X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Sequent

Rechercher dans :
Frédérique Constant - Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture : La Haute Horlogerie revisitée

Frédérique Constant Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture : La Haute Horlogerie revisitée

C’est une pièce sur laquelle il y eut d’infinies spéculations tant les collectionneurs l’attendaient : la collection phare de Frédérique Constant, doublée de la complication emblématique de la Haute Horlogerie, triplée du calendrier mécanique le plus complexe jamais inventé

Beaucoup en rêvaient, certains l’espéraient. Elle n’incarne pas seulement ce que Frédérique Constant a su faire de mieux au cours de presque 35 années : elle s’impose également comme une pièce incontournable de la Haute Horlogerie. Par sa technicité, sa beauté, sa précision, mais aussi par ce qui fait la singularité de la manufacture depuis sa création : son accessibilité. Proposée en version or rose 18 carats ou en acier, la pièce est d’une audace rare. Elle brise bon nombre de codes que l’on croyait immuables. Avec elle, Frédérique Constant démontre que l’on peut dessiner une pièce très moderne enrichie des complications séculaires. Que l’on peut les produire et assembler au sein de sa propre manufacture genevoise et devenir, dans le même temps, le Quantième Perpétuel Tourbillon Manufacture le plus accessible jamais réalisé. Au final, réussir l’union de ce que certains croyaient être des opposés inconciliables et donner vie à une pièce vive, moderne, élégante, précise.

Une composition simple et intuitive

Comme pour toute complication de ce haut niveau, l’essentiel reste d’en garantir la parfaite lisibilité. Au sein du boîtier de 41 mm avec bracelet intégré devenu la signature esthétique de la collection Highlife, Frédérique Constant a disposé ses complications en quatre secteurs. Le jour et la date sont les informations les plus utiles et lues au quotidien : la Maison les a donc disposées horizontalement, dans cet ordre, pour être lues de manière naturelle et intuitive en une fraction de seconde.

A midi se trouvent réunis dans un unique compteur le mois (grande aiguille) et le décompte des années bissextiles (petite aiguille). C’est pour terminer l’équilibre de cette composition esthétique parfaitement maîtrisée que le tourbillon vient l’équilibrer à 6h, décomptant les secondes par son aiguille centrale.

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture: Fine watchmaking revisited

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture © Frédérique Constant

Un calibre manufacture de très haut niveau

Cette subtile composition est animée par le calibre FC-975. Il est conçu, produit et assemblé en quantités très limitées au cœur de la manufacture genevoise. Pour une plus grande précision, caractéristique essentielle du tourbillon, Frédérique Constant l’a doté d’un échappement en silicium - soit la roue d’échappement et l’ancre. Ce choix technologique est un véritable parti pris de la Manufacture : celui d’offrir à ses collectionneurs une pièce stable, précise, insensible aux variations de températures comme de champs magnétiques, notamment ceux induits par notre environnement numérique tels qu’ordinateurs, smartphones, tablettes, enceintes connectées, et d’autres.

L’on peut apercevoir l’intimité de ce mouvement d’exception quel que soit l’angle de vue sur la Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture, côté cadran ou côté fond. Ses réglages, eux, se font par des correcteurs discrètement nichés dans les flancs de carrure.

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture: Fine watchmaking revisited

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture © Frédérique Constant

Nuances de bleu

Dans les deux versions, c’est la couleur bleue qui domine. De part et d’autre de l’affichage des complications, Frédérique Constant a opté pour un visage sans cadran. Cette option permet de voir l’intimité du calibre Manufacture FC-975 -dans toute sa splendeur - accompagné de ses délicates vis bleuies, de son perlage et de subtiles Côtes de Genève - mais aussi de favoriser le contraste entre le mouvement rhodié et les affichages du calendrier perpétuel. Pour en accroître la lisibilité, la Manufacture a d’ailleurs pris soin de leur offrir des compteurs en creux, à deux niveaux, permettant de mieux capturer la lumière.

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture: Fine watchmaking revisited

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture © Frédérique Constant

Pièces uniques, look multiples

Si la Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture est strictement limitée (30 pièces pour la version en or rose, et 88 pour la version en acier), chaque collectionneur pourra en revanche offrir à son exemplaire gravé et numéroté plusieurs visages. Chaque version est en effet accompagnée de deux bracelets, interchangeables à l’envi et sans outil.

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture: Fine watchmaking revisited

Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture © Frédérique Constant

La version en or rose est proposée avec un bracelet en cuir d’alligator surpiqué, complétée d’un second bracelet en caoutchouc, confirmant l’orientation très urbaine et contemporaine que la Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture peut prendre en quelques secondes. Ce même bracelet en caoutchouc est aussi fourni avec la version acier, complétée pour sa part d’un bracelet également en acier, à trois maillons, poli et satiné et avec une boucle déployante portant le sceau Frédérique Constant.

 

Vous aimerez aussi

La marque

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une mission claire : offrir de la haute horlogerie à prix raisonnables au plus grand nombre possible de passionnés de montres. En résumé, la marque souhaite que le luxe soit accessible à un plus grand nombre de personnes.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >