X
Restez à l'heure de l'actualité horlogère ! OK
×

Cette recherche est sponsorisée par Eberhard & Co.

Rechercher dans :
Geneva Watch Days
Reuge  - La musique des bolides de légendes

Reuge La musique des bolides de légendes

Avec Racing Legends, le monde de la F1 revit, de façon aussi anachronique que puissamment légendaire

Les premiers automates apparurent au siècle des Lumières, une époque éminemment riche en découvertes scientifiques. Dans une sorte de fascination pour la bio-mécanique, des horlogers-mécaniciens donnèrent vie à de multiples androïdes – automates écrivains, dessinateurs ou musiciens – et même des animaux. Reuge excelle toujours dans certains aspects de ces applications plus traditionnelles de cet art, telle que la réalisation d’oiseaux-chanteurs. Mais la manufacture ne se prive pas non plus de se réinventer. 

Ainsi, après le succès de la Racing Symphony – automate musical inspiré par les bolides des années 30, Reuge remet avec bonheur les mains dans le cambouis. Cette fois, la manufacture de Sainte-Croix rend hommage à l’histoire de la Formule 1 et aux innovations réalisées depuis les années 50. Par la magie des rouages, des pans légendaires de l’histoire se trouvent ainsi réunis, dans une composition riche de sens. 

avec Racing Legends, le monde de la F1 revit, de façon aussi anachronique que puissament légendaire

Racing Symphony © Reuge

Cinq, quatre, trois, deux, un, départ ! 

Avec Reuge, l’histoire des courses de F1 se remonte en remettant en compétition les voitures les plus symboliques de ces 80 dernières années. Avec, par ordre d’apparition et d’ancienneté : une Alpha Romeo 158 rouge (années 50), une Lotus 25 jaune et verte (années 60), une Tyrell P34 bleue (années 70), une McLaren MP4/4 rouge et blanche (années 80), et enfin, évoquant la vitesse hors normes d’aujourd’hui, une Mercedes argent. Ces voitures sont moulées dans l’argent, tout comme la couronne de la victoire, ensuite plaquée or.

avec Racing Legends, le monde de la F1 revit, de façon aussi anachronique que puissament légendaire

Manufacture Saint-Croix © Reuge

Racing Legends convoque ces cinq bolides de différentes décennies pour une spectaculaire course de légende. Un poussoir donne le départ. Un ingénieux mécanisme permet à la vitesse de chaque voiture de varier constamment, et de maintenir ainsi le suspense intact lors de chaque nouvelle compétition. Leur course se déroule pendant 45 secondes – sans musique, dans un silence seulement animé par le bruit de cette spectaculaire prouesse technique, animée par 2200 composants.

La musique des bolides de légendes

Racing Legends © Reuge

Place à la victoire ! 

Lorsque la dernière voiture franchit la ligne d’arrivée, l’automate musical prend le relais, pour jouer la célèbre mélodie de l’« Hymne de la Formule 1 » – sur un automate doté de 144 lames – les plus complexes que Reuge réalise – avec un rouleau doté de 660 picots. La musique se joue pendant 35 secondes, pour une réserve de marche de 41 minutes. Deux remontoirs en aluminium recouvert de noir permettent de recharger l’un le mécanisme de l’automate et l’autre de l’automate musical. De quoi faire plusieurs tours de piste en musique en l’honneur de la F1 !

 

Vous aimerez aussi