X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Hermès

Rechercher dans :
Ulysse Nardin - Diver The Ocean Race

Ulysse Nardin Diver The Ocean Race

Ulysse Nardin passe à la vitesse supérieure dans l’utilisation de matériaux alternatifs et innovants en annonçant la commercialisation de son premier modèle DIVER composé en grande partie de filets de pêche recyclés

Les deux partenaires, Ulysse Nardin et The Ocean Race voient leurs engagements communs concrétisés et symbolisés par la DIVER THE OCEAN RACE, qui sera aussi la montre officielle de la course de voile au large dont le départ sera donné le 15 janvier 2023 à Alicante, en Espagne. Ensemble, au travers de ce nouvel objet horloger sophistiqué et respectueux de l’environnement, ils s’engagent à protéger l’Océan et déclenchent le chronomètre pour des résultats positifs d’ici à 2030. 

Diver The Ocean Race

Diver The Ocean Race © Ulysse Nardin

Diver The Ocean Race, née de l’océan, pour l’océan

Le début d’une nouvelle ère pour Ulysse Nardin. La Maison horlogère suisse façonne des chronomètres de marine depuis 1846, instruments d’une fiabilité incomparable, soutiens intemporels des explorateurs d’autrefois. Les navigateurs d’aujourd’hui sont désormais inéluctablement confrontés à la pollution plastique, avec quelques 5 000 milliards de morceaux flottants à la surface de l’eau. Les filets de pêche (en majorité en polyamide) sont l’une des principales sources de cette pollution plastique océanique : 640 000 tonnes de filets de pêche sont perdues ou abandonnées chaque année (ONU), rejoignant les neuf millions de tonnes de plastique rejetées en mer (science).

« Comment transformer une partie de ce plastique en un objet de luxe ? Nous avons réussi, avec l’aide de startups comme FIL&FAB, à fabriquer et commercialiser des montres en filets de pêche recyclés », annonce Patrick Pruniaux, CEO d’Ulysse Nardin.

Cet effort a été salué par Peter Thomson, l’Envoyé Spécial pour l’Océan du Secrétaire Général des Nations-Unies, lors d’une rencontre au congrès mondial de l’UICN en septembre 2021 à Marseille : « Les filets de pêche dérivants sont une immense part du problème de la pollution plastique. Ils sont très destructeurs pour les coraux, les tortues, la vie marine. Le fait que vous les upcycliez, c’est positif parce qu’il y en a beaucoup trop dans l’Océan ».

« Notre façon de sensibiliser, c’est l’upcycling. Dans ce processus, la recherche de fournisseurs a été clé », confirme Patrick Pruniaux.

En septembre 2020, Ulysse Nardin posait le premier jalon de son engagement dans l’économie circulaire au service de la mer avec le lancement du bracelet R-STRAP, adaptable aux montres MARINE, DIVER et FREAK X, fabriqué à 100 % en filets de pêche recyclés. Puis en novembre 2020, la marque innovait avec la DIVER NET, une concept watch expérimentale dont chaque élément était pensé dans sa durabilité, pour être le plus respectueux possible de l’environnement. Une montre totalement innovante et upcyclée. Deux avancées positives considérables pour la marque et l’industrie horlogère.

Diver The Ocean Race

Ulysse Nardin Diver The Ocean Race, Fil & Fab © Ulysse Nardin

Du projet-concept au projet commercial

Toujours rester fidèle à ses promesses… Vous l’attendiez, elle est arrivée. La marque avait promis de passer rapidement du concept à la commercialisation. C’est chose faite. Présentée en édition limitée de 200 pièces, la montre de plongée en filets de pêche recyclés sera la première montre de luxe durable commercialisée, dès juin 2022. Elle confirme la tendance globale de l’industrie du luxe au surcyclage, déjà adopté par de grands noms de la mode. Sensibiliser en créant « du neuf avec du vieux » et le dire, régénérer les matériaux et notamment le plastique, voilà l’objectif. Ulysse Nardin prend définitivement le tournant de l’économie circulaire avec ce mouvement de régénération des filets de pêche usagés. Grâce au travail de la start-up française FIL&FAB, la marque met ainsi en lumière un matériau « moins noble » mais revalorisé par une démarche horlogère « 100% Manufacture » et un design recherché, rendant l’objet aussi désirable que s’il était conçu dans un matériau plus conventionnel que le polyamide. 

Diver The Ocean Race

Diver The Ocean Race © Ulysse Nardin

Caractéristiques de la montre

Les designers d’Ulysse Nardin ont minutieusement habillé la montre, étanche à 300m, de touches vertes acidulées, clin d’œil à la nature. On les retrouve partout : des coutures sur le bracelet à scratch jusqu’aux indexes et lunette, en passant par la signature « double X » du cadran, le compteur de réserve de marche à midi, la petite seconde à 6 heures mais aussi le logo Ulysse Nardin gravé sur la couronne, les protèges-couronne et la plaque individuelle. Une déclinaison de blanc, gris et noir complète la palette chromique de la montre qui bat au rythme du mouvement iconique de la Manufacture, le UN-118, avec sa technologie silicium.

Les composants de ce mouvement sont à 95% sourcés dans un rayon de 30 km autour de la Manufacture et sont pour la moitié d’entre eux issus de filière de recyclage (acier et laiton recyclé notamment. A noter que 100% des mouvements Ulysse Nardin utilisent du laiton recyclé). La DIVER THE OCEAN RACE s’inscrit entre innovation et tradition puisque le mouvement, lui, conserve son savoir-faire historique. Le calibre d’une montre de cette qualité étant par essence un produit absolument durable puisqu’il fonctionne à la force du poignet.

Le cadran est assagi par rapport à la version concept de la DIVER NET même si on lui reconnaît tout de même une parentalité évidente : les initiales U et N blanches en lettres capitales extra larges ont disparu au profit d’un traitement de surface anthracite (ruthénium) texturé plus neutre. Toujours en place, le double X iconique étampé sur le cadran avec sa finition mi-mate mi-satiné. Sur le fond de la montre, la glace saphir embellie d’un décalque blanc avec le logo du partenaire de la Maison, The Ocean Race.

Diver The Ocean Race

Diver The Ocean Race © Ulysse Nardin

Un décor de lunette conçu en carbonium®

Le décor de la lunette unidirectionnelle a été réalisé entièrement en Carbonium® (Lavoisier Composites). Le Carbonium ® est composé des mêmes fibres que celles utilisées pour le fuselage et les ailes des avions de dernière génération. En un mot, les éléments les plus indispensables des appareils modernes actuels. La fabrication du Carbonium® présente un impact environnemental 40 % inférieur à celui des autres composites de carbone, puisqu’elle implique l’utilisation de chutes de pièces d’avions. Créé à l’aide d’un processus complexe dans des conditions de pression et de température élevées, le Carbonium® est un matériau haute performance qui dévoile la beauté intérieure du motif organique formé par les fibres de carbone, dont le diamètre ne mesure que 7 µm. L’utilisation d’une telle matière régénérée souligne l’esprit d’audace et d’innovation de la Maison. En effet, en 2019 Ulysse Nardin fut la première Maison horlogère à utiliser ce matériau inédit dans une montre. Son rapport résistance-légèreté est incomparable et son superbe effet marbré fait de chaque boîte une pièce absolument unique.

Diver The Ocean Race

Diver The Ocean Race © Ulysse Nardin

Une boîte conçue avec deux materiaux principaux : nylo® + carbonium® + (60% + 40%) et d’acier recyclé au moins à 80-85%

Les brancards latéraux du boîtier de 44mm et le cerclage du fond de la DIVER THE OCEAN RACE sont le résultat d’un mix de matériaux intéressant : 40% de Carbonium ® (Lavoisier Composites) et 60% de polyamide recyclé à partir de filets de pêche, Nylo® (FIL&FAB). Ulysse Nardin a fait confiance à trois jeunes designers bretons qui ont créé la première filière de recyclage de filets de pêche en France. FIL&FAB, startup issue du design industriel et de la transition, récupère auprès des ports français les filets hors d’usage et les recycle en granulés de polyamide appelés Nylo®.

Forts de cette spirale d’upcycling vertueuse à 360°, les équipes du bureau technique d’Ulysse Nardin ont poussé leur démarche responsable jusqu’à sélectionner pour certains composants de la boîte une typologie d’acier recyclé à au moins 80% pour la base de la boîte de la montre. L’aciérie autrichienne de renom Voestalpine Boehler, partenaire de la Maison, s’inscrit dans une logique de transformation durable en profondeur et s’active vigoureusement, afin de pouvoir fournir à ses clients horlogers un acier de très haute qualité, garanti recyclé, et bientôt garanti upcyclé. Ainsi, l’acier qui habille une partie de la DIVER THE OCEAN RACE, 80 à 85 % recyclé, est issu d’une filière de recyclage d’acier de l’industrie automobile.

Diver The Ocean Race

Ulysse Nardin Diver The Ocean Race, Fil & Fab © Ulysse Nardin

Bracelet 100% en filets de pêche recyclés

Le bracelet scratch est lui aussi entièrement recyclé à partir de filets de pêche, transformés au préalable en bobines de fil par l’entreprise française JTTI.

Diver The Ocean Race

Diver The Ocean Race © Ulysse Nardin

Ecrin 100% en plastique recyclé

À partir de juin 2022, la DIVER THE OCEAN RACE sera vendue dans un écrin original : une pochette étanche en R-PET, glissée dans un dry bag Helly Hansen recyclé de la mer, marque qui est aussi partenaire de la course nautique en tant que Fournisseur Officiel des vêtements, au prix de 10'900 CHF.

 

Vous aimerez aussi

Watch Finder

Rechercher par :

Trouvez votre montre >

La marque

Ulysse Nardin est une manufacture d’avant-garde inspirée par l’univers marin et proposant des garde-temps aux assoiffés de liberté.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >