X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Louis Moinet

Rechercher dans :
Watches and Wonders
Vacheron Constantin - Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir

Vacheron Constantin Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir

Une pièce à exemplaire unique Les Cabinotiers à affichage de type régulateur et calendrier perpétuel avec phases de lune de précision, instrumentée par le calibre manufacture 2460 RQP

Serti de pierres précieuses sur la lunette et le cadran délicatement guilloché, ce modèle conjugue technicité d’affichage et lecture élégante du temps. Cette nouveauté, présentée dans le cadre de Watches & Wonders 2021, s’inscrit dans la thématique 2021 de la Maison : intitulée Classic with a Twist, elle met en lumière l'énergie créative de Vacheron Constantin, guidée par une identité qui célèbre le patrimoine et ose l'inattendu.

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir © Vacheron Constantin

Les montres à affichage régulateur sont une réminiscence des horloges de précision développées il y a plus de 200 ans à l’intention des astronomes. Ce concept a été repris pour la réalisation de cette pièce à exemplaire unique Les Cabinotiers Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir dont les références astronomiques sont soulignées par une fonction de quantième perpétuel avec phases de lune de précision. Ces complications de haute horlogerie sont mises en lumière par les artisans d’art de la Manufacture. Pour donner de la profondeur au cadran délicatement guilloché à la main, un liseré de diamants et saphirs fait écho à la lunette parée de diamants, dans une alternance qui souligne avec élégance les différents affichages horaires et astronomiques.

Précision des montres régulateurs

La pièce à exemplaire unique Les Cabinotiers Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir se distingue d’emblée par son affichage de type régulateur. Animée par le calibre automatique 2460 RQP, cette montre offre en effet une lecture dissociée des minutes par aiguille centrale et des heures sur un cadran positionné à 12h.

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir © Vacheron Constantin

Cette manière d’indiquer le temps par marqueurs non co-axiaux remonte à la fin du 17e siècle. Dans leurs observations du ciel et de la marche des corps célestes, les astronomes ont rapidement eu besoin d’instruments de mesure du temps fiables et réguliers. Pour y répondre, les horlogers ont mis au point des horloges régulateurs, dites également horloges-mères, car utilisées comme garde-temps de référence dont l’extrême précision venait notamment de pendules bimétalliques servant à compenser l’effet des variations de température. De plus, avec un affichage des heures et secondes sur compteurs séparés avec une aiguille centrale des minutes, elles offraient une lecture nette et précise des indications horaires.

Cette invention mécanique n’a pas été oubliée avec l’avènement des montres de poche, puis de poignet, surtout privilégiée pour l’originalité et l’extrême lisibilité de son affichage. La montre Les Cabinotiers Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir s’en fait l’écho, agrémentée d’un quantième perpétuel avec phases de lune de précision en hommage aux origines astronomiques des régulateurs. En lieu et place de la petite seconde, le compteur à 6h sert ainsi à l’indication de la date et des lunaisons.

Maîtrise des fonctions astronomiques

Très longtemps, la lune a servi de marqueur dans la course du temps, notamment pour le passage des mois et le calcul des semaines. De ces premières observations astronomiques, les horlogers ont très vite retenu l’avantage d’ajouter l’affichage des phases de lune sur le cadran de leur montre. Evocation poétique des lois planétaires, elles témoignent également d’une grande maîtrise technique dans leur représentation horlogère en s’inscrivant dans la perspective plus globale d’un calendrier perpétuel.

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir © Vacheron Constantin

La difficulté mécanique inhérente aux phases de lune tient à la durée d’une lunaison, soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes, 2,8 secondes (29,5305881 jours), devant être régulée par des mouvements basé sur un système sexagésimale. Pour y parvenir, la solution la plus répandue consiste à arrondir les lunaisons à 29,5 jours permettant d’activer les phases de lune via un rouage à 59 dents correspondant à deux lunaisons, solution qui aboutit à un décalage de 1 jour tous les 32 mois environ. Plus complexe mais plus précis, le système basé sur un rouage à 135 dents donne ce que l’on appelle une lune de précision, ou lune astronomique, dont la dérive n’est plus que de 1 jour tous les 122 ans et 46 jours. C'est précisément ce dispositif qui a été intégré dans le quantième perpétuel du calibre 2460 RQP avec sa réserve de marche de 40 heures. Cette dernière complication, qui suit les caprices du calendrier grégorien sans correction nécessaire avant 2100, se caractérise sur cette pièce par l’indication des jours et mois par guichets de part et d’autre du cadran des heures, lui-même porteur de l’indication de l’année bissextile à 4H. On retrouve le quantième par aiguille et les lunaisons sur le compteur à 6h.

Métiers d’art & créativité

Parfaites illustrations de l’esprit créatif de Vacheron Constantin, cette pièce à exemplaire unique est passée entre les mains expertes de ses artisans d’art pour un précieux embellissement. Sur le cadran survolé par des aiguilles en or gris, le guillocheur a imaginé une délicat motif en spiral, rehaussé par un rang de 44 diamants taille baguette sur la lunette. Le cadran argenté est également serti d’un liseré de pierres précieuses en regard de la minuterie, liseré constitué de 36 diamants taille baguette, en alternance avec 10 saphirs positionnés aux cinq minutes. Le reflet des saphirs est encore accentué par les deux compteurs des heures et de la phase de lune qui adoptent la même teinte bleu nuit.

La distinction de cette pièce au boîtier en or blanc 18K de 42 mm en est perceptible jusque dans les finitions soignées du mouvement terminé main. Le fond saphir de la montre laisse ainsi admirer le délicat perlage de la platine avec ponts décorés Côtes de Genève et le subtil guillochage de la masse oscillante en or 18K 5N. Au porté, la montre Les Cabinotiers Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir se pare d’un bracelet en cuir d’alligator bleu nuit, fermé par une boucle ardillon en or 18K au contour inspiré de la forme d’une croix de Malte orné de 12 diamants taille baguette.

Le Temps Céleste

Le département Les Cabinotiers dévoile chaque année un assortiment de pièces à exemplaires uniques rattaché à une thématique chère à Vacheron Constantin. L’année 2021 se consacre au « Temps Céleste », avec des garde-temps faisant référence aux origines astronomiques de la mesure du temps.

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir

Quantième perpétuel régulateur - Clair de lune Joaillerie Saphir © Vacheron Constantin

Dès l’aube des civilisations, le cycle des jours et des saisons, l’évolution des constellations dans le ciel nocturne, les phase de la lune, les éclipses ont exercé une fascination quasi mystique. Avides de percer les mystères de l’univers, les premiers hommes ont d’abord trouvé dans les récits mythologiques une cosmogonie où la légende le dispute à la poésie. Très tôt, les premiers esprits scientifiques ont tenté de déchiffrer les rythmes de la Nature et de les organiser selon des schémas prévisibles.

De ces calculs, et avec l’apparition de l’écriture, sont nés les premiers calendriers, avant que le système sexagésimal des Babyloniens ne donne un sens au découpage physique du temps en unités d’angle. L’horlogerie traditionnelle est l’héritière directe de cette approche rigoureuse et scientifique qui s’exprime aujourd’hui sur les montres avec des représentations du calendrier, de la voute céleste, des phases de lune ou encore des marées et des saisons, voire encore du temps civil, solaire et sidéral avec leur différentiel. Ces véritables instruments d’observation, Vacheron Constantin a toutefois voulu leur donner tout le charme des mythes fondateurs grâce à la subtilité des métiers d’art, à l’œuvre dans le guillochage et la gravure de motifs symboliques ou dans le scintillement « stellaire » des pierres serties. Ce nouvel assortiment Les Cabinotiers est l’expression d’un savoir-faire d’exception dans les montres astronomiques au service de la poésie du temps.

Vacheron Constantin et les montres astronomiques

Les montres astronomiques jouissent d’une longue et riche tradition au sein de la Maison. Les archives de la Manufacture font ainsi état d’un premier quantième perpétuel avec phases de lune en 1884, intégré dans une montre de poche double face en or jaune, appartenant aujourd’hui à la collection privée de la Maison. C’est le début d’une « épopée » mécanique qui va singulièrement prendre consistance au tournant du siècle. Dès 1900 en effet, la Maison se dote d’un atelier exclusivement dédié à l’assemblage des montres à complications intégrant souvent des fonctions astronomiques. Les commandes affluent pour des montres compliquées, voire très compliquées. Le quantième perpétuel, notamment, se conjugue alors avec d’autres prouesses techniques comme dans une montre de poche de 1905 intégrant répétition minutes, chronographe à rattrapante et quantième perpétuel avec phases et âge de la lune.

Livrée en 1929, la montre de poche du Roi Fouad 1er d’Egypte avec chronographe, quantième perpétuel, grande et petite sonnerie et répétition minutes est caractéristique de cet âge d’or. Ce savoir-faire horloger d’exception, transposé plus tard dans les montres de poignet, va trouver une expression parmi les plus abouties avec la Tour de l’Île et ses 16 complications horlogères et astronomiques réalisée en 2005 pour les 250 ans de la Maison. On y découvre notamment une représentation de la voûte céleste, complication dont Vacheron Constantin s’est fait une spécialité. La Référence 57260, qui compte 57 complications, présente également une voûte céleste qui s’accompagne, notamment, du temps sidéral et d’un calendrier hébraïque séculaire. En 2017 Vacheron Constantin innovait encore avec le calibre 3600 qui affiche les temps civil, solaire et sidéral, ce dernier étant synchronisé avec la représentation mobile des constellations.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Entrer dans l’histoire de Vacheron Constantin, c’est entreprendre un voyage initiatique à travers l’excellence d’une horlogerie séculaire. Chaque pièce procède d’un souffle créatif qui anime l’horloger ou l’artisan qui dévoue son savoir-faire à la naissance d’un garde-temps d’exception. La Manufacture travaille également dans un esprit d’éthique sociale et environnementale – elle est notamment certifiée par le Responsible Jewellery Council...

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >