X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Montblanc

Rechercher dans :
Baselworld
Laurent Ferrier - Galet Classic Square Tourbillon Double Spiral

Laurent Ferrier Galet Classic Square Tourbillon Double Spiral

Laurent Ferrier présente à Baselworld une version inédite du Galet Classic Square sous une déclinaison contemporaine des pièces de poche du début du siècle dernier.

Le Galet Classic Square Tourbillon Double Spiral s’est offert pour Baselworld une nouvelle livrée. Conçue pour valoriser au mieux les subtilités de sa ligne si caractéristique, elle s’articule autour d’un jeu de nuances de couleurs et de textures inédites.

Dans une boîte en or gris 18k de 41,5 mm, s’inscrit un nouveau cadran ; opalin au centre et argenté sur le tour des heures. Le jeu d’aiguilles « sagaie » en or blanc traité ruthénium s’accorde parfaitement aux index gouttes caractéristiques de Laurent Ferrier. On retrouve à 6 heures une petite seconde creusée et azurée dont le diamètre a été agrandi. Si l’aiguille de forme « bâton » en or blanc traité ruthénium occupe son espace habituel, les marqueurs des secondes apparaissent dans un cercle extérieur qui reprend les codes esthétiques du tour des heures. Le Galet Classic Square est équipé d’un bracelet en cuir d’alligator gris anthracite doublé d’Alcantara terminé par une boucle à ardillon ou déployante deux lames en or 18K gris.

Galet Classic Square Tourbillon Double Spiral

Inspiré d’un savoir-faire de plus de deux cents ans, le Galet Classic Square est doté d’un dispositif de tourbillon, imaginé par Abraham-Louis Breguet en 1801, complété de deux spiraux inversés au centre du balancier. L’atout de cette construction est le maintien du centre du balancier sur son axe, tout en compensant les effets de la gravitation terrestre. Ce mouvement est inspiré des grandes pièces de chronométrie du XIXe et XXe siècle. On y retrouve ainsi un système de remontoir dépourvu du moderne ressort de tirette.

Le mouvement du Galet Classic Square est doté de nombreuses finitions effectuées à la main. On peut admirer la finition du calibre, réalisée dans les règles de l’art selon les critères les plus exigeants de la haute horlogerie traditionnelle. Les ponts sont dessinés de Côtes de Genève, un perlage décore la platine, les arêtes vives et les angles rentrants sont chanfreinés puis polis à la main, les têtes de vis sont également polies.

Voir toutes les actualités Baselworld >>

 

Vous aimerez aussi