X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Charles Girardier

Rechercher dans :
Foires horlogères - Salons horlogers : Genève...et ensuite ?

Foires horlogères Salons horlogers : Genève...et ensuite ?

La place genevoise s’est taillé la part du lion. La pandémie a douché quelques initiatives naissantes. Que reste-t-il des autres salons horlogers ?

Le saviez-vous ? Il existe actuellement plus de 40 salons horlogers et joailliers dans le monde ! Certains sont locaux, d’autres continentaux. Et les internationaux ? Depuis la fin de Baselworld (dans sa forme traditionnelle), il ne semble plus y en avoir qu’un : Watches and Wonders. À date, il reste programmé du 30 mars au 5 avril 2022, à Genève. Né du SIHH sous l’impulsion du groupe Richemont, il a gagné en part de voix, de notoriété, d’efficacité.

Salons horlogers : Genève...et ensuite ?

Watches and Wonders Shanghai © Watches and Wonders

Un événement, trois défis

Malgré son ascension, il reste sujet à trois défis. Le premier : ne pas recréer à Genève ce qui ne fonctionnait déjà plus à Bâle : trop grand, trop cher, trop autarcique. 

Le deuxième : rassembler le plus largement...sans perdre son identité de salon à taille humaine. Watches and Wonders agrège déjà près de 45 marques. Globalement, il y a beaucoup plus de marques en voie d’y entrer que de marques qui en sortent (comme Audemars Piguet, Richard Mille, Van Cleef & Arpels ou Greubel Forsey). La limite entre intimisme et gigantisme reste à trouver. 

Enfin, troisième défi : le risque pandémique et sa digitalisation associée. Watches and Wonders est l’héritier du SIHH, monument genevois qui n’a jamais véritablement su se départir de sa localisation ni de son présentiel. Le retard est en partie comblé, avec un salon qui se déroule aussi, aujourd’hui, à Shanghai et Sanya. Reste la digitalisation. Elle fut menée tambour battant pour faire face à la pandémie de 2020, avec une remarquable efficacité. Il faut à présent maintenir ces acquis, poursuivre cette présence on-line continue, globale, annuelle – des thèmes sur lesquels le « nouveau Baselworld » est très offensif, notamment par son concept de « plate-forme phygitale ». 

Salons horlogers : Genève...et ensuite ?

Geneva Watch Days © Geneva Watch Days

Salons américains

Sur le continent américain, le Salon Internaciónal Alta Relojería (SIAR, à Mexico) est devenu incontournable. À ce jour, il reste programmé du 19 au 21 octobre. Comme pour conjurer un éventuel retour de flamme pandémique, il s’est précédé d’un SIAR « Summer Experience » du 15 au 17 juin, avec Hublot, Zenith, Bovet, Trilobe, Louis Moinet, Franck Muller, parmi d’autres. 

L’autre grand salon américain se tiendra à Las Vegas : JCK, du 10 au 13 juin 2022. Le show n’est pas toutefois pas dédié à l’horlogerie mais à la joaillerie. Il fêtera cette année ses 30 ans. Les marques horlogères n’en seront qu’une infime partie. Pour avoir un contenu « 100% horloger », il faudra plutôt se rendre à New York, du 22 au 24 octobre 2021, pour Watch Time New York.

Retour en Europe

Hormis Watches and Wonders (confirmé), Baselworld (en cours de renaissance), reste Time To Watch (Genève, 30 mars au 5 avril 2022). Le salon se destine « aux marques créatives et innovantes », sans que le projet ne soit plus avancé à ce stade. Genève devrait également redevenir le théâtre de Geneva Watch Days en août 2022. La base des 25 maisons participantes n’est pas confirmée mais, comme le soulignait une maison exposante il y a quelques semaines, « il est toujours bon d’envoyer un signal d’unité au marché, de cette capacité qu’ont des marques de se réunir spontanément pour proposer un événement commun ». L’édition 2022 ne devrait pas être remise en question. 

Enfin, après la disparition du salon « Les Montres », Paris ne devrait plus avoir de salon horloger autre que Bijorhca (3 septembre 2021), axé principalement sur la joaillerie et la montre accessoire. Dommage pour la place parisienne, mais il faudra se rendre en d’autres cités pour découvrir des nouveautés horlogères : Midora (Leipzig, septembre), Watches & Jewellery - Hodiny A Klenoty (Prague, septembre), voire au Moyen-Orient, avec le JWS (« Salon des Grandes Complications »), à Abu Dhabi, du 26 au 30 octobre. Reste enfin la Dubai Watch Week : fondée en 2015 par Ahmed Seddiqi & Sons, elle reste prévue du 24 au 28 novembre 2021. 

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

Les marques

La manufacture Bovet s’inscrit dans une tradition d’arts décoratifs appliqués à ses cadrans, boîtes et mouvements finement gravés, ciselés, émaillés, guillochés ou peints à la main, pérennisant...

En savoir plus >

Depuis ses débuts, Hublot incarne un design et une innovation en rupture d’avec l’ordre horloger établi. Avec Jean-Claude Biver et dès 2004, ces valeurs sont érigées en un nouveau code génétique...

En savoir plus >

La Maison Louis Moinet est née de la passion d’un homme qui se retrouve aujourd’hui dans chacune de ses créations. Elle conduit le concept d’exclusivité à son paroxysme en ne développant que des...

En savoir plus >

Une audace horlogère née d’une envie de se libérer des codes horlogers. Une nouvelle lecture de l’heure. De la poésie au poignet, un lien affectif au temps. Trilobe, c’est tout cela... et bien plus...

En savoir plus >

Depuis sa création, Zenith cultive la capacité d’ouvrir de nouveaux horizons en accompagnant quelques-unes des plus remarquables aventures humaines.

En savoir plus >