×

Cette recherche est sponsorisée par Baume & Mercier

Recherche
Rechercher dans :
GPHG 2016
Girard-Perregaux - GPHG 2016

Girard-Perregaux GPHG 2016

La Manufacture Girard-Perregaux récompensée à deux reprises au Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

Girard-Perregaux a vu le travail de ses horlogers récompensé par le Grand Prix d’Horlogerie de Genève. En effet, la marque qui fête son 225ème anniversaire cette année a vu ses emblématiques Ponts d’Or distingués deux fois lors de la cérémonie qui s’est tenue le 11 novembre dernier à Genève. Le Jury a décerné le Prix de la Haute mécanique Dame à la Cat’s Eye Tourbillon sous Pont d’Or et le Prix de la montre à Tourbillon à la fameuse Esmeralda sous Trois-Ponts d’Or réédité cette année en hommage à la montre de poche de la Manufacture, déjà récompensée en 1889 par une médaille d’or à l’Exposition universelle de Paris.

«C’est un honneur de recevoir deux prix qui distinguent notre savoir-faire dans la Haute Horlogerie à la fois dans la catégorie Haute Mécanique Dames et la catégorie Tourbillon avec une montre homme. » a déclaré Antonio Calce, CEO Girard-Perregaux.

Cat’s Eye Tourbillon sous Pont d’Or

Alliance parfaite entre savoir-faire horloger et joailler, 
la montre Cat’s Eye Tourbillon sous Pont d’Or a tout pour séduire les amatrices de belle horlogerie. Ce précieux garde-temps se distingue par sa lunette sertie de 50 diamants étincelants et par les courbes féminines de son boîtier ovale. Ce dernier, en or gris, abrite un superbe cadran de nacre blanche minutieusement décorée. Ses aguilles feuilles délicatement arrondies survolent avec élégance le motif floral gravé en relief dans la nacre pour ne faire plus qu’un avec lui. A 6 heures, l’emblématique Tourbillon Girard-Perregaux veille majestueusement sous un Pont d’Or délicatement ciselé d’un motif floral faisant écho à celui du cadran. Il rythme avec précision la marche du calibre GP09700-00012 à remontage manuel qui comprend 174 composants décorés, ajustés et montés à la main.

Girard-Perregaux Cat's Eye GPHG 2016

La Esmeralda Tourbillon

Héritière des 27 Tourbillons sous Trois Ponts déposés par Girard-Perregaux à l’Observatoire de Neuchâtel de 1865 à 1911, la Esmeralda Tourbillon raconte une histoire de passion pour l’esthétique et la précision.

Son boîtier en or rose 18 carats de 44 mm de diamètre, abrite le calibre mécanique à remontage automatique à Tourbillon sous Trois Ponts. Référencé GP09400, ce généreux mouvement de 16 lignes, développé et manufacturé à l’interne, occupe parfaitement tout l’espace de la carrure et se dote, pour l’occasion, d’une cage de tourbillon de 14.3 mm de diamètre et d’un balancier de 10.5 mm de diamètre.
Dans le même esprit, le système de remontage automatique unidirectionnel mis au point par Girard-Perregaux innove et fait aujourd’hui appel à un rotor placé concentriquement sous le barillet et non plus sur sa périphérie. Grâce à cette ingénieuse construction, les horlogers ont pu accroître le diamètre du tambour de barillet et ainsi allonger la longueur du ressort pour garantir à la pièce une réserve de marche d’au moins 60 heures, contre 48 heures précédemment. Cette montre à tourbillon possède une cage aux lignes épurées dont la géométrie en forme de lyre reprend celle mise au point par Constant Girard-Perregaux.

GPHG 2016


 

La marque

Depuis 1791, Girard-Perregaux poursuit la voie de sa tradition de Haute Horlogerie. L’histoire de la Maison est jalonnée de garde-temps légendaires qui allient design pointu et technologie innovante.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi