X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par A. Lange & Söhne

Rechercher dans :
Watches and Wonders
Cyrus - Cyrus Klepcys DICE Lime : un dernier vert pour la route ?

Cyrus Cyrus Klepcys DICE Lime : un dernier vert pour la route ?

Cyrus dévoile une nouvelle version de son Double Chrono. Citron vert ou citron jaune : il ne sera plus nécessaire de choisir !

Il est l’un des meilleurs, même s’il ne veut pas l’avouer. Et pourtant, l’homme confesse avoir en son tiroir encore plus d’idées qu’il ne pourra jamais en exploiter... Jean-François Mojon, le discret magicien des plus belles complications horlogères de ces 15 dernières années, a de longue date mis son talent au service de Cyrus, notamment avec le récent et épatant tourbillon vertical. La Klepcys DICE, c’est aussi lui. DICE ? Double Independent Chronograph Evolution. 

C’est une évolution importante du chronographe. De son histoire, on retient l’invention (par Louis Moinet), l’apparition du second poussoir (attribuée à Breitling), la haute fréquence (Moinet, puis TAG Heuer), et la lecture par aiguille centrale (AGENHOR, exploitée par Singer Reimagined). 

Cyrus Klepcys DICE Lime : un dernier vert pour la route ?

Klepcys DICE Lime © Cyrus

 

Deux en un

Ce que propose Cyrus est différent : une montre avec deux chronographes indépendants. Deux modules totalement séparés, que l’on peut actionner ou arrêter indépendamment l’un de l’autre, pour mesure deux temps différents. Ce n’est donc pas une rattrapante (deux temps mais mesurés par le même chronographe), ni le système DEFY de Zenith (un seul chronographe mais avec un échappement qui lui est propre). La Klepcys DICE c’est, en somme, l’addition de deux chronographes en un même boîtier. 

Cette pièce existe déjà chez Cyrus, en deux séries limitées de 10 pièces (l’une en titane brut, l’autre en titane DLC noir). La version d’aujourd’hui, comme son nom « Lime » le laisse entendre, affiche un vert et un jaune citron beaucoup plus pétillants. 

De l’art de se dévoiler

On y retrouve la très spectaculaire construction apparente des modules de chronographes, dont on distingue la première roue à colonnes à midi, la seconde à 6h. Tout le train de rouages propre aux chronos est basculé côté cadran, une démonstration esthétique de savoir-faire telle que Louis Moinet l’avait initiée dans sa Memoris en 2016. Mais là s’arrête la comparaison : la DICE Lime a tout en double et s’avère d’une modernité ébouriffante. On se perd dans le jeu des composants entrant en mouvement lorsque l’un et / ou l’autre des chronographes sont actionnés, le premier par son poussoir à 3h, le second par son poussoir à 9h. 

Cyrus Klepcys DICE Lime : un dernier vert pour la route ?

Klepcys DICE Lime © Cyrus

Deux aiguilles en décrivent la course. La première, verte, adopte une course traditionnelle commençant à midi et suivant une gradation...verte. La seconde est en miroir : elle est jaune, suit une gradation jaune et commence à 6h. Elles circulent dans le même sens (horaire). Chacune possède son aiguille correspondante dans le compteur de 30 minutes situé à 3h. 

De manière assez traditionnelle, on retrouve le compteur de secondes horaires en face, à neuf heures, avec au centre un étonnant triskell (ou étoile de ninja, selon affinités). Et si l’ensemble reste (relativement) lisible et simple, c’est au prix d’un jeu de finitions qui, lui, s’avère d’une rare complexité : deux échelles tachymétriques, cadran saphir circulaire sur lequel sont peints les index, mouvement avec finition en traits tirés, platine grenée, boite polie et satinée, couronnes grenées, multiples nuances de gris, etc. 

L’ensemble respire la technicité et la mécanique de haut vol. On aurait préféré des index horaires plus lisibles – le 7 ne l’est presque pas – avec un Super-LumiNova blanc, par exemple, ainsi que dans les aiguilles squelettes, mais cela reste du détail. 

Offerte en boîte titane de 42 mm (couronnes exclues) pour 16,5 mm d’épaisseur, la DICE Lime parvient à se faufiler dans les dimensions usuelles d’un chronographe, malgré la complexité de son double chrono. On note sa belle étanchéité à 100 mètres, pas évidente à atteindre pour un boitier si complexe de 26 composants. Elle ne sera éditée qu’à 10 exemplaires, sur bracelet Cordura vert : 10 pièces en titane DLC noir et 10 pièces en titane poli et satiné.

 

Vous aimerez aussi

La marque

En tant qu’entreprise moderne, dynamique et indépendante avec une manufacture basée au Locle, Cyrus doit, pour parvenir à « conquérir l’innovation », plonger dans l’inconnu pour découvrir ce qui n’a jamais été fait avant. Les montres Cyrus, conçues par le maître horloger Jean-François Mojon, sont un mélange parfait du plus haut niveau d’innovation possible et d’une esthétique unique et caractéristique qui dote toutes ses créations d’une forte...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >