X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Tudor - L'heure faste

Tudor L'heure faste

Une collaboration avec Ducati, les rééditions d'une collection emblématique, l'avènement de nouvelles lignes : Tudor rend une fois de plus hommage à ses valeurs uniques et à son patrimoine de plus de six décennies.

Montres Le Guide 11-12


Michel Jeannot

Tudor_331681_0



Nous sommes le 6 mars 1946 quand Hans Wilsdorf lance, dans le sillage de Rolex, la marque « à la rose » : Tudor. L'idée est de créer des collections dignes de la même confiance traditionnelle que Rolex, à un prix plus accessible. L'intuition de Hans Wilsdorf est aussi ingénieuse que simple à une époque où le marché de la montre-bracelet est en pleine expansion. Le public est disposé à apprécier des modèles dont toutes les caractéristiques techniques, esthétiques et fonctionnelles, ainsi que la distribution, sont garanties par Rolex, déjà mondialement réputée pour la qualité de sa production. Entre 1947 et 1952, Tudor lance le modèle Tudor Oyster, puis la ligne Tudor Oyster Prince. Parfaitement étanches, dotés de mouvements automatiques, ils symbolisent l'alliance entre précision et fiabilité, design et technique. Très vite, le style Tudor s'associe aux notions de modernité et de précision.


Lire la suite de l'article

 

Tudor_331681_1
Lire les autres articles de Montres Le Guide 11-12

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >