X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Jaquet Droz

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Grand Seiko - Et pourquoi pas ?

Grand Seiko Et pourquoi pas ?

2004 : Spring Drive SBGA001*

Puissance

En cette année 2004, elle s’exprime de diverses façons. Il y a la force d’un tremblement de terre, le troisième plus puissant jamais enregistré, faisant littéralement trembler le globe en décembre. C’est la violence incontrôlable d’une vague tueuse qui atteint jusqu’à 30 mètres. Plusieurs centaines de milliers de personnes périssent. On verra bientôt s’exprimer la puissance encore discrète d’une nouvelle forme d’interaction sociale, baptisée Facebook. Un gamin de 20 ans, Mark Zuckerberg est à l’origine de ce logiciel. Il ignore encore qu’il deviendra un des hommes les plus riches et les plus influents du monde. Avec Facebook et Skype, nous entrons donc dans un nouveau monde virtuel et digital. Le temps est venu d’y transférer la puissance des mots en écrivant « on-line ». On appelle cela des blogs. Le mot entre dans le dictionnaire en cette année 2004. Enfin, il y a la puissance des chevaux mécaniques ! 2004, c’est d’abord le début du règne de Sébastien Loeb qui dominera le Rallye mondial entre 2004 et 2012. C’est aussi le succès de Seiji Ara qui remporte les 24 Heures du Mans en compagnie de Rinaldo Capello et Tom Kristensen, au volant d’une « monstrueuse » Audi R8 de 500 chevaux portant les couleurs d’Audi Japon. La montre de 2004 devait donc venir d’Asie, exprimer la puissance, l’innovation, l’imagination et, pourquoi pas, avoir un lien avec un lion. Elle s’appelle la Grand Seiko Spring Drive SBGA001 et nous vient d’un pays qui – en 2004 – atteint le pic de sa population : le Japon.

Et pourquoi pas ?

Spring Drive SBGA001 © Grand Seiko

Pourquoi Grand Seiko ?

En 2004, Grand Seiko est encore une collection parmi l’offre de Seiko, géant horloger fondé en 1881 dans le quartier de Ginza au coeur de Tokyo. La collection Grand Seiko voit le jour en 1960. Elle a pour objectif de démontrer le savoir-faire japonais en matière d’horlogerie de luxe et se positionne en concurrent direct des marques suisses. Dès lors, les horlogers des manufactures de Daini et Suwa n’auront de cesse de démontrer la puissance, le raffinement et la sophistication de l’horlogerie nippone. Le style Grand Seiko se construit peu à peu, atteignant des sommets dans les modèles 62GS (1967) et 61GS VFA (1969). En 1988, Grand Seiko s’attaque à la technologie du quartz inventée par Seiko, ne cessant d’en améliorer la fiabilité et la précision. Les exceptionnels mouvements 9F sont toujours présents dans les collections plus de trente ans plus tard. Mais les ingé- SPRING DRIVE SBGA001 2004 nieurs veulent créer une révolution. Yoshikazu Akahane a une idée : combiner l’excellence du mouvement mécanique et la précision du quartz. Il lui faudra plusieurs dizaines d’années pour finalement inventer la technologie Spring Drive, disponible en mouvement à remontage manuel dès 1999.

La Grand Seiko Spring Drive SBGA001 – Le Rugissement Du Lion

En 2004, Grand Seiko lance la première montre automatique équipée d’un mouvement Spring Drive 9R65. Ce calibre unique combine des technologies jusqu’alors incompatibles, le tout abrité dans un design simple. Vue de l’extérieur, la GS SBGA001 est une montre de facture classique. Sa boîte en acier affiche les finitions qui ont fait la réputation de la marque, notamment cette alternance de poli et de brossé appelée polissage Zaratsu. Son cadran de couleur champagne affiche un indicateur de réserve de marche qui deviendra le signe distinctif des modèles Spring Drive. La montre est montée sur un bracelet en acier aux finitions identiques à celle de la boîte. Bien sûr, le fond saphir permet d’admirer ce qui rend la SBGA001 si spéciale : son mouvement Spring Drive 9R65. Pour cette montre, les designers de Grand Seiko ont préféré un style sage et intemporel, ce qui lui permet d’être encore disponible aujourd’hui dans le catalogue Grand Seiko.

Et pourquoi pas ?

Mouvement 9R65 © Grand Seiko

Qu'en pense l'avocat du diable ?

Zen, fiabilité, sagesse. Rien de bien excitant pour un Belzébuth à la recherche d’adrénaline ! Comme écrit plus haut, la Grand Seiko SBGA001 est une montre sage. Trop modeste peut-être. Elle est presque trop idéale, trop « clean », trop parfaite et n’ose parfois pas assez. Mais avec l’âge, elle prendra de l’assurance, osant des cadrans originaux et laissant le Spring Drive équiper des modèles plus marqués. Mais en cette année 2004, l’industrie horlogère a découvert que puissance pouvait aussi rimer avec discrétion, et ce n’est pas un mal.

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais.

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

La marque

Dès le début, Grand Seiko a recherché les caractéristiques essentielles d’une montre : précision, beauté, lisibilité. Son design reflète l’extraordinaire sens de l’esthétique japonais. La marque va continuer à atteindre de nouveaux sommets en tant que marque.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >