X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par H. Moser & Cie

Rechercher dans :
20e Anniversaire
R.W. Smith - Roger Smith OBE

R.W. Smith Roger Smith OBE

Horloger indépendant**

Roger Smith n'avait que 16 ans quand il est entré à la Manchester School of Horology en 1986. Pendant ses études, il a assisté à une conférence de George Daniels CBE et, fasciné par l’idée de réaliser une montre à la main, il a perçu ce qu’il allait devenir. Il est de notoriété publique que, après son diplôme, Roger a passé un an et demi à fabriquer une montre de poche qu’il est allé soumettre à l’analyse et à l’approbation de George, sur l’île de Man.

« En mon for intérieur, je savais que mon travail n’était pas assez bon, j’avais néanmoins besoin de l’entendre de lui », déclare Roger à propos du rejet de sa montre par George. « Mais l’horlogerie est addictive, ce qui correspond à ma personnalité, et j’ai passé les cinq années suivantes à refaire la pièce, avant de retourner la montrer à George. » Les 34 critères requis par la « méthode Daniels » avaient alors été maîtrisés et, de ce fait, neuf ans après le début de l’aventure horlogère de Roger, George l’a invité à travailler à ses côtés.

Roger a ouvert son propre studio trois ans après son installation sur l’île. Reconnaissant envers George pour le rôle de mentor qu’il a joué jusqu’à sa mort en 2011, Roger espère qu’il honore l’héritage de son maître et ami, en poursuivant son oeuvre et en lui donnant une nouvelle dimension.

Roger Smith OBE

Roger Smith © Stephen Daniels

Après avoir présenté ses modèles Series 1 et 2, Roger a été sollicité pour devenir un ambassadeur de l’innovation, la technologie et la créativité britanniques. En 2013, il a présenté la montre symbolique « Great Britain » qui, depuis, a fait le tour du monde. En 2015, il s’est lancé dans la production de versions renouvelées des Series 1 et 2 ainsi que des toutes nouvelles Series 3, 4 et 5 – toutes dotées de l’échappement Co-Axial optimisé par ses soins.

Interrogé sur ses plus grandes réalisations personnelles, Roger rappelle la création de sa première montre de série (et la première créée au Royaume-Uni). « Nous avons prouvé que c’était possible, d’autres le font aujourd’hui », précise-t-il. « Et, avec le développement de l’échappement Co-Axial, nous avons réalisé la montre qui est, je crois, la plus efficace au plan mécanique. Nous faisons assurément des progrès dans l’amélioration de la chronométrie mécanique : nos montres ne nécessitent un entretien que tous les 10 à 15 ans. »

Quant à l’avenir et à la trace qu’il laissera dans l’histoire de l’horlogerie, Roger fait référence à ses illustres prédécesseurs : « J’aimerais que l’on se souvienne de moi pour mon concours au progrès de la chronométrie mécanique. Breguet était un créateur et un innovateur, George aussi. Beaucoup d’horlogers veulent uniquement fabriquer des montres, j’entends contribuer à les rendre meilleures. »

*Rédigé par Tracey Llewellyn

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

Vous aimerez aussi