X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×
Rechercher dans :
Jaquet Droz - L'article impossible sur la montre que vous n'aurez jamais

Jaquet Droz L'article impossible sur la montre que vous n'aurez jamais

Inutile de lire cet article : il détaille une montre que vous ne pourrez jamais avoir

Le projet était tenu secret depuis des mois : Jaquet Droz travaillait sur une nouvelle montre-automate. N’est-ce pas ce que l’atelier de La Chaux-de-Fonds a toujours fait ? Si. Mais cette fois, le contexte est vraiment différent. Et pour trois raisons. 

L'illustre (in)connu

La première, c’est que le principal intéressé par le projet est homme très pris. Tout le monde connaît son travail mais personne ne sait qui il est. On l’imagine américain : il est canadien. Personne ne sait où il habite, sauf Jaquet Droz : à Neuchâtel. 

Cet inconnu reconnu, c’est John Howe. Il est celui qui a conçu les univers graphiques des trilogies « Seigneurs des Anneaux » et « Hobbit » de Peter Jackson qui, ensemble, frisent les 6 milliards USD de revenus. L’équivalent du PIB de la Gambie ou du Liberia, selon les sources. Et c’est en grande partie grâce au talent et au coup de crayon de John Howe. 

L'article impossible sur la montre que vous n'aurez jamais

John Howe © Jaquet Droz

Nouveau patron, nouvelle stratégie 

La deuxième raison, c’est que Jaquet Droz a changé de direction. Alain Delamuraz en a pris la tête, avec la ferme intention de rendre à la marque ce qu’elle est intrinsèquement : unique, visionnaire, exclusive.

La troisième raison concerne la montre elle-même : cette nouvelle stratégie sera pour la toute première fois incarnée par une « Dragon Automaton » conçue en pleine collaboration avec John Howe. La marque a donc mainte fois remis la pièce à l’établi pour qu’elle soit la pierre angulaire du nouveau Jaquet Droz. Il y a quelques semaines, elle a été dévoilée. Elle dépasse effectivement toutes les espérances. 

L'article impossible sur la montre que vous n'aurez jamais

Dragon Automaton © Jaquet Droz

Moderne !

Première impression : Jaquet Droz quitte le terrain du classicisme. La Dragon Automaton est étonnement moderne. Sa première itération s’habille d’un bracelet rouge vif, combiné à un boîtier en or rouge d’un éclat alerte.

Avec ses 43 mm, la pièce entre dans les standards actuels. C’est d’ailleurs une prouesse technique qu’il ne faut pas sous-estimer : avec 9 animations simultanées (et même 16 si l’on compte le mouvement individuel de chaque écaille), cet automate est une œuvre d’art de miniaturisation de 431 composants pour le seul automate (donc sans le module horaire). À titre de comparaison, le Bird Repeater mesurait 47 mm de diamètre, mais comportait une répétition minute que la John Howe Automaton n’a pas. 

L'article impossible sur la montre que vous n'aurez jamais

Dragon Automaton © Jaquet Droz

Universelle

Il faut ensuite passer outre la première impression d’une pièce « Dragon » conçue pour le marché asiatique. S’il est indéniable que l’Empire du Milieu se l’est largement approprié, ce serait une erreur historique de penser qu’il en est issu.

Le dragon est un animal mythique que l’on trouve de la Mésopotamie à la Slovénie, de l’Inde à la Grèce en passant par les pays celtes. Le mot lui-même, « dragon », est issu du latin « draco » qui prenait à son tour ses sources en grec. De récents travaux universitaires en fixent d’ailleurs les racines millénaires en Afrique, et non en Asie. 

Numéro de série: 1/1

Combien verrons-nous de ces John Howe « Dragon Automaton » en boutique ? Aucun. Jaquet Droz en a affiché trois montages sur son site, mais il n’y a ni prix, ni disponibilité, ni contact de boutique. A la place, une invitation à un contact direct avec la marque pour élaborer sa propre pièce unique, en jouant notamment sur le choix des pierres, du bracelet, la finition du dragon. La marque n’a d’ailleurs publié qu’une très courte vidéo sur sa Dragon Automaton, où l’on peut deviner les possibilités de personnalisation. Le prix, selon configuration, devrait se fixer autour de 370'000 CHF. 

 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Au coeur de l'identité de Jaquet Droz réside aujourd'hui encore une philosophie d'élégance ouverte sur l'extérieur et datant du Siècle des Lumières. Les métiers d'arts, rares et délicats, pratiqués dans les ateliers de la Manufacture, donnent naissance à des oeuvres d'art miniatures et à des automates qui combinent l'excellence du design avec un niveau d'expertise horlogère inégalé.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >