X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Piaget

Rechercher dans :
Hublot - Le cœur de la fusion

Hublot Le cœur de la fusion

Hublot redouble d’efforts pour protéger la vie sauvage en Afrique

Au début de ce mois, une publication s’est propagée comme un feu de brousse sur les réseaux sociaux. La photo déchirante d’un rhinocéros à terre, les yeux fermés, qu’un ranger caresse douloureusement, accompagnée d’une légende annonçant l’extinction du rhinocéros blanc du nord. Comme toutes les choses sur les réseaux sociaux destinées à exciter nos émotions, cette publication contenait une part de vérité, mais nécessitait une enquête plus approfondie. 

Les faits sont les suivants : le rhinocéros blanc du nord n’a pas disparu début juin 2021. Cette noble espèce est fonctionnellement éteinte depuis 2018, lorsque le dernier rhinocéros blanc du nord mâle est mort en captivité à l’âge de 45 ans. Deux femelles rhinocéros blanches du nord, une mère et sa fille, vivent encore dans une réserve fortement protégée au Kenya. Mais comme leur dernier partenaire potentiel est mort il y a trois ans et que l’espèce a été déclarée disparue dans la nature en 2008, il semble qu’il n’y ait pas grand-chose à faire pour assurer la survie du rhinocéros blanc du nord.

Un mince espoir subsiste sous la forme d’embryons congelés, le résultat d’un effort de conservation international impliquant des zoos, des laboratoires et des réserves naturelles à travers l’Europe et l’Afrique. Il est peu probable que ces embryons soient implantés dans l’une des femelles rhinocéros blanches du nord encore en vie, mais le projet de recourir à une jeune femelle rhinocéros blanche du sud en bonne santé comme mère porteuse représente la meilleure chance de sauver le rhinocéros blanc du nord de l’extinction.

The Heart Of Fusion

Big Bang Unico Sorai © Hublot

Le financement est essentiel pour permettre de telles initiatives de progrès, mais étant donné la diminution des voyages due à la pandémie, les revenus provenant des touristes ont chuté et les donations privées n’en sont devenues que plus importantes.

En mai de cette année, Hublot a lancé une nouvelle édition limitée en céramique verte de la Big Bang Unico SORAI (Save Our Rhinos Africa and India) dont une partie des produits de la vente est versée à Care for Wild, le plus grand sanctuaire de rhinocéros du monde. Seules 100 exemplaires seront produits. La Big Bang Unico SORAI a été introduite en 2019 en céramique beige, également dans une édition limitée à 100 exemplaires.

The Heart Of Fusion

Big Bang Unico Sorai © Hublot

Ce genre de soutien financier ne contribue pas seulement à compenser la perte des dollars des touristes pour la recherche de ce qui pourrait sauver des animaux comme les rhinocéros blancs du nord, il permet aussi aux centres pour la nature sauvage d’assurer la sécurité du parc : l’insuffisance de fonds a conduit à la diminution du nombre de gardiens, donc à l’augmentation des activités de braconnage et à l’aggravation de la situation déjà précaire de plusieurs espèces menacées en Afrique.

Pour des entreprises comme le conglomérat nigérian du luxe Hole19 (qui comprend Zakaa, le premier détaillant à implanter une boutique Hublot en Afrique), le slogan de la marque « L’art de la fusion » est davantage qu’une phrase accrocheuse pour contribuer à vendre des montres. Avec des produits comme la Big Bang Unico SORAI, il prend un sens plus profond, symbolisant l’unité et le désir de protéger la planète que nous habitons.

 

 

Vous aimerez aussi

La marque

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique qui conduit la marque, dirigée aujourd’hui par Ricardo Guadalupe – son CEO depuis 2012, à développer des garde-temps particulièrement audacieux et ancrés pour la plupart dans une sportivité extrême.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >