X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Jaquet Droz

Rechercher dans :
Only Watch
Trilobe - L’évidence Réciproque

Trilobe L’évidence Réciproque

Il y a des collaborations attendues, d’autres plus surprenantes. Trilobe et Daniel Buren, ensemble, ont commis une authentique œuvre d’art pour Only Watch. Avec, à la prime, une prise de valeur potentiellement importante

Les adjectifs comme « véritable chef d’œuvre » ou « œuvre d’art » sont devenus communs en horlogerie. Ils sont pourtant conçus pour qualifier des pièces uniques réalisées par des artistes reconnus. Pour une fois, l’expression ne sera pas usurpée pour la création présentée par Trilobe à l’occasion d’Only Watch, « La Réciproque ». Fruit d’une collaboration avec le peintre, sculpteur et plasticien Daniel Buren, elle s’incarne en une horloge qui traduit leur vision partagée du temps et de l’architecture.

Rôles croisés

Au premier regard, la tentation est d’attribuer la composante « temps » à Trilobe, celle de l’architecture à Buren. Ce serait une erreur. L’architecture fait partie intégrante de l’ADN de Trilobe, avec ses motifs inspirés de la Grande Rosace de la Sainte-Chapelle, son mouvement X-Centric au dessin si abouti – sans compter la profession des parents de Gauthier Massonneau, fondateur de la marque et qui sont ...architecte et décorateur.

L’évidence Réciproque

Portrait de Daniel Buren © Trilobe

En miroir, nul besoin de préciser que l’œuvre de Buren – comme celle de tout artiste – s’inscrit dans le temps long, voire très long. Une peinture, une sculpture, est conçue pour traverser les siècles. Mais le travail de Buren est atypique en ce qu’il s’inscrit lui-même dans une autre œuvre – une mise en abyme, une œuvre dans l’œuvre, comme ses fameuses Colonnes dans la Cour d’Honneur du Palais Royal de Paris.

« 8,7 centimètres »

Dire que Trilobe et Buren étaient faits pour travailler ensemble ne donne pas pour autant la clé d’une œuvre commune réussie. L’artiste de 83 ans ne fait quasiment jamais de collaboration. Hermès et Vuitton sont presque les deux seules exceptions sur une carrière qui traverse plus de cinq décennies – et pour des produits non horlogers. Très strict sur son image, autant que sur les proportions de ses géométries, l’homme ne travaille habituellement pas à l’échelle d’une montre.

L’évidence Réciproque

Croquis de Daniel Buren © Trilobe

« Effectivement, il a tout de suite fermé la porte à la réalisation d’une montre ! », explique Volcy Bloch (Trilobe). « Il nous a proposé de réfléchir à notre collaboration mais nous a prévenu qu’il ne fallait pas s’attendre à un retour de sa part avant 6 mois. Le problème est qu’avec la vente Only Watch en novembre, nous n’avions pas 6 mois devant nous ! Nous l’avons appelé au bout de quatre mois. Il venait justement de penser à une première idée. C’est un artiste très rigoureux. Il nous a expliqué que ses bandes ne devaient pas faire moins de 8,7 cm, ce qui fermait définitivement la porte à la réalisation d’une montre.. C’est alors que nous avons pensé à dessiner une horloge ».

Passer du X au D

« Dessiner » est le mot juste car faire une transposition homothétique du mouvement Trilobe X-Centric ne jouait pas dans les proportions d’une horloge. Gauthier Massonneau et l’horloger Nicolas Court (Sainte-Croix) s’y attèlent. Les proportions sont revues, les finitions également. « La Réciproque », nom choisi pour l’horloge, est présentée à Daniel Buren avec son propre mouvement, le D-Centric. L’homme adhère mais appose une dernière retouche : « lorsque nous sommes allés lui montrer l’horloge, il a trouvé le mouvement un peu triste et nous a dit : « Pourquoi ne pas faire un mouvement rouge, comme un cœur qui bat ? ».

L’évidence Réciproque

La Réciproque vue par Daniel Buren © Trilobe

Une opportunité rare

Ainsi est née cette œuvre commune, intelligente, suivie jusqu’à la dernière minute par Daniel Buren pour y apposer sa touche personnelle. Comme l’exige Only Watch, c’est une pièce unique. Avec une première estimation à seulement 35'000 dollars, elle devrait atteindre des sommets, la cote de Buren étant élevée. C’est l’un des artistes contemporains français les plus reconnus dans le monde, au même titre que Pierre Soulages. Nul doute que les collectionneurs d’art les plus affutés ne manqueront pas une telle opportunité. Certains ont d’ailleurs déjà manifesté leur intérêt...

 

Vous aimerez aussi

La marque

Une audace horlogère née d’une envie de se libérer des codes horlogers. Une nouvelle lecture de l’heure. De la poésie au poignet, un lien affectif au temps. Trilobe, c’est tout cela... et bien plus encore.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >