X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Jaeger-LeCoultre

Rechercher dans :

Mathey-Tissot

C’est une maison légendaire qui a œuvré non seulement en son propre nom, mais également pour celui des plus prestigieuses marques de l’industrie horlogère du siècle passé. Reculée en ses terres du Ponts-de-Martel, Mathey-Tissot s’est développée dès les années 1920 dans la fabrication de calibres simples mais également de belles et rares complications, souvent brevetées, avec notamment de remarquables calibres à chronographe et à répétition des quarts ou des minutes.

A propos

C’est une maison légendaire qui a œuvré non seulement en son propre nom, mais également pour celui des plus prestigieuses marques de l’industrie horlogère du siècle passé. Reculée en ses terres du Ponts-de-Martel, Mathey-Tissot s’est développée dès les années 1920 dans la fabrication de calibres simples mais également de belles et rares complications, souvent brevetées, avec notamment de remarquables calibres à chronographe et à répétition des quarts ou des minutes.

Les premières années de la marque furent dédiées à la production de ces complications, à les fournir à de prestigieuses maisons comme Vacheron & Constantin, Ulysse Nardin, Breguet ou Girard-Perregaux, mais également à faire certifier un certain nombre de ses calibres et à obtenir différents prix de chronométrie au sein d’observatoires comme celui de Kew ou de Genève. La maison familiale fut également récompensée en 1914 du Premier Prix de l’Exposition Nationale Suisse à Berne.

Progressivement, Mathey-Tissot développe ses propres modèles et témoigne d’une créativité unique. On lui doit notamment des montres telles que les « Coin Watch », consistant à ouvrir en deux une pièce de monnaie et à y insérer un mouvement mécanique à remontage manuel d’une très grande finesse. Plus tard, la société se spécialise dans la fourniture de montres à destination des corps armés, dont elle a également produit ses propres chronographes, notamment les fameux Type 20. Enfin, Mathey-Tissot a développé un savoir-faire très particulier à l’époque, consistant à offrir un niveau avancé de personnalisation pour ses clients. C’est d’ailleurs aujourd’hui encore une possibilité offerte aux clients actuels de la marque. Le plus célèbre d’entre eux fut Elvis Presley. Le plus récent : San Antonio.

C’est au sein de cet immense patrimoine que la marque propose aujourd’hui des garde-temps modernes ou inspirés de cet héritage, qui court des années 1880 jusqu’aux années 1970. Cadrans vintage, cornes intégrées, pièces personnalisées : le savoir-faire de Mathey-Tissot se préserve et se renouvelle au sein de collections techniques, parfois colorées, mais toujours au prix le plus juste...sauf pour les pièces d’époques, que les collectionneurs s’arrachent à des prix qui dépassent l’entendement, plus belle preuve de la valeur patrimoniale unique d’une Mathey-Tissot.

Mathey-Tissot est aujourd’hui dirigée par M. Alberto Frigerio Bonvicino, entré dans la société en 1994. Ayant occupé un grand nombre de postes au sein de la maison, il en fait perdurer l’esprit familial et indépendant.

1886
Fondation de la marque par Edmond Mathey-Tissot
1914
Grand Prix de l’exposition nationale Suisse à Berne
1950
Chronomètres Mathey-Tissot achetés par les plus grandes marques (Breguet)
1970
Elvis Presley commande des Mathey-Tissot pour en faire des « pass VIP »
1980
Mathey-Tissot signe un contrat avec KLM, lancement dans le Duty Free
Philosophie

Mathey-Tissot possède une singulière histoire qui en fait une marque à part dans le paysage horloger. La maison a façonné et épousé tous les contours de la montre mécanique à travers les siècles. L’entreprise familiale a conçu des calibres trois aiguilles les plus simples et fiables, en même temps que les complications les plus raffinées. Elle a produit sous son nom propre, tout en travaillant comme fournisseur des marques les plus prestigieuses. Mathey-Tissot a traversé le XIXe siècle, le XXe siècle, et aborde le XXIe siècle avec une créativité qui ne se dément pas. Et dans un marché toujours plus concurrentiel, la maison veille aujourd’hui à offrir à chaque client un garde-temps riche de ces 135 ans d’histoire mais au prix juste, Swiss Made et garanti trois ans.

Les collections

Edmond

Collection patrimoniale ainsi nommée d’après le prénom du fondateur de la maison, Edmond Mathey-Tissot, la gamme Edmond rend hommage aux garde-temps créés dès 1886. Esprit rétro, complications techniques (chronographe, DayDate), finitions exemplaires (mouvement squelette) et calibres de prestige (Calibre 98), la collection Edmond convoque la prestigieuse ascendance d’une maison qui a façonné l’horlogerie suisse pendant plus d’un siècle.

Mathy

Collection contemporaine d’inspiration sport et nautisme, la Mathy offre un large éventail de références aux cadrans travaillés, colorés, au look allant des années 60 à 80 avec des couleurs pétillantes. Sur bracelet acier ou caoutchouc, la Mathy se joue de la nacre, de l’acier et des tons or avec décontraction et élégance.

Type 21

Mathey-Tissot a fourni les plus grands noms de l’industrie horlogère avec ses montres de « Type », comme les Type 21, 22 ou 23, chronographes bicompax ou tricompax. Toujours présentes en collection, ces montres de type « MilSpec », pour « Military Specifications », puissantes et robustes, rappelle que Mathey-Tissot a fourni – et fournit encore aujourd’hui – un certain nombre de corps armés avec des pièces mécaniques destinées à servir au front. Une collection authentique et forte, doublée d’un prestigieux passé opérationnel.

Les montres