X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Patek Philippe - Sky Moon Tourbillon, Réf. 5002

Patek Philippe Sky Moon Tourbillon, Réf. 5002

Les complications les plus rares réunies dans une montre-bracelet

Le 5 octobre 2000, Patek Philippe dévoilait le “Star Caliber 2000”, l'une des montres de poche les plus compliquées de tous les temps. A peine 6 mois plus tard, la manufacture genevoise lance une autre Grande Complication – cette fois-ci au format montre-bracelet. Le “Sky Moon Tourbillon”, Réf. 5002, est la montre-bracelet la plus compliquée jamais produite par Patek Philippe et la première montre-bracelet double face à proposer, au verso, une représentation complète du ciel nocturne. Ce nouveau chef-d'œuvre indique le mouvement apparent des étoiles, le mouvement angulaire et les phases de la lune ainsi que les heures et minutes de l'heure sidérale pour un lieu déterminé.

Comme pour le “Star Caliber 2000”, l'objectif de Patek Philippe en développant le “Sky Moon Tourbillon” n'était pas de réunir le plus grand nombre possible de complications, mais de loger la plus exceptionnelle combinaison de complications dans le volume restreint d'une montre-bracelet : quantième perpétuel avec aiguille de date rétrograde, répétition minutes, tourbillon, indication de l'heure sidérale et représentation de la voûte céleste avec mouvement des étoiles, mouvement angulaire de la lune et phases lunaires. Ce projet représentait une véritable gageure car toute reproduction de la voûte céleste (telle qu'on peut l'observer dans les hémisphères nord ou sud) requiert un maximum d'espace pour offrir une représentation complète et lisible du mouvement des astres. La solution adoptée a été empruntée aux montres de poche astronomiques Patek Philippe : une carte du ciel mobile au verso de la montre. Le mécanisme Patek Philippe développé pour le “ Star Caliber 2000” puis reconstruit pour le  “Sky Moon Tourbillon” a reçu le brevet suisse CH 688 171 B5.


Une répétition minutes annonce le troisième millénaire

L'indication sonore des heures, des quarts et des minutes demeure l'une des plus extraordinaires fonctions qu'une montre puisse offrir. Lorsqu'on active le verrou sur le flanc gauche du boîtier, la répétition frappe les heures (sur le timbre grave), les quarts (sur les timbres grave et aigu) puis les minutes écoulées depuis le dernier quart (sur le timbre aigu). Cette sonnerie est intégrée dans le “Sky Moon Tourbillon” d'une manière à la fois rare et fascinante. Obtenir des timbres d'une sonorité limpide et profonde dans le volume restreint d'une montre-bracelet représente une extrême difficulté. Voici quelques années, au terme d'une étroite collaboration avec les métallurgistes de l'Institut Fédéral Suisse de Technologie à Lausanne, la manufacture Patek Philippe est parvenue à développer un alliage pour timbres d'une résonance exceptionnelle. Ce développement depuis perfectionné a permis la fabrication d'un timbre spécial faisant plus d'un tour. Ce timbre appelé “timbre-cathédrale” permet de reproduire la sonorité des carillons de cathédrales : une sonorité riche et pleine, au temps de résonance particulièrement long.

 

Patek Philippe_333312_0

Le tourbillon défie la gravité

Toute montre mécanique dotée d'un balancier accuse une erreur dite de position lorsqu'elle est maintenue verticalement pour la raison que le centre de gravité du spiral se situe alors hors de son axe de rotation. Cette erreur peut être corrigée grâce au tourbillon, cage mobile qui, contenant l'échappement, le balancier et le spiral, tourne une fois par minute sur son axe. Grâce à ce mouvement rotatif, le centre de gravité du spiral tourne lui aussi une fois par minute autour de l'axe du balancier, compensant ainsi automatiquement l'erreur de position. Dans la Réf. 5002, le tourbillon, le balancier et la roue des secondes sont montés sur le même axe. Bien que particulièrement difficile à intégrer, cette configuration permet une meilleure exploitation du principe du tourbillon. Le tourbillon de la Réf. 5002 est tout à fait étonnant : réalisé en acier, le minuscule mécanisme ne contient pas moins de 69 composants distincts dont le poids total n'excède pas 0,3 gramme. Cette performance permet d'imaginer la minuscule dimension et l'extrême délicatesse de chacun de ces composants.


Le quantième perpétuel avec date rétrograde

Les quantièmes perpétuels de Patek Philippe sont devenus mythiques pour des raisons qui conviennent également au “Sky Moon Tourbillon”, dont le propre quantième perpétuel est perfectionné au point d'afficher la date par aiguille rétrograde automatique (date rétrograde). Chaque jour, l'aiguille de date s'élève d'un cran sur un arc de cercle de 270° jusqu'à ce que, parvenue au terme du mois en cours (le 28, 29, 30 ou 31), elle revienne automatiquement se positionner au bas de l'échelle graduée. Délaissant les solutions conventionnelles avec cames, cette date rétrograde se fonde sur un mécanisme à rochet breveté qui permet un positionnement extrêmement précis de l'aiguille en l'empêchant de rebondir jusqu'au 2è voire au 3è jour du mois lorsqu'elle 'saute' de la fin au début de l'échelle graduée. Au début de chaque nouveau cycle mensuel, l'aiguille de date est ainsi maintenue sur le premier jour du mois.

Les autres indications du quantième perpétuel sont délivrées par quatre cadrans auxiliaires positionnés comme suit : le jour de la semaine à 9 heures, le cycle des années bissextiles à 12 heures, le mois à 3 heures et l'âge de la lune à 6 heures. Parfaitement coordonnées, les indications ne nécessiteront aucune correction avant l'année 2100 dans la mesure où la montre sera remontée régulièrement.
Les plaisirs célestes de la deuxième face

Le côté verso du “Sky Moon Tourbillon” présente une fonction très inhabituelle pour une montre-bracelet. La voûte céleste de l'hémisphère nord (ou sud, sur demande) tourne dans le sens anti-horaire sous le fond du boîtier en verre saphir, montrant le mouvement angulaire des étoiles et de la lune et déterminant ainsi l'heure de passage de Sirius et de l'astre nocturne au méridien ainsi que toutes les phases de croissance et décroissance de la lune. En outre, deux aiguilles au centre indiquent l'heure sidérale sur une échelle graduée représentant les 24 heures sidérales. Un contour elliptique délimite la portion du ciel nocturne qui peut être observée depuis un lieu déterminé. Cette magnifique représentation cache un module doté d'un mécanisme breveté dont la construction est totalement inédite.

Avec le mécanisme du “Sky Moon Tourbillon”, la manufacture Patek Philippe est parvenue à atteindre un incroyable degré de précision dans cette représentation astronomique de la voûte céleste. Un jour lunaire est l'intervalle de temps qui sépare deux passages consécutifs de la lune au méridien d'un lieu déterminé de la terre, soit en moyenne 24 heures, 50 minutes et 28,328 secondes. Une lunaison (soit le temps écoulé entre deux lunes pleines) a une durée moyenne de 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,82 secondes. Un jour sidéral est l'intervalle de temps qui s'écoule entre deux passages consécutifs d'une étoile (par exemple Sirius) au méridien d'un lieu déterminé de la terre, soit en moyenne 23 heures, 56 minutes et 4,09892 secondes. L'heure sidérale permet de calculer une longitude à partir d'un lieu donné.

Pour chacune de ces indications, ces déviations par rapport au temps solaire moyen exigent des rapports de transmission spécifiques dans le train de rouage chargé de transmettre l'énergie du barillet à chaque fonction astronomique affichée sur le cadran. Certains de ces rapports favorisent la précision des phases de lune au détriment de celle du jour sidéral, d'autres la précision du jour sidéral sur celle du mouvement angulaire de la lune, etc. On a calculé plus de 25 000 milliards de possibilités de variations des rapports de transmission dans les trains de rouage. De cette multitude de combinaisons, Patek Philippe a extrait la variation optimale permettant d'obtenir la plus faible déviation possible pour l'ensemble des fonctions. Le résultat de ce calcul théorique a surpassé toutes les attentes:

• Pour le jour lunaire, l'erreur est de 0,05 seconde par jour soit 18,385 secondes par an ou 30 minutes et 38,5 secondes par siècle.

• Pour le jour sidéral, l'erreur est de 0,088 secondes par jour sidéral soit 32,139 secondes par an ou 53 minutes et 33,9 secondes par siècle.

• Pour la phase de lune, l'erreur est de 6,51 secondes par lunaison.


Une quête de la perfection

Chef-d'œuvre de précision, le mouvement à remontage manuel contient 686 composants individuels, tous minutieusement terminés à la main. Toutes les arêtes des pièces en acier du mouvement sont anglées et polies, les dents de chaque rouage en acier polies individuellement au moyen d'une meule en bois dur. Cette quête de la perfection n'est pas une fin en soit. Le polissage réduit les frottements à tous les points de contact de la dent et contribue donc à la précision et à la longévité légendaires des montres Patek Philippe. La platine et le module du quantième perpétuel sont décorés sur les deux faces d'un grenage circulaire appelé 'perlage', les ponts ornés de Côtes de Genève. Les délicates procédures et les étapes de travail intensif nécessitées par les tests de précision expliquent qu'il faille des mois pour achever un seul mouvement. Le résultat est un chef-d'œuvre de bien facture horlogère, honoré du prestigieux Poinçon de Genève qui constitue aujourd'hui la plus haute distinction horlogère officielle décernée aux mouvements mécaniques de qualité supérieure. Comme tous les garde-temps à tourbillon de Patek Philippe, le “Sky Moon Tourbillon”, Réf. 5002, est livré avec un certificat chronométrique individuel émanant du COSC.


Un chef-d'œuvre de technologie sous un magnifique boîtier.

Un boîtier en or 18 carats ou en platine massif offre une protection à la fois esthétique et efficace au magnifique mouvement du “Sky Moon Tourbillon”. Malgré sa grande dimension (42,8 mm de diamètre et 16,25 mm de hauteur), sa silhouette est empreinte d'élégance. Sa large carrure est décorée de demi-croix de Calatrava gravées. La couronne à 4 heures est destinée au remontage et à la mise à l'heure du mouvement. La couronne à 2 heures, permet, dans un sens, la correction de la carte du ciel et de l'heure sidérale, dans l'autre sens, la correction de la position angulaire de la lune et de ses phases. Ces deux couronnes sont décorées de la Croix de Calatrava. Le flanc du boîtier intègre également quatre poussoirs qui s'activent au moyen d'un stylo correcteur prévu à cet effet : le premier (entre 11 et 12 heures) permet de corriger simultanément la date et le jour de la semaine, le deuxième (entre 3 et 4 heures) le mois, le troisième (entre 5 et 6 heures) l'âge de la lune et le quatrième (entre 6 et 7 heures) le jour de la semaine uniquement. Le verrou qui déclenche la répétition minutes est intégré en creux dans le flanc gauche du boîtier. Le précieux garde-temps se porte sur un bracelet en croco cousu main avec boucle en or jaune 18 carats ou en platine coordonnée à la couleur du boîtier.


Les deux faces du “Sky Moon Tourbillon”, Réf. 5002

La configuration des cadrans sur les deux faces du garde-temps constitue en soi un défi où les multiples indications se doivent d'occuper le moins d'espace possible afin de ne pas compromettre la lisibilité et l'équilibre général de l'affichage. Le cadran au recto est en or recouvert d'un revêtement argenté opalescent. A sa périphérie, les heures sont représentées par des chiffres romains en or de I à XII. La date rétrograde est indiquée, par une aiguille de type “feuille” en acier bleui, sur un arc de cercle intérieur s'étirant entre 2 et 10 heures. Les minutes sont indiquées sur une minuterie chemin de fer par une aiguille de type “poire” en or assorti à la couleur du boîtier, le jour de la semaine et le mois par des aiguilles de type 'poire' en acier bleui sur des cadrans auxiliaires positionnés respectivement à 9 et 3 heures. Le cycle des années bissextiles est indiqué par une aiguille de type “feuille” en or sur un cadran auxiliaire à 12 heures. L'âge de la lune est indiqué par une aiguille en or de type “feuille” sur un cadran auxiliaire à 6 heures qui affiche également les symboles figurant les phases et l'âge de la lune, en or jaune ou gris (noirci pour la nouvelle lune), coordonnés à la couleur du boîtier. Le centre du cadran est décoré d'un motif composé de petites croix de Calatrava.

Le cadran au verso porte les indications astronomiques. Il comporte à sa périphérie une échelle graduée de 24 chiffres arabes indiquant l'heure sidérale par des aiguilles équilibrées de type “poire” peintes blanches. Le fond du ciel bleu est représenté par un disque en verre saphir à 279 dents indiquant le mouvement angulaire de la lune et, dans un guichet arrondi, les phases de lune. Au-dessus, un deuxième disque en verre saphir à 356 dents représente la carte des étoiles. Ces deux disques sont recouverts du fond de boîte en verre saphir, dont la face intérieure comporte les 24 heures sidérales ainsi que l'ellipse en or délimitant la part du ciel visible depuis un lieu déterminé.


Une authentique rareté pour l'éternité et un jour

Le “Sky Moon Tourbillon”, Réf. 5002, est la montre-bracelet la plus compliquée de la production courante Patek Philippe. En raison de son extrême complexité et du temps exigé par les nombreuses et délicates étapes du processus de fabrication et d'assemblage, seuls deux exemplaires du “Sky Moon Tourbillon” pourront être produits chaque année. Le prix du “Sky Moon Tourbillon” s'élève à 950'000 francs suisses en or jaune 18 carats et 990'000 francs suisses pour la version en platine. Ces pièces seront vendues dans les Salons Patek Philippe de la rue du Rhône, à Genève.


Les complications de la Réf. 5002


En plus de l'indication des heures et minutes du temps solaire moyen (non considérée comme une complication), la Réf. 5002 comporte les complications et fonctions additionnelles suivantes :

Côté cadran 1. Quantième perpétuel 2. Date par aiguille rétrograde 3. Jour de la semaine 4. Années bissextiles 5. Mois 6. Age de la lune Mouvement 7. Répétition minutes 8. Tourbillon

Côté fond 9. Heure sidérale 10. Phases de la lune 11. Mouvement angulaire de la lune 12. Carte céleste
Caractéristiques techniques

Mouvement : Calibre 109 (Référence RTO 27 QR SID LU CL)

Mouvement mécanique à remontage manuel Diamètre total : 38 mm Hauteur: 12,61 mm

Nombre de composants : 686 Nombre de rubis : 55

Réserve de marche : de 38 à 48 heures

Balancier : Gyromax Tourbillon : Cage en acier, 69 pièces, 0,3 grammes 1 tour par minute.

Tourbillon disposé sur le même axe que balancier et roue des secondes Alternances par heure : 21.600 Spiral : Breguet Piton: Mobile

Signes distinctifs : Poinçon de Genève, Certificat individuel de chronométrie COSC.

Affichage : Recto, côté cadran : Heures et minutes du temps solaire moyen, quantième perpétuel avec date rétrograde, jour de la semaine, mois, cycle des années bissextiles et âge de la lune.

Verso, côté carte céleste : Heures et minutes de l'heure sidérale, carte du ciel, heure de passage de l'étoile Sirius au méridien, heure de passage de la lune au méridien, mouvement angulaire de la lune et phases de lune. Répétition minutes frappant les heures, les quarts et les minutes sur deux timbres type 'cathédrale'.

Caractéristiques Boîte : Boîte disponible en or jaune 18 carats ou en platine Glace et fond en verre saphir Dimensions : Diamètre : 42,80 mm Hauteur : 16,25 mm Poids : or jaune 18 carats : ~ 61,5 grammes.

En Platine : ~ 80,5 grammes

Couronnes : • à 4 heures : remontage du mouvement et mise à l'heure des aiguilles indiquant le temps solaire moyen

• à 2 heures : correction de la carte du ciel, de l'heure sidérale, de la position angulaire de la lune et des phases de lune Verrou : Intégré dans le boîtier pour l'activation de la répétition minutes Poussoirs :

• Correction de la date et du jour de la semaine entre 11 et 12 heures

• Correction du mois entre 3 et 4 heures

• Correction de l'âge de la lune entre 5 et 6 heures

• Correction du jour de la semaine entre 6 et 7 heures

Recto, côté cadran : Cadran or opalescent argenté Chiffres romains appliques en or jaune ou gris 18 carats coordonnés à la couleur du boîtier. Symboles de lune en or jaune ou gris 18 carats coordonnés à la couleur du boîtier (nouvelle lune en or noirci)

Aiguilles: Heures et minutes : Aiguilles de type “poire” en or jaune ou gris 18 carats

Date : Aiguille rétrograde de type 'Feuille fine' en acier bleui Jour de la semaine : Aiguille de style 'Poire' en acier bleui

Mois : Aiguille de style 'Poire' en acier bleui

Cycle des années bissextiles : Aiguille de style 'Feuille' en or jaune ou gris selon la couleur du boîtier

Age de la lune : Aiguille de style 'Feuille' en or jaune ou gris selon la couleur du boîtier Verso, côté carte céleste : 4 disques en verre saphir métallisé Aiguilles blanches de type 'Feuille' pour l'indication de l'heure sidérale

Bracelet : Croco cousu main Boucle de 18 mm en or jaune 18 carats ou en platin

 

Vous aimerez aussi

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >