X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Vuitton

Rechercher dans :
Audemars Piguet - Code 11.59 by Audemars Piguet

Audemars Piguet Code 11.59 by Audemars Piguet

Chronographe automatique tout en contrastes

Repoussant ses limites toujours plus loin, la manufacture suisse de Haute Horlogerie Audemars Piguet poursuit le développement de sa collection Code 11.59 by Audemars Piguet avec deux modèles pionniers de chronographes automatiques qui allient or rose ou gris 18 carats et céramique noire. Mêlant esthétique audacieuse et savoir-faire intransigeant, ces nouvelles références bicolores permettent à la collection d’atteindre de nouveaux sommets en termes de fabrication et de finitions main.

Code 11.59 by Audemars Piguet Selfwinding Chronograph // 41 mm

Code 11.59 Chronographe Automatique / 41 mm © Audemars Piguet

Alliance de céramique noire et d'or

Les deux nouveaux modèles affichent un design bicolore contemporain. Forgés en or rose ou gris 18 carats, la lunette, les cornes et le fond de boîte contrastent avec la carrure octogonale en céramique noire. Combinant technologies de pointe et savoir-faire traditionnel, l’industrialisation de la boîte et les finitions main de ses composants ont nécessité un développement complexe, des outils dédiés et des talents humains très spécialisés.

Code 11.59 by Audemars Piguet Selfwinding Chronograph // 41 mm

Code 11.59 Chronographe Automatique / 41 mm © Audemars Piguet

La carrure en céramique a été conçue en collaboration avec l’entreprise familiale suisse Bangerter, spécialisée dans la production de composants de précision en céramique, carbure de tungstène et autres matériaux extra-durs. Un processus industriel complexe a été nécessaire à la production de la carrure de ces nouveaux chronographes automatiques. De la poudre d’oxyde de zirconium est combinée à un liant dont le secret de la composition est précieusement gardé par l’entreprise. Une première forme est alors donnée à la matière sur des machines CNC 5 axes de dernière génération. Le liant est ensuite éliminé par traitement thermique. Le composant horloger est ensuite durci par frittage à une température d’environ 1400° C – la céramique rétrécit d’environ 25% lors de cette phase, constituant un véritable défi de réalisation. Le composant subit ensuite un usinage à dur à l’aide d’outils diamantés de haute précision. Ses surfaces géométriques sont pré-polies et pré-satinées avant d’être finies à la main par des experts.

Les composants en céramique et en or de la boîte ont tous été finis à la main dans les moindres détails en intégrant l’alternance de chanfreins polis et satinés, signature de la marque. Les artisans de la Manufacture ont relevé un nouveau défi en alignant parfaitement les composants en or et en céramique ainsi que les surfaces rondes et anguleuses. Le contraste ainsi obtenu grâce aux différents matériaux et techniques de finitions confère à la pièce un captivant jeu de lumière.

Cadrans au style contemporain

En or rose ou gris 18 carats, les deux modèles sont complétés par un cadran gris foncé aux tons fumés, décoré d’un satinage vertical parfaitement aligné aux traits tirés de la boîte. Les compteurs de chronographe et le réhaut noirs confèrent davantage de profondeur au cadran tout en rappelant subtilement la carrure octogonale en céramique noire. Enfin les aiguilles et index en or gris ou rose 18 carats apportent une touche de brillance.

Raffinement du calibre 4401

Ces deux modèles sont animés par le Calibre 4401, le dernier chronographe intégré de la Manufacture qui présente une roue à colonne et une fonction retour en vol qui permet de relancer le chronographe sans avoir à l’interrompre ou à le réinitialiser au préalable. Grâce à leur mécanisme automatique, leur réserve de marche de 70 heures et leur étanchéité jusqu’à 30 m, les deux chronographes automatiques s’adaptent sans peine à un style de vie actif. Le Calibre 4401 est en outre équipé d’un système d’engrenage vertical qui empêche les aiguilles de sauter lorsque le chronographe est actionné ou arrêté. Un mécanisme breveté de remise à zéro s’assure quant à lui que chaque aiguille de compteurs retrouve sa position initiale. Ce mouvement à l’esthétique raffinée permet enfin d’admirer, à travers le fond saphir, des composants habituellement cachés. Ainsi, la roue à colonne et la danse des marteaux de chronographe* sont visibles pour le porteur. D’autres éléments tels que la masse oscillante en or rose 22 carats dédiée à cette collection, mais aussi les décorations élégantes dont les «Côtes de Genève», les « traits tirés » et le perlage, s’exposent également à travers le fond saphir.

Code 11.59 by Audemars Piguet Selfwinding Chronograph // 41 mm

Code 11.59 Chronographe Automatique / 41 mm © Audemars Piguet

Un bracelet en caoutchouc texturé

Ces deux modèles sont complétés par un bracelet caoutchouté noir décoré d’un motif texturé qui lui confère un look contemporain. Le caoutchouc a été ajouté à une doublure en cuir de veau. L’intégration du bracelet dans la prolongation des cornes ajourées, soudées à la lunette extra-fine, révèle encore les finitions main raffinées qui ornent l’architecture de la boîte aux contrastes puissant.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Audemars Piguet est l’une des très rares entreprises horlogères familiales indépendantes. Elle est installée depuis sa fondation en 1875 au Brassus, dans la Vallée de Joux, au cœur même de la Haute Horlogerie suisse.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >