X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Baume & Mercier

Rechercher dans :
Rolex - Elle nous manque : Rolex Explorer 214270, 39 mm

Rolex Elle nous manque : Rolex Explorer 214270, 39 mm

En repassant le diamètre de l'Explorer à 36 mm, Rolex a laissé un vide. Principalement sur les grands poignets où la version 39 mm faisait si bonne figure

En 2021, Rolex actualisait un de ses modèles les plus spéciaux, les plus classiques, les plus recherchés. Après 11 années passées au diamètre de 39 mm, l'Explorer revenait à sa taille originelle de 36 mm. Un geste qui n'était pas motivé par des dimensions excessives, mais une volonté de faire repartir à zéro un modèle qui avait connu des fortunes diverses. 

L'Explorer (tout court, pas Explorer 1 ou autre chose) a toujours été une pièce à part dans la collection : de petite taille, sans date, simple, sobre, pas épaisse, elle n'avait pas de variation, jusqu'en 2021 où Rolex a fait l'impensable : une Explorer or et acier. Elle a toujours eu sa clientèle, qui ne veut pas autre chose que cette espèce de super Datejust...sans date. 

Elle nous manque : Rolex Explorer 214270, 39 mm

Rolex Explorer 214270, 39mm & 36mm © David Chokron/Worldtempus

Pendant la totalité de son histoire, les diverses générations de ce modèle ont été calées sur le diamètre de 36 mm, celui dans lequel elle était née en 1953. Puis il est devenu trop petit et Rolex l'a monté à 39 mm à partir de 2010 avec la référence 214270. Elle avait donc le mérite de sa taille, qui était alors une problématique centrale de toute l'industrie. Et si elle n'a pas manqué d'attirer les critiques de certains (trop grande, trop étalée, cadran pas comme ci ou pas comme ça, aiguille trop courte d'un poil de millimètre), la question a été réglée par une mise à jour subrepticement effectuée en 2016.

Elle nous manque : Rolex Explorer 214270, 39 mm

La Rolex Explorer 214270, 39 mm de diamètre, lancée en 2010 © David Chokron/Worldtempus

Aujourd'hui, Rolex est repassé au diamètre de 36 mm avec la référence 124270. Avec au passage, l'incontournable mise à niveau du mouvement, désormais un 3230 de dernière génération. Et je ne sais pas pour vous, mais même si elle est belle comme tout, et propre, et pure, et simple (si on oublie un instant cet espèce de crime de lèse-tool watch qu'est la version or et acier), cette nouvelle Explorer est toute petite. En tout cas pour tout un pan des acheteurs d'horlogerie. 

Elle nous manque : Rolex Explorer 214270, 39 mm

La Rolex Explorer 124270, de retour à 36 mm de diamètre, lancée en 2021 © David Chokron/Worldtempus

En revanche, 39 mm reste une taille plus généraliste, plus masculine, et sans que cela dénote un quelconque manque de caractère, passe-partout. La ref. 214270 avait tout le charme qu'on attend d'une Explorer, mais avec un diamètre qui habille plus le bras. 

En réalité, la folie qui touche Rolex depuis deux ans, et qui n'est pas prêt de s'éteindre, est telle que l'on ne saura jamais ce qu'en pensent les acheteurs finaux de ces montres. Leur avis véritable est perdu dans la masse. Comme une Explorer 36 sur un gros poignet.