X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Purnell

Rechercher dans :
20e Anniversaire
Frédérique Constant - Aletta & Peter Stas

Frédérique Constant Aletta & Peter Stas

Co-fondateurs**

En 1994, Aletta et Peter Stas n'ont qu'une seule idée en tête. Après avoir constaté que les vitrines horlogères n’offraient que deux alternatives, des garde-temps superbes, inaccessibles, ou des modèles de mauvaise facture, ils rêvent de proposer des montres innovantes, de qualité et à des prix raisonnables. Ils lancent alors la première montre Frederique Constant : la Heart Beat qui deviendra rapidement la signature maison. Ils s’installent à Genève et rejoignent le cercle fermé des manufactures en 2004 : ils présentent alors le premier calibre Frederique Constant entièrement conçu et assemblé en interne. Une montée en gamme certaine mais la philosophie du couple est gravée dans le marbre, le plaisir du luxe doit se démocratiser.

Frederique Constant passe au statut de groupe en rachetant la maison très axée sport Alpina en 2002 et en créant Ateliers de Monaco en 2009. En marge de la mise au point de différents calibres dits manufacture, dont le Quantième Perpétuel le moins cher du marché, Frederique Constant lance un pavé dans la mare et éclabousse l’establishment en 2015. Elle présente la première montre intelligente, avec un cadran analogique classique animé par un module électronique, qui marie les codes de l’excellence horlogère suisse à un module avant-gardiste : la Horological Smartwatch.

Aletta & Peter Stas

Aletta & Peter Stas © Frédérique Constant

Un mariage réussi qui va encore plus loin avec la révélation à Baselworld 2018 de la Hybrid Manufacture, une smartwatch nouvelle génération qui, cette fois, unit un véritable calibre automatique à un module de haute technologie et à un système d’analyse du calibre.

En trois décennies, Aletta et Peter Stas ont réussi leur pari. Frederique Constant fait désormais partie des meubles. La manufacture inaugure de nouveaux locaux à Plan-les-Ouates et passe de 3’200 m2 à 6’200 m2, dont une partie consacrée à son musée. Un couple d’entrepreneurs avertis qui a démocratisé le luxe tout en alliant l’horlogerie mécanique et la technologie connectée. Une réussite qui a séduit le géant japonais Citizen qui a racheté le groupe Frederique Constant en 2016.

*Rédigé par Hervé Borne

*À l’occasion du 20ème anniversaire de GMT Magazine et de WorldTempus, nous nous sommes lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années en horlogerie dans The Millennium Watch Book, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais, avec une remise de 10% en utilisant le code WT2021.

Commander maintenant

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

C’est en offrant du luxe abordable que Frédérique Constant a connu le succès, atteignant des taux de croissance bien supérieurs à la moyenne de l’industrie. Les propriétaires se sont donné une mission claire : offrir de la haute horlogerie à prix raisonnables au plus grand nombre possible de passionnés de montres. En résumé, la marque souhaite que le luxe soit accessible à un plus grand nombre de personnes.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >