×

Cette recherche est sponsorisée par Scatola del Tempo

Rechercher dans :

Ulysse Nardin

Une technologie de pointe alliée à un héritage unique issu de la chronométrie marine, voilà ce qui distingue Ulysse Nardin des autres marques

A propos

Fondée en 1846 par Ulysse Nardin, la marque éponyme a tiré profit de la popularité des chronomètres de marine pour la navigation de précision à l’époque dorée des voyages en mer, avant l’avènement de l’aviation. Depuis lors, cette spécialisation fait partie de l’ADN de la société et demeure déterminante pour la marque aujourd’hui.

Lorsque l’Observatoire de Neuchâtel a publié ses ultimes statistiques officielles concernant ses certifications de chronomètre, le nom d’Ulysse Nardin est apparu pas moins de 4'324 fois sur un total de 4'504 certificats décernés, une proportion ahurissante de 95% du total.

Réanimée après la « crise du quartz » par l’investisseur passionné Rolf W. Schnyder, épaulé par le génie de l’horlogerie Ludwig Oechslin, la société Ulysse Nardin a connu une véritable renaissance en s’appuyant sur son patrimoine maritime et une quête constante de l’innovation. Ces dernières années, la marque a été à l’avant-garde des développements technologiques en horlogerie.

1846
Création de la société par Ulysse Nardin.
1984
L’Astrolabium Galileo Galilei marque la renaissance de la société et lui vaut une entrée dans le Livre Guinness des records. C'est le premier modèle de la Trilogie du Temps (suivi par le Planetarium Copernicus et Le Tullurium Johannes Kepler).
1996
Lancement du Marine Chronometer 1846 muni du calendrier perpétuel révolutionnaire « Perpetual Ludwig », du nom de son inventeur Ludwig Oechslin. Cette complication permet de régler le calendrier perpétuel au moyen d’une simple couronne.
2001
Ulysse Nardin fait œuvre de pionnier en étant le premier horloger à incorporer du silicium dans ses mouvements.
2012
Lancement du Marine Chronometer Manufacture, dont le calibre UN-118, entièrement élaboré à l’interne, est le fruit d’un investissement conséquent dans la société pour parvenir à une totale indépendance dans la production de mouvements.
Philosophie
Ulysse Nardin se définit comme un futuriste créatif explorant constamment des voies originales pour exploiter les nouvelles technologies et les nouveaux matériaux. L’un des meilleurs exemples est son utilisation pionnière du silicium en horlogerie, mais également le développement d’innovations comme l’échappement Dual Ulysse, en diamant, l’Ulysse Anchor et l’amortisseur UlyChoc en silicium.
 
Même après 170 ans d’activité, l’objectif premier d’Ulysse Nardin est encore de repousser les limites de la conception, de l’ingénierie et de la technologie et de surprendre constamment les passionnés de montres dans le monde entier.
Les collections

Classical

De la sobriété de la configuration intemporelle à trois aiguilles avec date jusqu’à l’exquise touche personnelle d’un cadran en émail, la collection Classical dispose d’un modèle pouvant convenir aux goûts des collectionneurs de montres de luxe les plus aguerris.

Exceptional

Freak et Stranger, des modèles extraordinaires, sont le sommet de la recherche technique chez Ulysse Nardin, qui invente de nouvelles façons pour le mouvement d’interagir avec l’affichage de l’heure et ajoute une touche audiovisuelle magique au cadran.

Functional

Des modèles comme El Toro, avec sa combinaison distinctive de deux fonctions : double fuseau horaire et calendrier perpétuel ; le modèle futuriste Sonata, avec son alarme à répétition ; et les modèles Dual Time et Executive, tant pour hommes que pour femmes, sont des parangons de fonctionnalité.

Marine

Incarnation de l’histoire d’Ulysse Nardin dans la chronométrie marine et la navigation, la collection Marine est composée de chronomètres, de chronographes et de montres de plongée qui allient la solidité et les caractéristiques qu’exige l’environnement marin avec les mouvements les plus sophistiqués élaborés à l’interne.

Les montres

Manufacture de haute horlogerie sise au Locle en Suisse, Ulysse Nardin est presque entièrement dédiée à l’univers de la marine. La plupart de ses montres abritent un calibre assemblé selon les plus hauts standards horlogers. A terme, la maison se donne d’ailleurs pour objectif d’avoir l’intégralité de ses modèles avec mouvement 100% manufacture.

Beaucoup d’entre eux ont d’ores et déjà reçu un grand nombre de prix, notamment pour les travaux de la manufacture sur le silicium, dont elle est pionnière dans l’usage en horlogerie. Le silicium, pour mémoire, fut d’abord utilisé pour le spiral avant d’être étendu à d’autres composants des montres, principalement pour son organe réglant. Un certain nombre de marques se sont emparées du sujet et, depuis, le silicium est devenu répandu en bon nombre de montres, offrant ainsi une belle réplique à Ulysse Nardin qui en fut pionnière.

Horlogerie de grands fonds

Dans un univers maritime, la Diver trouve naturellement sa place. La pièce avec boite acier s’avoue résolument contemporaine. Autour de sa date se déploie une grande variété de cadrans, aux tons sombres contrebalancés par l’usage de couleurs vives, de sertissages et guillochages en forme de vague. La Diver est pour certains modèles équipée d’un mouvement à chronographe, rappelant ainsi l’essence des montres à vocation marine dont l’objectif initial, par leur précision, était de permettre le calcul de sa position en mer. Ainsi, dans une maxi ouverture de cadran, la Diver s’impose en héritière d’une grande tradition de l’horlogerie suisse...et anglaise.

Master of Chronometer

Cet héritage partagé, suisse et anglais, est le fruit d’un concours qui vit s’opposer les plus grands horlogers de ces deux nations pour créer la pièce la plus précise possible. La victoire revint aux anglais mais la Suisse perpétua cette tradition de chronométrie de haut niveau. La collection Chronometer en est le témoignage. Parfaite lisibilité, grandes aiguilles, mouvement manufacture, échappement silicium, la collection est une (i)ode à la précision maritime. Les pièces d’aujourd’hui sont complétées d’un guichet de date à 6h contenu dans une robuste boite en acier, donnant la réplique à des modèles Chronometer plus habillés, en or.