X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par IWC Schaffhausen

Rechercher dans :
Watches and Wonders
Maurice Lacroix - Aikon #tide : la vague écoresponsable de Maurice Lacroix

Maurice Lacroix Aikon #tide : la vague écoresponsable de Maurice Lacroix

Ce n’est pas un virage, c’est une prolongation. Alors que l’Aikon s’adresse à une cible de 25-40 ans, l’Aikon #tide en ouvre l’audience aux 16-25 ans, avec des arguments écoresponsables et un produit 100% inédit

« Nous ne sommes pas du tout dans le greenwashing. L’Aikon #tide, c’est une démarche de fond, un engagement mûrement réfléchi et très transparent. On ne va pas changer le monde, mais on y apporte notre contribution ». Thiébaut Bentz pèse chaque mot. Chez Maurice Lacroix, on a bien saisi que pour atteindre une clientèle plus jeune et responsable, il ne faut pas user de superlatifs abusifs, mais jouer la carte de la sincérité, des engagements chiffrés et réalistes. 

Cette clientèle plus jeune, c’est celle qui échappe encore à Maurice Lacroix : les 16-25 ans. L’Aikon #tide est faite pour eux. Elle inaugure une nouvelle entrée de gamme dans la marque : à partir de 690 CHF, avec une déclinaison dotée d’index sertis à 850 CHF. Les deux sont à mouvement quartz et étanche à 100 mètres. Mais ce n’est probablement pas (que) le produit que les jeunes vont acheter, mais la démarche globale qu’il sous-tend. 

Aikon #tide : la vague écoresponsable de Maurice Lacroix

Aikon #tide © Maurice Lacroix

Un acteur déjà présent sur le marché

Tide n’est pas nouveau sur le marché, ni sur celui du réemploi de bouteilles plastiques, ni sur celui de l’horloger. Quelques grandes marques ont notamment travaillé avec l’entreprise pour des bracelets. Mais Maurice Lacroix veut aller plus loin qu’un simple bracelet ou cadran à base de bouteilles PET recyclées. 

La lunette, le boîtier, le fond du boîtier, la couronne, l’attache et la boucle du bracelet de ce nouveau modèle sont façonnés à partir d’un matériau composite qui a pour constituant de base le PET, marié à de la fibre de verre pour le rendre, au final, deux fois plus dur et cinq fois plus résistant que le PET dont il est issu. Ce qui, au passage, permet à Maurice Lacroix d’étendre la garantie de l’Aikon #tide à 5 ans. 

Mais le produit doit surtout être associé à ce qu’il représente. Le composite utilisé représente ainsi l’équivalent de 17 bouteilles recyclées – une donnée très concrète, tangible, qui concerne évidemment la montre mais pas seulement : son présentoir sera offert sous forme d’un mug fait du même matériau, qui pourra être conservé et réutilisé. 

Aikon #tide : la vague écoresponsable de Maurice Lacroix

Aikon #tide © Maurice Lacroix

Une démarche globale

Au-delà de ces 17 bouteilles de la montre et de son écrin, Maurice Lacroix s’engage à récupérer 10 millions de bouteilles PET qui polluent les océans. Le système de rétribution de la collecte est vieux comme le monde : la consigne ! Chaque marin qui collectera des bouteilles de PET en mer pourra les échanger contre des espèces sonnantes et trébuchantes. Une mesure incitative simple mais efficace. Elle sera accompagnée d’autres initiatives : l’achat de bateaux à longue queue (long tail), d’entrepôts pour stocker les bouteilles, de programmes éducatifs, ainsi que l’acquisition de certains d’équipements liés à cette collecte. 

Un lancement d’envergure

La campagne qui accompagnera ce lancement de dix modèles Aikon #tide sera à la mesure de l’enjeu. Maurice Lacroix en effectuera le lancement aux États-Unis, supervisera les actions de collecte en Thaïlande, et recrutera de nouveaux influenceurs pour l’Aikon #tide, qui viendront en support de campagnes digitales (TikTok), mais aussi et surtout d’une campagne TV, la première pour Maurice Lacroix depuis...des temps immémoriaux. 

Aikon #tide : la vague écoresponsable de Maurice Lacroix

Aikon #tide © Maurice Lacroix

Prochaines étapes

À court terme, le réseau de distribution de Maurice Lacroix a déjà reçu des milliers d’Aikon #tide qui seront donc mise en vitrine dès aujourd’hui. Mais la marque veut aller plus loin et ouvrir les canaux horlogers traditionnels à d’autres lieux, comme des boutiques de sneakers – en plus, naturellement, de la vente en ligne sur son propre site. 

Enfin, à moyen terme, Maurice Lacroix envisage de commercialiser également un bracelet en composite #tide. Son développement est en cours et devrait être abouti au second semestre 2022. L’Aikon #tide sera déjà prête à le recevoir, puisque toutes sont équipées, en série, d’un système de bracelet interchangeable. 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Établie au cœur du Jura suisse, Maurice Lacroix produit des montres de qualité depuis plus de 40 ans et a développé 14 mouvements maison ces 10 dernières années.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >