X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Only Watch
Only Watch 2021  - Un nouveau résultat historique pour Patek Philippe

Only Watch 2021 Un nouveau résultat historique pour Patek Philippe

La pendulette de bureau Patek Philippe référence 27001M-001, avec quantième perpétuel, réserve de marche de 31 jours et tout nouveau mécanisme breveté, a été adjugée pour la somme fabuleuse de 9,5 millions de francs suisses

Lors de la vente aux enchères caritative Only Watch 2021, qui a eu lieu à Genève le samedi 6 novembre, la pendulette de bureau Patek Philippe référence 27001M-001, avec quantième perpétuel, réserve de marche de 31 jours et tout nouveau mécanisme breveté, a été adjugée pour la somme fabuleuse de 9,5 millions de francs suisses. Un montant que la manufacture est fière et heureuse d’offrir à l’Association Monégasque contre les Myopathies (AMM) pour contribuer à la mise au point de traitements contre les maladies neuromusculaires dégénératives.

Depuis 2005, Patek Philippe soutient fidèlement la vente aux enchères caritative Only Watch en offrant à chaque édition une version spéciale et unique d’une de ses montres-bracelets, généralement à Grande Complication. Pour le millésime 2021, la manufacture genevoise a choisi d’innover en créant une pendulette de bureau se distinguant aussi bien par sa mécanique que par son habillage d’exception.

Pour concevoir cette pièce unique, Patek Philippe s’est inspirée d’une pendulette de bureau à quantième perpétuel et réserve de marche de huit jours fabriquée en 1922-1923 pour l’ingénieur et magnat de l’automobile américain James Ward Packard, l’un des plus fidèles et illustres clients de la manufacture. Un garde-temps exposé aujourd’hui au Patek Philippe Museum de Genève (PPM Inv. N° P-140). Mais les constructeurs ont reçu la mission de développer un tout nouveau calibre à remontage manuel doté d’une réserve de marche de 31 jours, d’une précision de +/– 1 seconde par jour et d’une praticité digne d’un mouvement du XXIe siècle.

Un nouveau résultat historique pour Patek Philippe

Pendulette de bureau, référence 27001M-001 © Patek Philippe

Un nouveau mouvement hautes performances

Fruit de sept ans de développement, le calibre rectangulaire 86-135 PEND IRM Q SE, estampillé du Poinçon Patek Philippe, réunit 919 composants, dont près de la moitié pour le mécanisme de quantième perpétuel. Sa mise au point a entraîné le dépôt de neuf brevets pour des innovations et optimisations permettant notamment de renforcer la fiabilité à long terme, réduire la consommation d’énergie du quantième perpétuel, accroître la simplicité d’emploi et sécuriser les fonctions contre toute manipulation erronée.

La réserve de marche de 31 jours est assurée par trois barillets montés en série. Pour garantir un écart de marche maximal de +/– 1 seconde par jour, les ingénieurs ont conçu au cœur du mouvement un véritable « régulateur de précision » avec mécanisme à force constante breveté permettant de conserver une amplitude stable du balancier du premier au dernier jour de la réserve de marche, pendant tout un mois. Au centre du cadran, un discret indicateur de réserve de marche aide à savoir si le mécanisme demande à être remonté.

Un nouveau résultat historique pour Patek Philippe

Pendulette de bureau, référence 27001M-001 © Patek Philippe

Au niveau des fonctions, Patek Philippe a introduit deux nouveautés par rapport à la pendulette dite « Packard ». La première consiste en une « seconde sautante » (appelée aussi « seconde morte ») effectuant un seul saut par seconde, à la manière des anciens régulateurs. La deuxième est un semainier – une fonction utile, dont la lecture est facilitée par le guichet rotatif indiquant le numéro de la semaine en cours sur une échelle à la périphérie du cadran. Pour le reste, la manufacture a conservé l’affichage heures/minutes dans un petit cadran excentré à 12h, le guichet des phases de lune à 6h et les indications jour/mois dans des guichets à 9h et 3h. Le quantième à aiguille, doté d’une aiguille centrale sur la pendulette « Packard », a été déplacé dans le cadran auxiliaire à 6h et deux petits guichets à 7h30 et 4h30 affichent respectivement l’indication jour/nuit et le cycle des années bissextiles – deux informations indispensables pour le réglage du calendrier. Les différentes indications se détachent avec une grande lisibilité sur le cadran opalin doré or jaune (3N).

Un tableau de bord mécanique

Tout en reprenant la forme générale de la pendulette « Packard » (quoique dans des dimensions supérieures), les constructeurs de la pièce unique pour Only Watch 2021 ont innové en la dotant d’un véritable tableau de bord mécanique logé sous un couvercle à charnières s’ouvrant depuis la droite. Ce système moderne de pupitre de commande permet d’effectuer les réglages de manière intuitive, simple et pratique – conformément à la philosophie de Patek Philippe entièrement tournée vers l’utilisateur.

Sous le couvercle à charnières, dans le coin supérieur gauche, un logement doté d’un système d’éjection breveté abrite la clé de remontage et de mise à l’heure – un accessoire en plusieurs pièces artistement ouvragé. Dans le coin supérieur droit prennent place les deux ouvertures destinées à la mise à l’heure et au remontage. Une fois ces opérations effectuées, grâce à sa réserve de marche de 31 jours, la pendulette peut fonctionner sans être remontée pendant un mois entier.

Un nouveau résultat historique pour Patek Philippe

Pendulette de bureau, référence 27001M-001 © Patek Philippe

En dessous du cadran, les constructeurs ont intégré cinq correcteurs à poussoirs. Ces touches ornées d’une lettre ou d’un symbole permettent de régler d’une simple pression du doigt les indications du quantième perpétuel, avec (de gauche à droite, dans un ordre correspondant à l’emplacement sur le cadran) la semaine (Week), le jour (Day), les phases de lune (croissant de lune), le mois (Month) et la date (Calendar). Ces correcteurs ont exigé un système complexe de renvois au sein du mouvement pour s’aligner sur un même arc de cercle. Juste en dessous, une ouverture permet d’insérer la clé pour arrêter et remettre en marche le mouvement – un système de « stop seconde » autorisant une mise à l’heure à la seconde près.

Un objet précieux

Pour l’habillage de la pendulette Only Watch, Patek Philippe s’est inspirée du riche décor du modèle historique en le réinterprétant dans un style classique et intemporel. Le boîtier en argent 925 est rehaussé par de précieux placages en noyer d’Amérique – un clin d’œil à Packard – avec lignes dorées sérigraphiées à l’ancienne. Le tour du panneau supérieur est orné d’une frise avec un motif « corde » gravé, reprise en écho sur la lunette. On retrouve également sous forme d’appliques en vermeil (argent plaqué or) des éléments décoratifs empruntés à la pendulette de 1923 : les trois rosettes situées dans les angles et à 12h, le rinceau d’acanthes entourant la croix de Calatrava et les quatre griffons trônant sur les pieds de la pendulette. Une plaque à l’avant du cabinet porte l’inscription « The Only One » soulignant le caractère exclusif de cette création.

Avec cette pièce unique présentant en première mondiale un tout nouveau mécanisme breveté ainsi qu’un habillage exclusif, Patek Philippe espérait éveiller une nouvelle fois l’intérêt des connaisseurs et des collectionneurs. Une mission accomplie puisque la pendulette de bureau référence 27001M-001 a été adjugée pour 9,5 millions de francs suisses, soit près du tiers du montant total remporté par les 53 lots de la vente (quelque 30 millions de francs suisses) – pour le plus grand bénéfice de la lutte contre les maladies neuromusculaires dégénératives.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >