×

Cette recherche est sponsorisée par Richard Mille

Rechercher dans :
SIHH
Cartier - Plus mystérieux que jamais

Cartier Plus mystérieux que jamais

Comme à son habitude, à deux mois de l’ouverture du SIHH, Cartier lève un pan du voile sur les nouveautés que la Maison présentera à Genève.

L’immense stand Cartier du SIHH attire toujours de nombreux visiteurs jouant des coudes devant les vitrines et pointant leurs téléphones portables sur les nouveaux garde-temps et les pièces joaillières fascinantes, souvent uniques. Nous devrons attendre le 15 janvier pour voir la collection 2018, mais Cartier vient de lever une partie du mystère avec la présentation de deux nouveautés … mystérieuses !

Rotonde de Cartier Jour & Nuit Mystérieux

Avec ce garde-temps, Cartier propose pour la première fois la combinaison dans la même montre de deux complications emblématiques de la Maison, le mouvement mystérieux et le mouvement Jour&Nuit. Tous deux sont des incarnations de la riche histoire horlogère de Cartier, et plus particulièrement de celle des pendules, un pan crucial de son patrimoine créatif. A cet égard, l’année 1912 est à marquer d’une pierre blanche puisque c’est cette année-là que fut créé le mouvement mystérieux pour la pendule Modèle A, mais aussi le mouvement Jour & Nuit, pour une pendule connue sous le nom de Comète ou Planète. Cent cinq plus tard, les pendules et montres « mystérieuses » continuent de susciter curiosité et perplexité – il faut dire qu’un maître de l’illusionnisme de l’époque, Jean-Eugène Robert-Houdin, avait inspiré les concepteurs du mouvement - et que même si les amateurs d’horlogerie connaissent aujourd’hui l’astuce qui permet d’animer les aiguilles semble-t-il en apesanteur sur un fond transparent et déconnectées de tout mouvement, l’illusion reste féérique.

Plus mystérieux que jamais

Rotonde de Cartier Jour & Nuit Mystérieux © Cartier


Sur la Montre Rotonde de Cartier Jour & Nuit Mystérieux, ce sont le soleil et la lune dorés, indicateurs de la fonction Jour & Nuit, qui jouent à la magie de la lévitation. Animés par le mouvement mystérieux, ils apparaissent, se déplacent et disparaissent chacun leur tour dans le demi-cercle supérieur transparent d’un cadran marron alternant guilloché rayonnant et décor satiné soleil, et ciblent l’heure. En dessous, l’aiguille bleuie rythme les minutes rétrogrades. Les teintes chaudes du cadran s’accordent avec l’or rose du boîtier de 40mm. A l’intérieur œuvre le Calibre 9982 MC à remontage manuel, fait de 174 composants, battant à 28'800 alt/h et offrant une réserve de marche de 48h.

Rotonde de Cartier Double tourbillon mystérieux squelette

Le Double Tourbillon Mystérieux de Cartier est apparu dans la montre Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux de 2013 (Calibre 9454 MC), puis dans la Répétition Minutes Double Tourbillon Mystérieux présentée au SIHH l’an passé (Calibre 9407 MC). Ce double tourbillon qui semble flotter dans le vide exalte aussi la joaillière Montre pendentif Azuré Tourbillon Mystérieux(2016). Il revient cette année en version Calibre 9465MC avec des ponts squelettés en chiffres romains qui augmentent encore l’effet de légèreté et la transparence qu’offre le tourbillon semblant évoluer dans le vide. Résultat, ce nouveau garde-temps squelette n’en paraît que plus aérien encore. Le tourbillon n’a pas changé ; doublement volant, il tourne sur lui-même en soixante secondes au milieu de l‘espace transparent, alors que la cage pivote également sur elle-même en 5 minutes. L’effet de lévitation est assuré par des disques saphir.

Plus mystérieux que jamais

Rotonde de Cartier Double tourbillon mystérieux squelette © Cartier

Certifiée Poinçon de Genève et éditée à 30 exemplaires seulement, la montre Rotonde de Cartier Double tourbillon mystérieux squelette mesure 45mm de diamètre et son boîtier en platine n’affiche que 12,4 mm d’épaisseur. Le Calibre 9465 MC à remontage manuel a fait l’objet de finitions minutieuses, avec des ponts anglés, des flancs étirés et des têtes de vis polies. Ses 286 composants sont imbriqués dans une épaisseur totale de 6,28mm. Il bat à 21'600 alt/h et garantit une autonomie de 52 heures à la montre. Cette Rotonde de Cartier Double tourbillon mystérieux squelette en platine existe aussi en version avec lunette sertie de diamants taille baguette. On se réjouit de la découvrir en janvier à Genève, ainsi que l’ensemble de la collection 2018 de Cartier.

La marque

Audace et inventivité, l’histoire horlogère de la Maison Cartier est le reflet d’un état d’esprit unique : « le joaillier des rois et le roi des joailliers». Sa renommée est liée à la tradition d’excellence dont elle a hérité. Cartier fut précurseur dans l’utilisation du platine en joaillerie et l’un des pionniers de l’horlogerie.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >

Vous aimerez aussi