X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Patek Philippe

Rechercher dans :
The Millennium Watch Book
Richard Mille - RM 27-01 Tourbillon Rafael Nadal

Richard Mille RM 27-01 Tourbillon Rafael Nadal

Ô temps ! Suspends ton vol

Lorsque l’on parle de tourbillon suspendu, on pense immédiatement à un échappement dénué de pont supérieur. Pas Richard Mille : lui a véritablement suspendu la totalité de son calibre à tourbillon au sein de sa boîte. Une pièce hors norme destinée à un champion qui ne l’est pas moins, Rafael Nadal.

C’était en 2010. Richard Mille, l’homme, venait parler à Rafael Nadal de Richard Mille, la marque. Le tennisman fut un partenaire difficile à convaincre : Rafael Nadal aime ne rien avoir sur lui lorsqu’il joue. Ni bracelet, ni chaîne, ni bague, aucun accessoire. L’homme est un perfectionniste qui donne le meilleur de lui-même lorsqu’il évolue selon un rituel qu’il maîtrise totalement. Richard Mille n’en démordit pas et lui promit une montre… qu’il ne sentirait même pas. La suite appartient à l’histoire.

RM 27-01 Tourbillon Rafael Nadal

RM 27-01 Tourbillon Rafael Nadal © Richard Mille

19 grammes, bracelet compris

Les nombreuses RM qui suivirent offraient toutes cette ultra légèreté dont l’horloger allait devenir le maître absolu. La RM 27-01 ne fit pas exception. En 2013, la bête, capable d’encaisser des accélérations de 5000 G, est animée par un mouvement en titane et aluminium-lithium dont le poids total est de… 3,5 grammes ! La pièce dans son ensemble, bracelet compris, n’atteint même pas 19 grammes. Cette double performance, celle du poids et de sa résistance associée, serait déjà bien suffisante pour faire de la RM 27-01 une pièce de légende. Il faut toutefois comprendre sa construction pour saisir comment son calibre à tourbillon, placé à 6h, peut atteindre de tels records. Car, pour une fois, ce n’est pas seulement dans la manière dont est construit le mouvement que réside le secret de cette RM, mais dans la manière dont il est fixé à la boîte. Précisément parce qu’il ne l’est pas. Du moins, pas directement.

Objectif : casser l'onde vibratoire

Le constat de départ relève de l’évidence : l’onde vibratoire se propage de proche en proche. Dans le cas de Rafael Nadal, elle part du tamis de sa raquette, chemine vers son poignet, qui la transmet à la montre. Pour des raisons assez intuitives, plus la montre est serrée au poignet, plus la surface de contact entre les deux est élevée et mieux les ondes se transmettent. Or «Rafa », comme tous les sportifs, aime que sa montre soit parfaitement arrimée à son poignet, sans aucun mouvement parasite qui entraverait ses coups. Traduction: lorsque le tennisman frappe une balle, il n’y a quasiment pas de perte d’énergie vibratoire entre son tamis et sa montre. Aussi, puisque Nadal ne veut pas donner du jeu entre sa montre et son poignet, Richard Mille a une idée folle : il en donnera entre la boîte de sa RM 27-01 et le mouvement qui y est logé. Il s’agit donc de presque désolidariser la boîte et son mouvement.

RM 27-01 Tourbillon Rafael Nadal

RM 27-01 Tourbillon Rafael Nadal © Richard Mille

Un mouvement en suspension 

L’idée se concrétise par une suspension par câbles. La RM 27-01 Rafael Nadal possède une platine reliée au boîtier par quatre câbles d’acier tressés d’une épaisseur de seulement 0,35mm de diamètre. Combinant rigidité et souplesse, cette structure protège le mouvement des chocs. La mise en tension de ces câbles est rendue possible grâce à un mécanisme de tendeurs situés à 3 et 9 heures et de poulies, agissant comme des pylônes, placées aux 4 extrémités du mouvement. Chaque câble, fixé au tendeur, passe à travers la poulie supérieure puis dans le mouvement pour ensuite revenir dans la poulie inférieure et enfin se loger dans le rehaut inférieur. Une fois les câbles enlacés, l’horloger procède à leur mise sous tension par rotation de la bague centrale des tendeurs avec un outil spécifique. La pose et le contrôle de la tension des câbles sont des opérations extrêmement délicates. Une trop forte tension pourrait faire rompre les câbles et les fixations et endommager le mouvement. A contrario, une tension trop faible pourrait mettre le mouvement en phase de résonance et perturber les performances chronométriques. Mais parfaitement ajusté, ce calibre exceptionnel, en suspension au sein du boîtier, est capable de résister à des accélérations de plus de 5000 G. Proposée à sa sortie à plus de 600’000 euros, la RM 27-01 est un tourbillon à mouvement suspendu avec peu de descendance. Seul Richard Mille lui-même reprendra le principe au sein de la RM 53-01 Tourbillon Pablo Mac Donough, sortie en 2018, dont le prix dépassera pour sa part le million d’euros.

*Cette année GMT Magazine et de WorldTempus se sont lancés dans le projet ambitieux de résumer les 20 dernières années du tourbillon dans The Millennium Watch Book - Tourbillons, un grand et beau livre magnifiquement illustré. Cet article en est un extrait. The Millennium Watch Book - Tourbillons est disponible sur www.the-watch-book.com, en français et en anglais.

 

Vous aimerez aussi

La marque

Richard Mille n’a pas cherché à se faire une place dans l’univers horloger, il l’a créée, avec le souci constant de ne rien tenir pour acquis et de faire de l'innovation et de la technique extrême, ses moteurs.

En savoir plus >

Toutes les actualités >

Contacter la marque >

Toutes les montres >