie. Aujourd’hui, c’est sa fille, Barbara Monti, qui préside aux destinées d’Eberhard & Co., et sa famille en est l’actionnaire principal. Tout dernièrement, elle a pu réaliser l’un de ses souhaits les plus chers, réhabiliter le bâtiment historique d’Eberhard & Co à la Chaux-de-Fonds, qu’elle a connu enfant, et y déménager l’entreprise. 

L’horlogerie au féminin

Barbara Monti © Eberhard & Co.

Co-fondatrice

Très rares sont les marques de haute horlogerie portant un nom féminin, et encore plus rares (voire unique ?) celle dont une femme est la co-fondatrice. Frédérique Constant combine les prénoms des arrière-grands-parents de leurs fondateurs, le couple Aletta et Peter Stas. Leur histoire incarne le slogan de leur manufacture, Live your passion. Elle travaillait dans l’immobilier et lui dans l’électroménager en Hollande lorsque leur passion commune pour l’horlogerie leur fit tout abandonner pour créer des garde-temps de luxe à prix raisonnables. Après le dessin des premières montres sur ordinateur et la recherche de fournisseurs en Suisse pour la création de Frédérique Constant en 1988, Aletta Stas est aujourd’hui en charge de la logistique et de la production. Elle partage avec son mari le design et la stratégie et tous deux siègent au conseil d’administration.

L’horlogerie au féminin

Aletta Stas © Frédérique Constant

Les (nouvelles) CEO

En novembre 2013, Aurélie Picaud est chef de produit chez Audemars Piguet lorsque Fabergé lui propose de développer sa division horlogère, en partant de zéro. S’appuyant sur les attributs fondamentaux de Fabergé – proportions, mélange des matières, couleurs, joaillerie, élément de surprise, technique, collaboration avec des maîtres-artisans – elle pose les jalons de la nouvelle collection, convainc Jean-Marc Wiederrecht de collaborer avec Fabergé et constitue ses équipes. Lady Compliquée Peacock, Visionnaire DTZ et Chronographe, Flirt, entre autres, ont depuis vu le jour et Fabergé a été primée deux fois aux GPHG lors de ses deux premières participations. 

L’horlogerie au féminin

Aurélie Picaud © Fabergé

En mars 2017, Chabi Nouri remplace Philippe Leopold-Metzger à la tête de Piaget, après en avoir été la directrice marketing et communication pendant trois ans. L’une des premières femmes à la tête d’un joaillier, la jeune quadragénaire, licenciée en sciences économiques, met à profit son expérience chez Cartier pour redévelopper notamment la branche bijouterie et joaillerie de Piaget, mettre l’accent sur les lignes horlogères Altiplano, Possession ou Gala, et établir une stratégie de développement à travers le monde.

L’horlogerie au féminin

Chabi Nouri © Piaget

Depuis le 1er mai 2018, une autre marque de Richemont, Jaeger-LeCoultre, a nommé une femme CEO. Issue du sérail, Catherine Rénier avait préalablement travaillé chez Cartier puis chez Van Cleef & Arpels. 

L’horlogerie au féminin

Catherine Rénier © Jaeger-LeCoultre

La marque Emile Chouriet a également confié la direction de son site de Genève à une femme, Melinda Alessi (lire l’interview), depuis le départ à la retraite de son fondateur, Jean Depéry. 

L’horlogerie au féminin

Melinda Alessi © Emile Chouriet

Et en fin d’année dernière, Céline Assimon a succédé à John Leitao au poste de CEO de de Grisogono. 

L’horlogerie au féminin

Céline Assimon © de Grisogono

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute...

En savoir plus >

La Maison Chopard incarne à la perfection l’alliance entre horlogerie et joaillerie. En tout temps, elle a su répondre aux attentes de son époque, en s'appuyant sur quatre valeurs essentielles : Le...

En savoir plus >

Soucieuse de développer des pièces techniques à l’esthétique aussi raffinée qu’affirmée, de Grisogono a su en moins de vingt ans créer sa propre place dans l’univers de l’horlogerie. L’audace de...

En savoir plus >

Depuis 1887, Eberhard & Co. vit sous le signe de la passion, de l'innovation et du soin accordé au détail et au design. Ces valeurs définissent la Maison depuis sa fondation.

En savoir plus >

Tel un gène, la maison s’attache à conserver et à perpétuer les valeurs d’Emile Chouriet. Depuis toujours, l’élégance est associée à l'héritage du savoir-faire horloger genevois.

En savoir plus >

Fabergé enchante avec des créations horlogères inattendues, en droite ligne avec ses fameux Œufs de Pâques Impériaux, qui ont fait sa renommée. 

En savoir plus >

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une...

En savoir plus >

Depuis sa création en 1833, Jaeger-LeCoultre n’a pas cessé d’enchanter les amoureux des beaux objets. Ses artisans et artisanes, les gardiens de l’esprit inventif du fondateur de la société Antoine...

En savoir plus >

140 ans d’histoire ininterrompue ont permis à Piaget de se forger une expertise joaillière et horlogère unique. Véritable manufacture de Haute Horlogerie où cohabitent l’art de l’extra-plat avec...

En savoir plus >

Vous aimerez aussi