X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Sequent

Rechercher dans :
Geneva Watch Days
Czapek -  Antarctique Rattrapante

Czapek Antarctique Rattrapante

Rattrape-moi si tu peux !

Depuis sa renaissance en 2015, Czapek & Cie a cherché sans relâche à maintenir le délicat équilibre entre technique horlogère et esthétique raffinée. La toute nouvelle Antarctique Rattrapante marie ces deux aspects : « La collection Antarctique a été lancée en 2020 comme l'incarnation de l'élégance sportive », explique le CEO Xavier de Roquemaurel. « Elle réclamait une complication qui allait émerveiller nos aficionados ».

Les origines du projet remontent à la fondation de l'entreprise. « En 2012, nous avions lancé un chronographe en édition limitée sur une petite série de calibres vintages, des Valjoux 7733, dans le cadre du réenregistrement du nom Czapek, , explique Xavier.  « Ces quelques exemplaires avaient alors été vendus à des amis afin de lever des fonds pour le projet. »

Un acheteur a immédiatement remarqué la beauté des jeux de cames et de leviers lors des différentes phases de fonctionnement du chronographe. C'est ainsi qu'est née l'idée d’en fabriquer un dont le mécanisme serait exposé côté cadran.

C'était en 2015, et les bons concepts mettent souvent du temps à mûrir. L'équation difficile consistant à trouver le juste équilibre entre créativité, recherche et développement et volume de production n'avait pu être résolue au départ. Cependant, au fil des années, l'idée du chronographe revenait sans cesse. Cette synergie tant attendue advint alors grâce à une combinaison d’heureux hasards et d'obstination. Quant à l'idée d’une rattrapante, elle émergea lorsque notre partenaire Chronode, fut prêt à produire un chronographe à rattrapante à la fois fonctionnel et innovant.


 Antarctique Rattrapante

Antarctique Rattrapante © Czapek

« Nous aimions l'idée de pouvoir contrôler le temps, de l'arrêter puis de le rattraper », raconte Xavier en souriant. « De plus, nous placerions ce module du côté du cadran et donnerions au porteur un accès visuel complet au ballet des cames, leviers et roues. »

Un chronographe à rattrapante est, en fait, un mécanisme assez complexe, classé parmi les grandes complications, un véritable concentré de créativité mécanique. L'élément le plus remarquable en est très certainement sa pince qui immobilise instantanément l'une des roues du chronographe lorsque le poussoir de rattrapante est activé. Pendant ce temps, l'autre aiguille du chronographe doit continuer à compter le temps sans être dérangée. Lorsque la pince est relâchée, l'aiguille immobilisée "rattrape" alors de façon quasi instantanée sa compagne. A cette fin, chaque pièce doit être fabriquée selon les plus haute spécifications afin de garantir une précision absolue.

 Antarctique Rattrapante

Antarctique Rattrapante © Czapek

Un simple coup d'œil sur le SHX6, le calibre propriétaire de Czapek créé en collaboration avec Chronode, permet de se rentre compte de sa réalisation mécanique et esthétique hors pair. Cette dernière guide d’ailleurs parfois certains choix techniques. « Comme pour le chronographe classique, la rattrapante fonctionne grâce à l'énergie puisée dans la seconde roue", explique Xavier. "Cette fois, nous avons privilégié un embrayage horizontal plutôt que vertical pour mettre en valeur l'esthétique de la transmission ». Il en va de même pour le nombre et l'épaisseur des principaux composants qui ont été réduits et contenus au maximum afin de conserver les lignes épurés et les proportions équilibrée de son boîtier de 42.5 millimètres. La hauteur sur poignet est ainsi magnifiquement maîtrisée et garantie le même confort remarquable que les autres modèles de la collection Antarctique.

Esthétique et équilibre encore dans la composition des éléments mécaniques côté cadran. De prime abord c’est très certainement le pont central en forme de tripode qui attire immédiatement le regard. Celui-ci maintient un train de minutes satellite breveté et le mécanisme de rattrapante, en attente de brevet, juste en dessous. Les deux roues à colonnes, l'une en haut (pour le chronographe) et l'autre en bas (pour le mécanisme de rattrapante) divisent le mouvement en deux moitiés. Enfin, le totalisateur de minutes à quatre heures et la petite seconde à sept heures rappellent également l’une des caractéristiques esthétiques originales et immédiatement reconnaissables des garde-temps Czapek. Cette symétrie verticale utilisée comme guide visuel maintient ainsi le lien avec le spiritus rector de la société, le grand horloger du XIXe siècle, François Czapek.

L'Antarctique Rattrapante est équipée du bracelet en acier inoxydable Czapek, dont les maillons sont en forme de lettre C stylisée et livrée avec un deuxième bracelet additionnel en cuir ou en caoutchouc. Produite en édition limitée de 77 pièces, elle sera disponible à la boutique de la marque à Genève, auprès des détaillants officiels et en ligne sur Czapek.com sous forme de souscription en ligne.

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Czapek & Cie a pour origine l'un des noms les plus prestigieux de l'industrie horlogère, né du savoir-faire de deux émigrés polonais venus chercher refuge en Suisse après le soulèvement de novembre en Pologne (1830).

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >