X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par DOXA

Rechercher dans :
Omega - Cinq des plus grands moments olympiques…

Omega Cinq des plus grands moments olympiques…

… et les montres Omega qui vont avec

C’est aujourd’hui la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo 2020 et quelle meilleure façon de fêter cela que de se souvenir de quelques-uns des plus grands moments des Jeux qui en font bien plus qu’un événement sportif.

1900 – les premières femmes athlètes olympiques

Les Jeux olympiques modernes ont été créés à Athènes en 1896 initialement pour les hommes. Ce n’est qu’en 1900, aux Jeux olympiques de Paris, que les femmes ont été autorisées à concourir en tennis, golf, croquet, sports équestres et voile. Un autre moment-clé pour les athlètes féminines est survenu bien plus tard, en 2012, lorsque les femmes ont finalement été admises dans tous les sports. Et en cette année 2021 le nombre record de 49% des athlètes sont des femmes.

Pour célébrer les avancées de l’égalité de genre au cœur de l’événement olympique, nous avons choisi l’Omega Speedmaster Co-Axial Chronometer 38mm « Orbis », un chronographe qui convient aussi bien à un poignet féminin que masculin avec son cadran bleu foncé, ses compteurs bleu clair et son bracelet en acier inoxydable. Cette montre a aussi été produite pour soutenir Orbis, partenaire d’Omega, et son hôpital ophtalmologique volant.

Five of the Finest Olympic Moments…

’Omega Speedmaster Co-Axial Chronometer 38mm « Orbis » © Omega

1936 – James Cleveland « Jesse » Owens

Jesse Owens était un champion d’athlétisme qui a connu une gloire planétaire aux Jeux olympiques de Berlin en 1936 lorsqu’il a remporté 4 médailles d’or pour les courses de 100 m, 200 m, relais 4 x 100 m et pour le saut en longueur, le plus grand nombre de médailles d’or jamais remportées en une seule édition des Jeux. Le record a tenu pendant 48 ans, avant que le compatriote d’Owens, Carl Lewis, ne le batte en 1984.

Five of the Finest Olympic Moments…

Speedmaster Apollo 11 50ème Anniversaire Moonshine Limited Edition © Omega

Athlète le plus titré des Jeux de 1936 et homme de couleur, Owens est également célèbre pour avoir démenti le mythe de la supériorité aryenne promu par Adolf Hitler. Un merveilleux épisode s’est produit après que l’athlète allemand Luz Long a donné à Owens quelques conseils pour le saut en longueur. Owens a fini par remporter l’or et Long est arrivé second. Long fut le premier à féliciter Owens et on les vit ensuite courir ensemble autour du stade, bras dessus bras dessous, posant pour les photographes et montrant au monde ce qu’est la véritable sportivité. Rien de moins qu’une montre en or ne pourrait mieux honorer Jesse Owens et ses exploits. Donc pour ce moment olympique, nous avons choisi la Speedmaster Apollo 11 50th Anniversairy Moonshine Limited Edition en or Moonshine™, un alliage unique d’Omega à la nuance plus pâle d’or jaune et également beaucoup plus résistant à l’altération due au temps.

1976 – Nadia Comaneci et le premier 10 attribué à la perfection

Pendant les Jeux olympiques de 1976 à Montréal, l’athlète roumaine de 14 ans Nadia Comaneci est devenue la première gymnaste de l’histoire olympique à obtenir la note parfaite de 10 pour sa performance aux barres asymétriques. Un moment amusant s’en est suivi lorsque les juges ont réalisé qu’il n’y avait aucun moyen d’afficher le score sur le tableau car il ne comptait que 3 chiffres et donc le score maximum ne pouvait être que 9,99. A la place, ils ont affiché 1.00 !

Five of the Finest Olympic Moments…

Omega De Ville Trésor Quartz 36mm © Omega

La performance de Nadia Comaneci, vêtue d’un ravissant justaucorps blanc, fut un modèle d’élégance. Alors quelle montre pourrait mieux convenir à son 10 parfait que l’Omega De Ville Trésor Quartz 36mm en or Moonshine™ avec diamants et un bracelet sportif en caoutchouc blanc ?

2008 – Michael Phelps et ses 28 médailles

Michael Phelps est probablement le meilleur nageur de l’histoire des Jeux olympiques, il a remporté 28 médailles lors de cinq éditions des Jeux. Ceux de Pékin en 2008 l’ont vu accomplir sa meilleure performance avec huit médailles d’or dans le 400 m quatre nages individuel, le 200 m nage libre, le 100 m papillon, le 200 m quatre nages, le 4 x 100 m nage libre, et le 4 x 100 m quatre nages, battant tous les records sauf un, dont la plupart lui appartenaient déjà.

Michael Phelps est aussi un ambassadeur Omega et possède un Planet Ocean 600 m Chronograph Co-Axial Master Chronometer 45,5 mm Limited Edition « Michael Phelps » qui porte son nom. Cette montre extrêmement résistante à l’eau avec son mouvement chronographe est le garde-temps parfait pour célébrer cet athlète hors du commun.

Five of the Finest Olympic Moments…

h Co-Axial Master Chronometer 45,5 mm © Omega

2021 – Une médaille olympique pour le Japon

Le dernier de nos moments olympiques concerne le Japon, la ville de Tokyo, et tous les athlètes qui ont réussi à participer aux Jeux de cette année. Non seulement ce sont les Jeux les plus difficiles à organiser mais aussi les plus difficiles à préparer pour les athlètes. Donc chaque personne ayant contribué à ce que ces Jeux deviennent réalité mérite une médaille à nos yeux !

Five of the Finest Olympic Moments…

Une séléction des modèles Tokyo 2020 © Omega

Omega a également tout mis en œuvre pour fêter ces Jeux avec six modèles différents Tokyo 2020 Olympics parmi lesquels choisir. Alors s’il y a jamais eu une année pour exalter les Jeux olympiques, c’est celle-ci !

 

Vous aimerez aussi

La marque

OMEGA, société appartenant au Swatch Group, est à l’origine de révolutions majeures dans la technologie horlogère et le chronométrage de nombreux Jeux olympiques. Ses montres sont portées par des célébrités internationales et ont voyagé sur la lune, les profondeurs de l’océan et partout ailleurs entre les deux.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >