X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Van Cleef & Arpels

Rechercher dans :
Parmigiani Fleurier - La Rose Carrée

Parmigiani Fleurier La Rose Carrée

Le Pinacle de Parmigiani

L'histoire de La Rose Carrée est un conte semblable à ceux racontés à travers les âges. Une histoire de hasard, d'adoption, de transformation, de renaissance et surtout de beauté. À la fin des années 90, Michel Parmigiani acquiert un mouvement grande sonnerie et répétition minutes, créé vers la fin du XIXe siècle par le célèbre horloger spécialiste des grandes complications, Louis-Elisée Piguet. Pendant plus de 20 ans, ce calibre est resté soigneusement rangé dans un tiroir, dans l’attente d'une restauration, d'une nouvelle vie, d’une renaissance.

En 2021, le nouveau CEO de Parmigiani Fleurier, Guido Terreni, décide que le 25e anniversaire de la Maison sera marqué par un véritable hommage, un engagement fort. Il initie un projet de grande envergure avec le fondateur de la Maison, l'un des maîtres restaurateurs les plus célèbres au monde, Michel Parmigiani. Le projet vise à créer un garde-temps incarnant à la fois la maîtrise artisanale de Parmigiani Fleurier, la culture de Michel Parmigiani, la vision de Guido Terreni mais aussi le meilleur de ce que les artisans talentueux qui les entourent ont à offrir.

En moins de douze mois, La Rose Carrée a vu le jour, un exploit en soi. Confiée à une équipe dirigée par Michel Parmigiani et Guido Terreni, animée par la volonté de transcender cette pièce exceptionnelle du patrimoine mondial, le mouvement grande sonnerie renaît et accède à une nouvelle dimension. Il retrouve sa splendeur d'origine, et plus encore, grâce à l'expérience et au savoir-faire de pointe de l'atelier de restauration de Parmigiani Fleurier. Enfin, il est paré d’un boîtier en or blanc finement décoré mesurant 64 mm de diamètre. Avec le mouvement et le boîtier, contenant et contenu à l'unisson, La Rose Carrée est une montre de poche qui est par sa nature et par son design, véritablement unique.

La Rose Carrée

La Rose Carrée © Parmigiani Fleurier

Rajeunissement

Le calibre Louis-Elisée Piguet numéro 5802 est par nature exceptionnel. Il est l'un des rares mouvements de ce style fabriqués par le célèbre horloger vers la fin du XIXème siècle. « On nous a confié un mouvement exceptionnel par ses complications, par le nombre de composants et par sa qualité », explique Francis Rossignol, qui travaille aux côtés de Michel Parmigiani à l'atelier de restauration. « Notre objectif est de l'embellir, d'en rehausser l'apparence, mais notre travail est de toujours rester en retrait. »

« C'est en effet un mouvement exceptionnel », déclare Christie Girel, en charge de la restauration chez Parmigiani Fleurier. « Louis-Elisée Piguet a réalisé de très beaux mouvements, pour les plus grandes Maisons. Les finitions, les étirages, le balancier, la platine sont parfaits, de la plus grande à la plus petite pièce, même à travers un binoculaire. »

Il est également extraordinaire par sa fonctionnalité. « Une grande sonnerie sonne le nombre d'heures à chaque heure. A chaque quart, elle sonne le nombre de quarts. En tant que répétition minutes, elle sonne le nombre d'heures, de quarts et de minutes à la demande », explique Christie Girel. L'acoustique du mouvement, le son qu'elle émet à chaque sonnerie lorsqu'il carillonne est un enchantement.

La Rose Carrée

La Rose Carrée © Parmigiani Fleurier

Transformation

Tandis que le mouvement retrouve une seconde jeunesse, les deux couvercles du boîtier sont gravés par les mains habiles d'Eddy Jaquet d'un motif appelé « Rose Carrée ». Les roses carrées, inspirées de la forme linéaire que prennent les pétales de rose lorsqu'elles commencent à faner, sont méticuleusement gravées à la main. Leur agencement épouse une spirale d'or, un dérivé mathématique du nombre d'or et de la suite de Fibonacci que l’on retrouve dans la nature, sur les arbres, les plantes et les coquillages.

La conception des couvercles du boîtier naît de cette inspiration, deux faces qui se répondent en miroir, délicates roses géométriques flottant sur l’ondulation d’une mer d’un bleu profond. « Le bleu de La Rose Carrée exprime la couleur d'un plan d'eau tel qu'on le verrait du ciel - avec toutes les nuances et les subtils changements de bleu selon les différentes profondeurs », précise Michel Parmigiani. Le bleu a toujours été une couleur chère à Michel. Il y est émotionnellement profondément attaché. La rose bleue est pour lui la quintessence de la rareté. Les roses sont souvent considérées comme les fleurs les plus convoitées, les plus élégantes et les plus prestigieuses. L'ajout de bleu à l'équation crée un symbole de mystère et de réalisation de l'impossible.

Élévation

Entre trois et quatre couches d'émail bleu grand feu sont minutieusement appliquées par l'émailleuse d'art Vanessa Lecci. Elle a ajouté profondeur et couleur au magnifique travail de gravure, tout en veillant à ce que l’émaillage soit identique sur les deux couvercles, un exploit de plus. Vanessa s’est vue plonger dans l'inconnu en travaillant sur une surface texturée complexe, beaucoup plus grande qu'une montre-bracelet moyenne, 60 mm contre 30 mm habituellement. Ses compétences et ses nerfs ont été mis à rude épreuve.

Les deux couvercles sont symétriques et se répondent. Lorsque le premier s'ouvre, il dévoile un large cadran épuré, entièrement en onyx noir. Découper ce composant à la surface, brillante comme un miroir, a été un véritable défi. Elle est accompagnée d'une paire d'aiguilles ajourées en or blanc de forme Delta et d'une petite seconde cerclée d'or blanc. Lorsque le second couvercle s'ouvre, il révèle le mouvement restauré, dont la surface a également été entièrement gravée. La platine et les ponts affichent désormais un motif Rose Carrée. La gravure sur les pièces d'origine a permis de préserver l'authenticité du mouvement tout en exaltant sa beauté.

La couronne, sertie d’un saphir bleu, est abritée dans une bélière de forme carrée, gravée et émaillée bleu grand feu. Elle est solidaire d'une chaîne à maillons carrés conçue selon le motif de la Rose Carrée. Cette chaîne unique a été entièrement réalisée à la main par le dernier chaîniste traditionnel de Suisse, Laurent Jolliet.

La Rose Carrée

La Rose Carrée © Parmigiani Fleurier

Collaboration

La Rose Carrée est le fruit d'un travail passionné et commun. Restaurateur, dessinateur, boîtier, angleur, graveur, fabricant du cadran, chaîniste et maître émailleur se sont unis. Ce projet étant par essence lié aux métiers d'antan, ils ont été appelés « les mains d’or », nom autrefois prêté aux meilleurs artisans. Ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes à ce projet inspiré de la vision de Michel Parmigiani. Ils ont tous suivi ses principes de conception, enracinés dans les mathématiques de la beauté, comme on appelle souvent la suite de Fibonacci. Ils adhèrent tous à la même éthique de travail, la préservation et l'élévation des classiques de l'horlogerie. Ils partagent ce même amour pour les réalisations exécutées de la meilleure manière qui soit.

Cette association d'artisans, dont certains oeuvrent au sein de Parmigiani Fleurier, d’autres à l'atelier de restauration de la Maison, ou encore indépendamment et main dans la main avec Michel Parmigiani depuis des années, est fière de participer à la renaissance d'un mouvement d'une complexité et d'une qualité extraordinaires. Tous partagent la vision de Guido Terreni : honorer la tradition et apporter de la modernité à l'excellence et au savoir-faire d’exception de Parmigiani Fleurier.

 

Vous aimerez aussi

La marque

L’un des plus récents exemples de réussite dans l’industrie horlogère suisse, Parmigiani Fleurier est né du lien étroit entre l’horloger Michel Parmigiani et la Fondation de Famille Sandoz

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >