X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Grand Seiko

Rechercher dans :
Geneva Watch Days
H.Moser & Cie - La Streamliner suit son cours

H.Moser & Cie La Streamliner suit son cours

Présentation des nouveautés Geneva Watch Days 2021 et autre lancement

La Streamliner suit son cours

Regardez bien autour de vous. Essayez de trouver une montre aussi contemporaine et radicalement unique que la Streamliner Perpetual Calendar. Il n’y en a tout simplement pas. Puis essayez de trouver un mot pour décrire sa forme. Il n’y en a pas non plus. Et enfin, creusez encore et nommez un autre calendrier perpétuel doté d’un cadran aussi lisse. Il y a fort à parier que vous savez déjà que vous ne pouvez le trouver que chez H. Moser & Cie puisque tous ses calendriers perpétuels ressemblent à cela. C’est-à-dire différents de tout ce qu’on attend de ce genre de montre.

Sans interruption

La Streamliner Perpetual Calendar est un mélange rare de conception unique et d’horlogerie visionnaire. La première nous a offert la Streamliner, la seconde le calibre HMC 812. Ensemble elles composent une montre à nulle autre pareille. Une montre parfaitement ergonomique, confortable, facile à lire, épurée et pourtant extrêmement sophistiquée. Lors du lancement de la première Streamliner, sous la forme d’un chronographe, H. Moser & Cie a déjà réussi à éliminer la seule chose que les gens associent à un chronomètre : les registres. Dès le début, la marque a exposé l’idée centrale d’un cadran épuré et élégant. Ce qui aurait pu rendre un calendrier perpétuel Streamliner impossible, car les modèles de ce genre ont des sous-cadrans, au moins deux et parfois quatre, pour indiquer le jour, la date, le mois et l’année bissextile.

Naturel

Heureusement, H. Moser & Cie avait dans son écurie le calendrier perpétuel encore aujourd’hui le plus étrange de tous, sans aucune des caractéristiques habituelles de sa catégorie. Le calibre HMC 812 est une légère variation de l’un des plus anciens mouvements développés par Moser depuis le relancement de la compagnie en 2005. Tout d’abord, il a une très grande date basée sur un seul disque. Si grande que les 31 dates ne pourraient pas s’y accommoder s’il n’y avait pas un truc. Il y a en fait deux disques empilés. Le premier va de 1 à 15 et dispose d’une ouverture à la 16ème position. Une fois qu’il a atteint ladite position, il s’arrête afin que le disque en-dessous puisse apparaître et finir le mois. Deuxièmement, il n’affiche pas le jour. Troisièmement, il désigne le mois avec une aiguille presque imperceptible, sur le même axe que les minutes et les heures. Quatrièmement, l’indication de l’année bissextile, celle qui n’est presque jamais utile, est exilée à l’arrière. Cinquième et dernièrement, quelque part en route, H. Moser & Cie a ajouté une indication de réserve de marche qui apparaît discrètement vers dix heures. C’est un élément intéressant puisque le HMC 812 a une réserve de marche de 7 jours, comme nombre des calibres Moser maison de la première génération

Evident

Moser a donc créé une collection nécessitant un cadran le moins encombré possible, tout en ayant aussi le mouvement de calendrier perpétuel parfait pour l’animer, ce qui n’est évidemment pas une coïncidence. La marque disposait déjà aussi du parfait boîtier pour l’accueillir. Le modèle original de la collection, le Streamliner Flyback Chronograph Automatic, mesure aussi 42,3 mm de diamètre. Ce calendrier perpétuel dépouillé est le premier modèle Streamliner avec un cadran noir. Sa finition sunburst est la même que sur la lunette. Il arbore le double chemin fer des secondes typique de la collection qui donne la touche sportive finale à ce qui n’est décidément pas une montre habillée, ni un garde-temps ordinaire.

Streamliner Perpetual Calendar

Boîtier : acier, glace saphir bombée et fond saphir, étanche à 120 m.
Dimensions : 42,3 mm de diamètre, 11 mm d’épaisseur.
Mouvement : mécanique à remontage manuel, calibre HMC 812, 2,5 Hz, 7 jours de réserve de marche, heures, minutes, secondes, indicateur de réserve de marche, calendrier perpétuel avec grande date et mois, affichage de l’année bissextile côté mouvement.
Cadran : noir fumé, sunburst, index appliqués luminescents, aiguilles luminescentes Globolight.
Bracelet : acier, à maillon unique, intégré, boucle déployante en acier

H.Moser & Cie

Streamliner Perpetual Calendar © H.Moser & Cie

Le milieu horloger passe plus de temps à explorer des formes classiques qu’à en inventer de nouvelles. C’est pourquoi le design du boîtier, du bracelet et du cadran de la Streamliner se distingue résolument. L’impression d’ensemble est un carré avec des côtés incurvés et des pointes arrondies. La carrure est évidée et présente un renfoncement satiné qui affine la pièce. La partie supérieure est construite sur une large courbe. Elle commence au bord de la lunette et remonte doucement le long de la glace saphir. Cette forme lenticulaire est accentuée par la texture appliquée sur la lunette. Une finition satinée circulaire rehausse la courbure, d’où l’impression que le profil commence sur la peau et s’intègre à la ligne du poignet. Intégré en effet, puisque le boîtier est inséparable de son bracelet. La forme des maillons est comme un mystérieux sourire, une double révérence ou une vague tridimensionnelle, faites votre choix. Ce que l’on ne peut pas voir en revanche, c’est que cet ensemble est merveilleusement confortable. Il peut sembler grand, surtout sur le papier, mais une fois porté, c’est un mélange harmonieux.

Contre-intuitif

Le modèle Streamliner original est le Flyback Chronograph Automatic. C’était le point de départ de toute la collection. Il a non seulement inauguré le design, mais toute une série de détails, y compris la couronne à quatre heures. Lorsque le calendrier perpétuel a été lancé, il a repris cet élément. La grande date est aussi située à cet endroit et la réserve de marche est logée à l’extrémité opposée du cadran. Les poussoirs du chronographe sont placés sur les côtés opposés du boîtier à cause de la nature du calibre HMC 902. Conçu par l’horloger spécialisé Agenhor, c’est l’un des mouvements chronographes les plus beaux et les plus sophistiqués. Son avantage principal est qu’il n’a pas de registres. Les secondes et les minutes du chronomètre sont montrées par de fines aiguilles pointues centrales. Au premier et au deuxième coup d’œil, cette disposition ne ressemble pas à un chronographe. Le noir n’y contribue pas non plus, car ce mouvement n’est pas du tout conçu comme un mouvement classique. Aucun des organes habituellement visibles (embrayage, roue d’engrenage, etc.) n’est là. Il est considéré comme automatique, mais même le rotor est invisible et il est en fait situé sous le cadran, un autre aspect singulier rendu possible par la construction des aiguilles centrales.

H.Moser & Cie

Streamliner Flyback Chronograph Automatic © H.Moser & Cie

Streamliner Flyback Chronograph Automatic

Boîtier : acier, glace saphir bombée et fond saphir, étanche à 120 m.
Dimensions : 42,3 mm de diamètre, 12,1 mm d’épaisseur.
Mouvement : mécanique à remontage manuel, calibre HMC 902, 3 Hz, 54 heures de réserve de marche, heures, minutes, chronographe à rattrapante avec aiguille coaxiale centrale des minutes et des secondes.
Cadran : fumé, bleu funky, aiguilles luminescentes Globolight.
Bracelet : acier, à maillon unique, intégré, boucle déployante en acier

Pureté

H. Moser & Cie. a ensuite introduit la Streamliner Centre Seconds, la plus épurée de toutes : trois aiguilles, pas de date et une couronne normale à trois heures. Elle se distinguait grâce à son cadran vert Matrix, avec finition sunburst et l’effet fumé spécialité de Moser, qui consiste à rendre le cadran plus foncé sur les bords. Les trois références partagent les mêmes aiguilles, réalisées en Globolight, une céramique mélangée à du Super-LumiNova qui en fait un matériau solide et luminescent, ainsi que le même chemin de fer des secondes. Pourtant, le boîtier et le bracelet, avec leur effet aérodynamique, demeurent la principale attraction. Particulièrement sur le poignet.

H.Moser & Cie

Streamliner Centre Seconds © H.Moser & Cie

Streamliner Centre Seconds

Boîtier : acier, glace saphir bombée et fond saphir, étanche à 120 m.
Dimensions : 40 mm de diamètre, 9,9 mm d’épaisseur.
Mouvement : mécanique à remontage automatique avec rotor en or massif 18 carats, calibre HMC 200, 3 Hz, 72 heures de réserve de marche, heures, minutes, secondes.
Cadran : fumé, vert Matrix, aiguilles luminescentes Globolight.
Bracelet : acier, à maillon unique, intégré, boucle déployante en acier

 

Vous aimerez aussi

La marque

H. Moser & Cie. a été fondée par Heinrich Moser en 1828. Basée à Neuhausen am Rheinfall, la société horlogère emploie actuellement près de 60 personnes, a développé 14 calibres maison à ce jour et produit plus de 1 500 montres par an.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >