X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par De Bethune

Rechercher dans :
Watches and Wonders
HYT - Retour gagnant ?

HYT Retour gagnant ?

La marque renaît après un bref sommeil. Elle est à présent dirigée par Davide Cerrato. L’homme remet la marque sur orbite. Au sens propre !

Chaque CEO qui reprend une marque veut lui imprimer sa griffe personnelle. Il n’y a souvent que deux voies explorées : le retour à l’ADN dont elle se serait supposément trop éloignée ; et le coup d’accélérateur qui doit la conduire là où elle aurait dû être. 

Davide Cerrato est trop malin pour s’enfermer dans cette faible alternative. Comme nombre d’italiens, notamment les proches voisins de HYT à Neuchâtel (Bulgari), Cerrato garde cette capacité d’improvisation et de recul qui apporte du sang neuf à la conservatrice horlogerie suisse. Un regard frais, cohérent et prospectif. 

Nouveau terrain de jeu

Après trois mastodontes (Panerai, Tudor, Montblanc), il fallait donc s’attendre à ce que Davide Cerrato profite de la liberté que lui offre une petite marque 100% indépendante pour déployer son expérience, loin des contraintes des grands groupes cotés ou verrouillés. 

Premier constat : la démocratisation des prix de HYT ne fonctionne pas. Ce n’est pas un ressenti, c’est un fait. HYT va donc remonter en prix pour revenir à son panier moyen, situé vers 75'000 CHF. Mais la hausse des prix doit commander celle de la qualité du produit, son renouveau, sa créativité. Et voici la Moon Runner. 

Retour gagnant ?

Moon Runner SuperNova Blue © HYT

Projection spatiale

Le choix du nom en dit long : le nouveau terrain d’exploration de HYT sera spatial. Bonjour Blue Origin, Space X, James Webb. La pièce reprend le module dessiné par Eric Coudray, réalisé par le Tec Groupe (mutation de Tec Ébauches), avec toujours son capillaire circulaire. Sur cette nouvelle génération de montres d’inspiration galactique, 60% du mouvement a été modifié.

Mais aujourd’hui, il prend place dans une boite totalement repensée pour être plus portable : 48 mm de diamètre, 13 mm de hauteur (presque 20 mm par le passé), pour un poids d’environ 80 grammes. Une boîte d’une rare complexité mais dont le profil très affiné et le poids contenu permettent de mieux faire passer les 48 mm. Les multiples cavités qui y sont creusées évoquent les cratères de la lune ou de certaines planètes. Cette complexité est aujourd’hui synonyme d’évolutivité, de modularité...et donc de personnalisations envisageables à l’avenir. 

Retour gagnant ?

Moon Runner SuperNova Blue © HYT

Effet wow

Côté mouvement, la Moon Runner en impose. Elle profite de la circularité de son mouvement pour jouer avec son centre évidé. Aujourd’hui, la pièce offre une phase de Lune. Demain, cela pourrait être autre chose : une autre animation ou complication, mais définitivement quelque chose que l’on peut attendre pour la fin 2022. 

Dans la Moon Runner, l’immense Lune noire et bleue centrale est coiffée d’un cercle tenu par un large pont traversant et bercé, arrimé à midi. Le cercle est fixe, la Lune s’y déplace selon son cycle astronomique. À son contact, jour et mois se lisent par un unique index suspendu à 6h. 

Tout autour, l’heure se lit de manière concentrique, avec les minutes sur un premier réhaut pointé par un triangle blanc puis, comme toujours, les heures sur le capillaire. Celui-ci a été repensé pour être plus lisible afin de minimiser la scission du « 6 » que l’on trouvait sur les premières HYT. Les index y sont plus nets, et l’on y préserve le fond luminescent qui permet, de nuit, de rétroéclairer le fluide bleu. L’ensemble se dote d’une réserve de marche de 72h minimum et sera édité à 27 pièces, disponibles à travers un réseau de détaillants resserré à une vingtaine de points. 

Retour gagnant ?

Moon Runner SuperNova Blue © HYT

C’est pour qui ? 

Très technique, dans l’esprit HYT tout en ouvrant un terrain de complications dont la marque était absente, cette Moon Runner s’adresse toujours à un public averti mais élargi – et fortuné, puisque la pièce se situera aux environ de 120'000 CHF. La mise en avant des deux pistons emblématiques de HYT y passe au second plan. Aujourd’hui, on les aperçoit à peine sous les disques de date et mois. Certains pourront les regretter, c’était un marqueur esthétique fort de HYT. 

Le diamètre XL de 48 mm se compense plutôt bien avec son poids XS et son épaisseur réduite. Et l’on fait confiance à la créativité d’Eric Coudray pour conduire la prochaine HYT vers d’autres aventures spatiales échevelées... 

Retour gagnant ?

Moon Runner SuperNova Blue © HYT

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Les pionniers du «temps fluidique» sont devenus des spécialistes de ce qui a longtemps été considéré comme impossible: combiner mécanique et fluides dans une montre-bracelet.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >