X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Claude Meylan

Rechercher dans :
Edito - Une révélation dans l'histoire du chronométrage

Edito Une révélation dans l'histoire du chronométrage

Le restaurateur de meubles anglais qui a changé les livres d’histoire horlogère

Ces dernières semaines, mon fil d’actualités a été dominé par les habituelles mauvaises nouvelles du monde : tempêtes, fusillades, émeutes, réchauffement climatique, le prince Harry (sans commentaires), mais de temps à autre surgit une histoire qui fait du bien et vous ne pouvez pas faire autrement que la partager, surtout si elle a trait à notre monde merveilleux de l’horlogerie.

Une révélation dans l'histoire du chronométrage

Villeret Calendrier Chinois Traditionnel © Blancpain

Cette histoire concerne un restaurateur de meubles londonien et anthropologue amateur du nom de Ben Bacon, qui étudiait les images de dessins rupestres du paléolithique à ses heures perdues…comme vous… lorsqu’il a commencé à remarquer un motif de points et de lignes sur les dessins de bétail, d’ours, de cerfs et de poissons. Il a poursuivi ses recherches en ligne et au British Museum jusqu’à obtenir suffisamment de données pour réaliser qu’il tenait quelque chose.

Une révélation dans l'histoire du chronométrage

Taureau © Ministère de la Culture / Centre National de la Préhistoire / Norbert Aujoulat

En partageant ses recherches avec des professeurs de l’Université de Durham et du University College de Londres, ils ont déduit tous ensemble que les marques sur les animaux correspondaient aux dates des cycles de reproduction des animaux les mois lunaires. Ces dessins de chasseurs-cueilleurs de la période glaciaire remontent à plus de 20'000 ans et n’expliquent pas seulement à quoi servaient les dessins dans les grottes, mais constituent aussi les plus anciennes traces de calendriers systématiques jamais enregistrées.

Une révélation dans l'histoire du chronométrage

Split-Seconds Monopusher Chronograph à Calendrier perpétuel © Patek Philippe

Le précédent calendrier lunaire le plus ancien serait une série de grandes fosses creusées pour tracer le cycle lunaire en Ecosse mésolithique. Cette nouvelle révélation est antérieure de 10'000 ans au calendrier écossais et réécrit l’histoire du calendrier telle que nous la connaissons.

Notre fascination actuelle pour le chronométrage crée un lien magnifique entre nous et les premiers hommes alors que notre besoin de calendrier continue d’être relié à notre survie de bien des façons. Et si vous trouvez que je tombe dans le mélodrame, imaginez simplement comment nous gérerions le trafic aérien sans lui !

Une révélation dans l'histoire du chronométrage

Reverso Tribute Duoface Calendar © Jaeger-LeCoultre

Heureusement nous avons de fabuleux horlogers pour nous aider à suivre les mois lunaires, sans compter les phases de lune et les années bissextiles. Il y a même des calendriers qui retracent les calendriers lunaires et solaires comme cette toute nouvelle Parmigiani PF Tonda Xiali à calendrier chinois, une première mondiale dévoilée cette semaine, ainsi que la toute dernière montre Blancpain en hommage au calendrier chinois traditionnel qui combine les calendriers lunaire/solaire et le calendrier grégorien.

A Revelation in the History of Timekeeping

Tonda PF Xiali Calendar © Parmigiani Fleurier

Pour les calendriers un peu moins compliqués – du moins au niveau de leur lecture – il y a la Jaeger-LeCoultre Reverso Tribute Duoface Calendar et la Patek Philippe Split-Seconds Monopusher Chronograph à calendrier perpétuel. Et si vous préférez quelque chose d’un peu plus contemporain, jetez un coup d’œil à l’Audemars Piguet Royal Oak Blue Ceramic et à la De Bethune DB25 Perpetual Calendar 40 mm.

Une révélation dans l'histoire du chronométrage

Royal Oak Blue Ceramic © Audemars Piguet

Personnellement je peux survivre sans connaître le cycle reproductif des poissons dans le lac Léman (même si je dois admettre que je suis un peu curieuse maintenant) ! Ma tête est actuellement occupée par notre calendrier éditorial, l’organisation des événements horlogers à venir en 2023 car l’année va être bien remplie et passionnante. Et comme nos ancêtres, j’en ai effectivement un sur le mur, mais je doute fort qu’il ne déconcerte quiconque ni qu’il entre dans l’histoire de l’art !

Une révélation dans l'histoire du chronométrage

DB25 Perpetual Calendar © De Bethune

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute...

En savoir plus >

En tant que plus ancienne marque horlogère au monde, Blancpain est l’archétype de la Manufacture à l’héritage horloger pluri-séculaire qui a su préserver sa tradition, tout en y insufflant un...

En savoir plus >

De Bethune épouse la richesse du savoir-faire de l’horlogerie d’hier afin de concevoir les montres de demain. De ce mariage résultent des garde-temps très exclusifs de Haute Horlogerie qui...

En savoir plus >

Jaeger-LeCoultre : BERCEAU DE LA HAUTE HORLOGERIE DEPUIS 1833. Nichée dans le décor serein de la Vallée de Joux, notre Maison offre un sentiment d’appartenance unique. C’est ici, inspirée par les...

En savoir plus >

L’un des plus récents exemples de réussite dans l’industrie horlogère suisse, Parmigiani Fleurier est né du lien étroit entre l’horloger Michel Parmigiani et la Fondation de Famille Sandoz

En savoir plus >

Si Patek Philippe jouit d'une renommée exceptionnelle et d’un rare prestige, c’est grâce à la constance avec laquelle la Maison a su appliquer sa philosophie d'excellence depuis sa fondation.

En savoir plus >